Smash up, les extensions
Coups de Cœur

Smash up : les extensions

Il y a quelques temps, je vous faisais part de mon affection pour le jeu Smash up une fois.
Aujourd’hui j’ai donc décidé de partir à la découverte de 3 des multiples extensions de ce jeu.
Est-ce que les extensions en valent vraiment la peine ? Je vous apporte ma réponse dans les lignes qui suivent.

Pour ce faire, j’ai testé 3 extensions : « Même pas Mort« , « Cthulhu Fhtagn! » et « Les Rois Du Japon« . Mon choix a été fait par des affinités personnelles sur les thèmes, et donc totalement subjectivement.

Les nouvelles factions

Même pas mort

carte extension même pas mort

Dans cette extension, nous ouvrons les portes de ce qui aurait dû être disparus. Du coup elle rajoute 4 nouvelles factions, classiques.

Ses factions :

Les Fantômes : Ils vont jouer sur des effets si vous avez peu de cartes en main. À jouer avec une faction permettant de vider sa main rapidement donc.

Les Steampunks : Ils vont agir sur les bases et semer le trouble, permettant ainsi de prendre l’avantage sur ses adversaires.

Les Plantes carnivores : Elles vont se renforcer de tour en tour De petites plantes inoffensives, elles vont se renforcer tant qu’elles ne sont pas mortes.

Les Monteurs d’ours : Ils sont impressionnants et vont effrayer les adversaires, les obligeant à changer de base.

Cthulhu Fhtagn!

Cette extension nous plonge dans l’univers de Lovecraft, un classique surtout dans les jeux de société maintenant.

Cette extension comporte un gros paquet de cartes « Démence » qui sont des actions qui se rajouteront à votre deck selon les effets des cartes en votre possession. Elle vous confèreront de grands pouvoirs, mais en fin de partie, chaque démence dans votre main vous ôtera des points de victoire.

Petit plus de l’extension : les jetons points de victoire de la boite sont décorés de tentacules.

Ses factions :

Les Serviteurs de Chtulhu : ils jonglent avec les pouvoirs octroyés par la démence, et obligent à défausser les cartes démences pour exécuter leurs pouvoirs mystiques.

Les Grands Anciens : Ils sont puissants et terrifiants. Ils vont répandre les cartes « démence » tant dans la main du joueur que dans celle de ses adversaires.

Innsmouth : Cette ville mystérieuse et particulière va jouer avec 1 seul type de créature : les habitants d’Innsmouth. Les actions vont permettre de jouer des créatures supplémentaires qui portent le même nom. L’invasion des habitants est donc fortement facilité.

L’Université Miskatonic : Ils puisent dans les cartes démence pour pouvoir piocher plus de cartes. Le savoir a un prix.

Les Rois Du Japon

Pour les Otakus, amateurs de la pop culture japonaise. L’ajout de cette extension est l’apparition de « titans« . Un titan propre à chacune des factions présentes.

Les titans sont hors du deck et pourront être placés selon certaines conditions (appel d’une carte, avoir 3 personnages sur une base, …).

Petit plus de l’extension : les jetons points de victoire de la boite sont décorés de visage style « manga ».

Ses factions :

Les Monstrapoches : sont spécialistes dans l’appel des cartes peu puissantes. Les dresseurs de monstres peuvent d’ailleurs aller chercher dans le deck un monstre pour l’ajouter sur un lieu, le temps de votre tour (et jouer son effet).

Les Super combattants : Ils sont forts et peuvent surgir de n’importe où. On peut les récupérer dans notre main ou les faire surgir pour finaliser une base. Si ils sont 3 ils peuvent appeler leur titan à la rescousse.

Les Petites magiciennes : Ces filles ne se laissent pas faire. Travaillant en équipe, elles permettent de rapidement prendre en main les meilleures de leurs complices.

Les Kaiju : Ils sont tellement gros, qu’ils influencent les bases sur lesquelles ils sont. Leur titan se renforce à chaque action jouée.

Mon avis

Alors je vais dors et déjà être direct avec vous : les extensions ne révolutionnent en rien le système de jeu.. Ce n’est pas avec elles que vous allez aimer Smash Up si, de base vous n’appréciez pas ce jeu.

Personnellement, j’ai pris un réel plaisir à découvrir ces nouvelles factions et à les utiliser en combos avec les factions des autres boites. J’ai vraiment l’impression que toutes les extensions sont pensées autour du jeu de base car chaque faction a des affinités avec les factions de cette boite.
Les nouvelles factions sont toutes intéressantes, et jouissives à jouer. Elles permettent vraiment de prolonger la durée de vie de ce jeu par de nouveaux combos.

Ce qui est vraiment génial dans ces extensions, c’est qu’elles sont vraiment bien développées avec les références des genres. Dans « Les Rois Du Japon » par exemple, on retrouve vraiment bien les références des Sentaï japonais (genre de power-rangers), à Sailor Moon/Sakura chasseuse de cartes (globalement appelées ici « Les Petites magiciennes ») ou des Pokémons (rebaptisés « Monstrapoches ») et le grand Godzilla (Kanju) tout en gardant une réelle identité « Smash up ». Les amateurs apprécieront.
Ce qui est également vrai avec l’extension « Cthulhu Fhtagn!« , bien entendu. L’univers de Lovecraft et ses conséquences sont transcrits avec brio.
J’avoue cependant que dans l’extension « Même pas Mort« , j’ai du mal à relier le thème avec Les Monteurs d’ours, c’est un peu l’intrus à mes yeux.

Des extensions Stand-alone ?

Par contre, même si les extensions sont présentées comme pouvant être achetées seules, sans la boite de base, je déconseille de le faire.
En effet, les factions de la boite de base permettent de vraiment bien exploiter les factions des extensions, via un jumelage. Et l’extension seule est plus frustrante par manque de diversité qu’autre chose.
Exception faite peut-être pour l’extension « Cthulhu Fhtagn! » où le jouer en vase clos (que cette extension) a son sens pour l’exploitation au maximum des cartes « démence ».
L’extension « Rois du Japon » par contre, est vraiment préférable mélangée avec d’autres. Les « Monstrapoches » se combinent bien avec les 3 autres factions et sont inarrêtables uniquement avec les 2 factions restantes dans la boite. On a un gout de déséquilibre si on en reste là.
De fait, les Monstrapoches combinent rapidement des appels à d’autres cartes, et si on a pas de cartes pour les détruire, les bouger ou les nuire, on est vite débordé. D’ailleurs il faudrait que je teste un combo « Monstrapoches » avec « Mini-robot » de la boite de base … Je sens que cela peut faire mal.

Et si il faut encore un argument pour vous convaincre, une extension seule ne permet que de jouer à deux, au lieu de quatre. Bref, l’extension vous donnera envie d’acheter la boite de base. Acheter d’abord la boite de base donc !

Fiche technique

Auteur : Paul Peterson
Illustrateurs : Conceptopolis, Bruno Balixa, Dave Alsop et Francisco Rico Torres
Editeur : Alderac Entertainment Group et IELLO
Distributeur : IELLO
Joueurs : 2 à 4
Durée : 45 minutes  
Âge : 12 +
Lien vers boutiques partenaires : Philibert et Ludum

Conclusion

Clairement, si vous aimez Smash up, les extensions vont enrichir votre jeu et rajouter encore plus de rejouabilité en ne dénaturant en rien du tout la jouabilité de base. Que du contraire, elles permettent un plus grand kif en mélangeant encore plus d’univers.

Les extensions ne sont pas un « must-have ». Intéressez-vous donc plutôt aux thèmes qui pourraient vous plaire plutôt qu’à la chronologie de sortie des extensions.
C’est ce que j’ai fait de mon coté, et c’est ainsi que j’ai pu apprécier les factions et le mélange des genres, tout en restant dans des genres que j’apprécie.

Auteur

antares1983@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À La Conquête des Catacombes

24 décembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :