Coups de Cœur / Jeux

Fiesta de los Muertos

Bienvenue à la Fiesta de los Muertos. En ce jour sacré, les morts sont de retour !Choisissez un mot pour décrire votre personnage défunt, mais attention ce mot va passer de main en main, et se modifier peu à peu… Parviendrez-vous à retrouver votre personnage et celui des autres joueurs ? Un jeu coopératif mêlant imagination et déduction pour des fous rires garantis.Fiesta de Los Muertos est un jeu d’association de mo(r)ts coopératif, franchement pour tout public.
Sorti tout fraîchement début novembre, je vous détaille ça…

Comment ça se passe ?

Très simplement, chaque joueur reçoit une carte qui identifie le nom d’un personnage… mort (ou 
défunt, comme vous préférez). Bah oui, le titre est bien associé au thème, la fête des morts ;-). Ainsi qu’une ardoise crâne, un marqueur effaçable et une ardoise déduction.

La boîte et son contenu

Chacun retranscrit sur son crâne, sur la partie qui se recouvre, le nom de son personnage, inscrit sur la partie visible un mot qui lui fait penser à ce personnage et colorie une des 4 dents de l’ardoise crâne. La colorier complètement est important pour éviter une triche (malgré soi), on reconnaitra facilement son ardoise de départ sinon.
Les cartes personnages sont mises sur le côté.

Chacun passe ensuite son crâne à son voisin, qui effacera le mot visible pour le remplacer par un mot qui lui fait penser à celui qu’il vient d’effacer (enfin, effacez le mot seulement une fois que vous savez ce que vous aller noter ensuite, avant de vous perdre dans vos pensées).
On fait passer comme ça jusqu’à ce qu’il soit passé dans les mains de 4 joueurs, que les 4 dents soient coloriées.

Les crânes sont ensuite disposés au centre de la table et des cartes numérotées sont disposées à côté. On posera à côté les cartes personnages de départ. Si vous êtes moins de 8 joueurs, vous compléterez avec la pioche afin d’avoir 8 cartes à poser à côté des numéros.
Chacun écrira – sans consulter les autres, évidemment – le défunt auquel le mot lui fait penser à côté du chiffre auquel il est associé.

Par exemple, en 4 mots, Voldemort est devenu : Magicien / Sorcier / Balais / Aspirateur.
Voldemort devrait alors être associé à Aspirateur… Facile 😀

La placement du matériel à la phase déduction, ça ressemble à ça

On révèle, mot à mot, et on colorie le nombre de bonne(s) réponse(s) sur chaque crâne, en commençant par la case correspondant au nombre de joueurs. Si tous les joueurs ont trouvé et qu’on arrive jusqu’à la case jaune sur un crâne, l’équipe reçoit un os « souvenir », mais surtout, le défunt est apaisé ! Les os vous serviront à pouvoir colorier des cases supplémentaires si vous n’aviez pas réussi à apaiser certains défunts. Vous débuterez avec un certain nombre d’os à partir de 5 joueurs. Le but final étant d’apaiser tous les défunts !

Voilà un défunt apaisé lors d’une partie à 5 joueur, 
mais l’os souvenir n’est pas remporté

Ils viennent pimenter la bête en vous proposant des contraintes, que vous pourrez ajouter une fois que vous serez un as de l’apaisement de défunts.
Quelques exemples : le mot écrit devra être un objet, un lieu, un mot référent à la nature, avoir un certain nombre de lettres, commencer par une telle lettre ou ne pas contenir telle lettre… Autant vous dire que nous ne sommes pas encore prêts à aller jusque là 🙂

Notre avis ?!

Coup de coeur immédiat, une fois. Je ne serai pas la seule à faire la comparaison quant à la sensation de jeu, je me suis rapidement dit qu’il s’agissait du nouveau « Just One » (très bonne référence, c’est un jeu qu’on sort très souvent). Celui-ci a la particularité d’avoir un thème original, très bien exploité, et un matériel sublime, c’est vraiment un beau jeu ! Ici, vous devrez réfléchir bien plus, il ne vous suffira pas d’écrire un mot, mais aussi de penser au fait qu’un autre joueur va devoir écrire en fonction de votre mot. La mémoire est mise à rude épreuve. Je vous avoue, c’est chaud d’apaiser les morts à toutes les parties… C’est un jeu tout public expliqué en 5 secondes. Un sacré nombre de cartes défunts qui permet de nombreuses parties différentes, et sachez qu’il n’y a dans ces cartes que 2 personnages faisant une même référence (par exemple Ramsès II et Cléopatre) afin de ne pas rendre le jeu impossible non plus (dans mon exemple, le second joueur pourra probablement écrire « Egypte », du coup vous pourrez vous retrouver à devoir associer des personnages qui auront eu le même parcours ou presque). Un beau cadeau à faire sous le sapin !

VaL

Fiche technique :
Auteur :  Antonin Boccara
Illustrateurs : Margo Renard et Michel Verdu
Editeur : Oldchap Games
Distribution : Geronimo – Paille Editions
Age : 12 +
Joueur : 4 à 8
Durée : 15 minutes
Prix conseillé : 24,50€

Auteur

valeriecabaraux@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fou fou fou !

12 décembre 2019

Entre les Lignes

18 décembre 2019

%d blogueurs aiment cette page :