adventure games le donjon
Coups de Cœur

Adventure Games Le Donjon

Une fois, j’ai voulu me lancer dans les jeux d’aventure. Alors que les Unlock et consorts ne m’ont jamais fait vibrer, je voulais changer un peu, sortir de ma zone de confort. Le teasing d’Adventure Games Le donjon m’a attiré. Fort bien m’en a pris, car je n’ai pas boudé mon plaisir.

Le concept

Adventure Games – Le Donjon se présente comme un point & click version jeu de société.

Adventure games - le donjon. Le lieu de base
Prêt à démarrer l’aventure ? C’est ici que tout commence et c’est la seule carte que je peux vous montrer

Vous devez observer la carte lieu dans laquelle votre pion se trouve et vous rendre dans le carnet au numéro indiqué dans l’espace que vous voulez analyser.
Vous pouvez aussi assembler 2 cartes objet ou une carte objet avec un lieu pour interagir.

L’idée est d’alors dans une succession d’interactions, d’avancer dans l’histoire jusqu’à son dénouement.

L’histoire se coupe en 3 chapitres, et le jeu peut être mis en pause à n’importe quel moment, mais de préférence entre chaque chapitre.
À la fin de chaque chapitre, le jeu vous invite à noter vos points, de manière purement indicatif et compétitif. Mais recommencer l’histoire en espérant augmenter ses points, c’est tricher car vous saurez où aller et quels pièges éviter.

Voilà donc pourquoi je ne vous en dirai pas plus, car il ne faut pas vous « divulgacher » l’histoire et les évènements.

Adventure games donjon - les cartes
Les cartes sont définies avec des nombres et des lettres au verso pour permettre de prendre les bonnes cartes sans en voir le recto.

Mon avis

Je suis content d’avoir joué à ce jeu, il m’a réconcilié avec les jeux d’aventure dans ce genre.

Comme je vous l’ai dit plus haut, Unlock et les autres ne m’ont pas passionné. Je les trouvais souvent trop complexes, je me sentais trop bloqué dans des situations inextricables. Et je n’ai pas assez de sagacité pour avancer. Bref, je pars souvent un peu dégouté ou en laissant jouer les autres.

Bien heureusement, j’ai trouvé ici mon bonheur. Plus proche du jeu d’aventure que de l’énigme de l’escape room, on doit faire preuve de malice, mais pas trop. C’est juste à mon niveau.
Je n’ai même pas dû aller lire les astuces pour débloquer l’histoire dans le livret.

Un jeu dont vous êtes le héros

Pour être franc avec vous, je suis de la génération qui a appris à aimer la lecture et les jeux de rôle via les « livres dont vous êtes le héros ». Et j’ai retrouvé dans ce jeu les sensations que j’ai eues avec ces livres. « Si vous voulez analyser le mur, rendez-vous au chapitre XXX ». Vous voyez le genre ?
Mais là où les « livres dont vous êtes le héros » nous menaient dans une histoire en solitaire, la plupart du temps, ici on partage l’histoire avec des vrais joueurs. C’est bon comme idée.

Le jeu n’est pas moins passionnant à 2 qu’à 4. Franchement, je pense même qu’à 4 le jeu doit être long avant d’avoir notre tour. Nous avons joué à 2 et c’était le bon nombre, je pense.

Adventure games, le donjon - personnage
Votre personnage défini par une couleur et un nombre de points de vie changeant suivant le nombre de joueurs lors de votre partie.

Au début de la partie, nous pouvons choisir un personnage, et il a un peu d’importance. Que vous prenez Aref le savant ou Okoro le puissant, vous pourrez vivre des interactions différentes. Prenez donc bien soin que chacun soit dans son rôle et agisse en conséquence.

Faites des pauses, mais pas trop

Le jeu peut être mis en pause, en laissant le jeu en place, ou en prenant des photos de la disposition des cartes.
Il n’y a pas trop de mise en place à refaire après une pause, c’est encore assez simple de mettre en place le système. De notre côté, on a pu laisser le jeu en place sur la table, dont on ne se sert quasiment que pour jouer.

Par contre, je vous conseille de ne pas faire de pauses trop longues. On oublie vite des détails qui ont de l’importance d’un chapitre à l’autre.
J’ai eu le cas, ne trouvant pas quoi faire, puis ma compagne m’a rappelé « Tiens, on était pas bloqué au numéro XXX ? » et la mémoire m’est revenue « Mais oui, et je pense que l’objet XX va nous aider ». Un truc évident quoi, mais auquel je ne pensais plus après 4 jours de pause.

Donc prenez des pauses de moins de 24h, ou prenez des notes !

Une bonne histoire

Ce qui est aussi intéressant dans ce genre de jeu, c’est une bonne histoire qui vous tient en halène.

Si je vous avoue que pendant le chapitre 1, l’histoire et l’objectif n’a rien de transcendant (« échappez-vous du donjon »), le chapitre 2 s’ouvre sur des mystères un peu plus attirants et se termine sur un cliffhanger qui donne vraiment envie d’en vivre le dénouement.
Le chapitre 3 par contre, est un peu frustrant : on perd des points de vie assez facilement. Mais c’est « la finale » et on commence à sentir des pièges éventuels. Ce qui fait qu’on fini ce chapitre plus rapidement que les autres.

L’histoire reste à la portée de tous, même sans références de fantasy ou d’une quelconque culture.

Pas de rejouabilité, mais prix modique

Bien sûr, une fois le jeu terminé, le rejouer perd tout son sens, car on connait les pièges. Mais on s’y attend.

Ce que j’ai aussi bien aimé dans ce jeu, c’est que si on ne peut y jouer que 1 fois, le prix n’est pas exorbitant : environ 15€. J’y ai quand même passé 5 heures de jeu, on peut donc dire que j’ai payé 3€/l’heure. C’est un prix qui est loin d’être excessif je trouve.

L’avantage aussi c’est qu’on ne doit pas utiliser d’application ou autre module extérieur supplémentaire pour jouer. Et je trouve que c’est encore fort bien de pouvoir se tenir éloigné de tout écran pendant une partie.

Le jeu n’étant pas détérioré physiquement, après une partie (dans le respect du matériel), vous pourrez le prêter à vos amis, ou le mettre au fond de la Kalax et le ressortir dans 10 ans quand vous aurez oublié l’histoire.

Conclusions

Adventure Games propose une gamme de jeux d’aventure qui offre une belle alternative pour qui aime jouer et vivre une histoire sans trop se casser la tête dans des défis hauts de plafond, mais sans avoir une aventure trop « bête » pour autant.

Adventure Games est une série de jeux qui compte déjà deux titres : Le Donjon et Monochrome & Cie. Arrivée en 2020, cette série est à surveiller car de nouveaux jeux devraient prochainement sortir.

Fiche technique

Auteurs : Matthew Dunstan & Phil Walker-Harding
Illustrateur : Martin Hoffmann
Editeur : IELLO
Distributeur : IELLO
Joueurs : 1 à 4
Durée : 60 minutes ( x3 )
Âge : 12 +
Lien vers boutiques partenaires : Philibert

Auteur

antares1983@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bata-miaou

2 décembre 2020

Twisty

8 décembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :