Suggestions de jeux pour Halloween
Essai ludique

Halloween Une Fois ? Oui, mais avec Des Jeux

Je vais vous faire une confidence, je ne suis pas un grand fan d’Halloween, loin de là. Honnêtement, je n’aime pas du tout cette fête.
Mais j’ai un entourage qui aime les frissons et l’ambiance. Du coup, je suis toujours occupé à chercher un plan B pour transformer l’idée dans un jeu, une fois.

J’ai donc réuni le gang DJUF pour trouver des idées afin de mieux dériver d’une soirée Halloween, à une soirée jeux de société d’Halloween.

Halloween? Ici Trouille

Les propositions de Jonathan

Charité bien ordonnée commence par soi-même et je vais donc me donner la parole pour commencer.
Les bonnes soirées d’Halloween que j’ai vécues ont été des soirées sur base de jeux de rôles en tout genre. Que ce soit des Murder Party ou des jeux de rôles sur table.

L’année passée d’ailleurs, nous avons joué une Murder Party à la maison avec un scénario de France Murder. Mais bon, un meurtre à élucider, il parait que cela ne fait pas trop « Halloween ».

Du Sombre sur la table

Sombre le jeu de role sur table
Sombre, une publication avec des scenarii et conseils de jeu pour vivre la peur, comme au cinéma

Ma proposition pour une soirée Halloween sera donc osée: je propose un jeu de rôle sur table, mais un jeu de rôle basé sur le monde des films d’Horreur. Le jeu en question s’appelle « Sombre » et est développé par le talentueux Johan Scipion.

Le concept est simple, un scénario, qu’on peut jouer en 1 fois. Chacun crée son personnage, et le Maitre du Jeu, armé de la publication en revue du créateur du concept, dirige les joueurs vers une mort certaine, pourvu qu’elle soit lente, douloureuse et horrifique.

Les revues sont pleins d’excellents conseils vécus au travers de diverses parties, et même si je n’ai jamais « meujeuté » avant (joué les maitre du jeu), j’ai réussi à mener une partie à bien.

Gloom, le malheur des nôtres, fait notre bonheur

Gloom, le jeu
Gloom, un jeu où les plus malheureux gagnent

Si il y a moins de monde autour de la table, de 2 à 4 personnes, je conseille fortement Gloom. Vous connaissez ?

Gloom est un jeu narratif dans lequel vous gérez une famille et dont votre but est de les rendre les plus malheureux possible, puis de les tuer (car tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir).
Le sel du jeu est donc de donner des cartes à votre famille, ou à vos adversaires, en racontant une histoire qui accompagne le texte de la carte. L’ambiance est abominable à souhait, un peu de Famille Addams dans les chaumières.

Les propositions de Yasmin

Comment Jo ? Tu n’aimes pas Halloween ? Mais pourtant c’est l’occasion de s’éclater, et de mettre une ambiance inédite dans l’année.

Fantôme et Mysterium

Mysterium

Pour moi, c’est l’occasion de sortir mon jeu préféré: Mysterium. J’adore jouer le rôle du fantôme et distribuer mes indices aux joueurs.

L’important c’est de mettre l’ambiance. Ne pas allumer de lumière forte, mais juste des bougies et si possible, plein. Dans mon rôle de fantôme, j’aide des médiums à retrouver les crimes ayant eu lieu au sein de mon Manoir, façon Cluedo). Pour cela, je me mets moi-même en scène, avec un grand châle qui me donne un aspect de fantôme sous son drap et je ne communique que par frappe sur la table et distribution de cartes. L’idéal c’est d’ajouter une musique mystique pleine de mystères et d’angoisse.

D’ailleurs, Mysterium s’adapte aussi aux Kids avec Mysterium Kids qui sort le 18/11/2022.

Mysterium Kids

Les propositions d’Aurore

Je ne peux pas parler d’Halloween sans vous faire écouter THE chanson de circonstance :

Bon ok… ça fait cliché MAIS c’est une de mes chansons favorites avec Spooky Scary Skeletons. Tu l’auras ainsi compris … J’ADORE Halloween ! Voir les maisons décorées à cette occasion m’enchante beaucoup plus que les décos de Noël.

Bien sûr, je n’attends pas Halloween pour jouer à des jeux creepy, mais c’est l’occasion pour moi de te présenter Paranormal Détective et de te reparler de The Hunger, tous deux de circonstance !

Paranormal Détective

Paranormal Détective est un jeu de déduction pour 2 à 6 joueurs, au graphisme très fun et au concept, très … particulier :

Des enquêteurs spécialistes du paranormal doivent enquêter sur la mort d’une victime, devenue fantôme. Un enquêteur doit récolter, le premier, les 5 éléments de réponse (le motif, le lieu, la manière de tuer, l’arme et sans oublier l’identité du tueur) pour remporter la partie. Pour obtenir ces informations, les enquêteurs doivent questionner le fantôme en lui posant des questions ouvertes. Le fantôme, quant à lui, ne pouvant par parler, doit communiquer les réponses de manière paranormale : à l’aide de la corde du pendu, de cartes de tarot, d’une planche de Ouija, en prenant possession de la main d’un détective, en faisant des cris, etc. Le fantôme ne choisit pas de lui-même sa méthode d’interaction, ce choix incombe au détective.

Les règles se lisent en 5 minutes, pas besoin de le préparer à l’avance. L’idéal est de jouer à minimum 4, moins c’est beaucoup moins amusant. Beaucoup de fous rires sont au rendez-vous !

Ce jeu mérite une chronique complète que je te ferai découvrir d’ici quelques semaines 🙂

The Hunger

Dans The Hunger, chaque joueur incarne un vampire. Je te propose donc d’enfiler ta cape favorite et tes plus belles canines pour commencer la partie !

Le but du jeu ? Sortir la nuit chasser des humains à la chair tendre jusque dans la forêt et surtout, revenir au château avant l’aube afin de ne pas être carbonisé par les premiers rayons du soleil. Le vampire ayant remporté le plus de gouttes de sang a gagné si, et seulement si, il a réussi à atteindre au minimum le cimetière.

Il s’agit d’un jeu de plateau et de construction de deck. Les règles doivent être lues à l’avance, elles sont un peu longues. Tu peux regarder une vidéo sur YT pour cerner un peu plus vite le principe ou alors lire ma chronique complète de The Hunger publiée il y a quelques semaines sur le blog 🙂

Je te souhaite de tout cœur un joyeux Halloween !

Les propositions de Yves

Bon, j’avoue qu’à l’instar de Jonathan, je ne suis pas un grand fan d’Halloween. Mais toutes les occasions sont bonnes pour sortir un jeu en mangeant des bonbons ! 🙂

L’Auberge Sanglante. Vous payez d’avance je suppose ?

L'Auberge Sanglante

Quoi de mieux pour une soirée Halloween que d’envoyer ad patres les clients de son auberge pour les dépouiller ? Ah si, en corrompre certains pour qu’ils vous aident dans votre sale besogne.

Avec son thème décalé et sa direction artistique magnifique, l’Auberge Sanglante est aussi un très bon jeu de gestion opportuniste. Il va falloir au mieux gérer ses chambres, savoir quand et qui trucider, corrompre ou engager pour terminer le plus riche de la famille. On vous parlait d’ailleurs de son extension Les Forains ici.

De quoi passer un bon début de soirée en dévorant les bonbons qu’on a « oubliés » de donner aux enfants, mouhahahaha !

Fiesta de los Muertos

Histoire de se racheter un semblant de karma après l’Auberge Sanglante, je propose d’enchaîner sur Fiesta de los Muertos. Dans ce jeu, on va devoir aider les âmes de défunts célèbres à trouver le repos éternel. Pour ce faire, on va perpétuer leur mémoire, en transmettant à son voisin un mot qui rappelle ce défunt. Mot qui devra être remplacé par un autre par ledit voisin, sans connaître le nom du personnage à son origine. Et ainsi 3 fois de suite. Autant vous dire que le dernier mot a souvent peu de rapport avec le premier… Et pourtant, c’est sur base de ces dernières propositions qu’il faudra retrouver qui sont les défunts à célébrer parmi les propositions sur la table. Si suffisamment de joueurs identifient correctement un défunt, son âme peut reposer en paix. Sinon… ben elle aura plus de chance la prochaine fois !

Avec son mécanisme de téléphone arabe, Fiesta de los Muertos promet de vous surprendre quand il s’agira de retrouver comment Nucléaire s’est retrouvé à décrire Hercule (Force > Puissance > Electricité > Nucléaire… eeeeet oui…. Hercule attend toujours son tour au purgatoire. :))

Les propositions de Daniel

Pas d’Halloween sans Obscurio

Tout comme Jon, je ne suis pas très Halloween non plus. Cependant les soirées Halloween organisées par Jean-Alain et son épouse étaient… wait for it… Legendary ! Voici un aperçu photos:

Je me souviens qu’on faisait des jeux de société ainsi que des jeux qu’il concoctait rien que pour nous. Parmi les jeux de société qui ont fait sensation lors de la dernière soirée, c’est Obscurio. C’est de la même lignée que Mysterium, mais en semi-coopératif. En effet, des traitres et des gages sont là pour entraver celui qui fait deviner, et les images vous mettent aussi dans une ambiance un peu plus sombre, mais pas trop pour pouvoir toucher tout public

Partez A la Conquête des Catacombes

Pourquoi jouer seulement à des jeux d’ambiance à Halloween? Si tu es mordu de la pitchenette et que tu veux respecter le thème d’Halloween, alors je te propose A la Conquête des Catacombes. Les illustrations sont totalement dans le thème et les monstres se mettent dans la patate, que demander de plus ?

Les propositions de Florian

Glastonbury : plutôt bave de sangsue ou jus de grenouille ?

Je n’ai pas fait beaucoup de soirées Halloween où les jeux étaient à l’honneur. Généralement, il y a plus de verres que de meeples (si vous voyez ce que je veux dire).

Ce n’est pas pour autant que toutes les soirées Halloween auxquelles j’ai participé se sont déroulées sans jeux ! J’en ai notamment faites avec des familles, et donc avec des enfants. A ces occasions, je sors souvent Glastonbury.

cover de Glastonbury de chez Franjos
Cover de Glastonbury (Franjos)

Plus léger que les jeux cités plus haut, dans Glastonbury, on incarne des sorciers qui doivent préparer des potions à l’aide de divers ingrédients répartis sur le plateau. Mélange entre un memory et de la prise de risque, Glastonbury fera à coup sûr cogiter les sorciers en herbe et faire chauffer leurs méninges (ce qui laissera le temps à leurs parents de déguster un bon « jus de citrouille »).

Ghost stories : ses amis viennent de l’Au-delà !

Qui dit Halloween, dit monstres, sorcières et autres fantômes. Et quand je veux relier ‘fantômes’ à ‘jeu de société’, je pense tout de suite à Ghost Stories, un classique d’Antoine Bauza édité chez Repos Production.

Dans ce jeu coopératif, les joueurs incarnent des moines taoïstes qui unissent leurs forces et leurs pouvoirs pour venir à bout des sbires de Wu-Feng, le Seigneur des Neuf Enfers.

En bon jeu punitif qui se respecte, Ghost Stories vous mettra des bâtons dans les roues (je ne comptabilise que 2-3 victoires, snif…). Il faudra donc opter pour la meilleure stratégie en tout temps et savoir faire face aux imprévus et coups durs. Préparez-vous à souffrir…

Les propositions des lecteurs ?

Et toi, cher lecteur, quel jeu pourrais-tu proposer pour vivre une soirée d’horreur ?

Auteur

antares1983@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :