Coups de Cœur

Iwari

Bonjour grand chef,
Envie de guider ta tribu vers de nouvelles terres? Je t’invite donc à prendre possession des contrées d’Iwari et de faire qu’un avec la nature. Attention cependant aux tribus adverses dont les ambitions sont identiques au tiennes. Seras tu capable de construire tes campements dans des zones stratégiques et ériger les plus grands totems à l’effigie de ta puissance?

Iwari et ses habitats anthropomorphes

La première chose qui attire le regard sur Iwari, ce sont ces magnifiques cartes qui représentent des sortes d’esprits de la nature. Ils correspondent en fait aux 5 milieux naturels qui constituent le plateau de jeu: toundra (rouge), forêt (vert), glacier (bleu), désert (orange) et la côte (jaune). A part cet aspect purement esthétique qui pourrait te faire penser à un jeu fantastique avec des pouvoirs et tout , Iwari n’est en fait qu’un jeu abstrait de placement et de majorités.

Ca peut paraitre trompeur, mais c’est le cas. Par contre c’est un très chouette jeu dont le système de majorité est très original selon moi et qui fait d’Iwari un très beau et bon jeu! Tu veux savoir pourquoi? Alors lis la suite!

Les différentes cartes Biome à jouer

Principes d’Iwari

Le jeu est simple à jouer et se base sur 3 règles et 3 façons de marquer des points.

Règle UN: 3 cartes, 2 éléments, 1 emplacement

Le but du jeu est de placer ses tentes et ses totems dans les différents territoires afin d’obtenir des majorité tentes et totems dans le plus de territoires possibles. Les majorités des tentes ne se résolvent pas de la même façon que les totems.

Pour placer une tente ou un totem sur un territoire, il faut jouer la carte Biome(Milieu écologique étendu et homogène) de la couleur correspondante.

En début de tour on a toujours 3 cartes en main et on peut en jouer 1, 2 ou 3. On pourra néanmoins placer jusqu’à 2 éléments sur un seul et même territoire. Il est en effet interdit de placer 3 éléments (tente/totem) sur un même territoire même si tu as joué 3 cartes Biome identiques ou de placer 2 éléments sur 2 territoires différents en jouant 2 cartes Biome différentes.

Retiens donc les chiffres 3 cartes à jouer /2 éléments à placer /1 seul et même emplacement.

Pourquoi jouer 3 cartes quand on peut placer seulement 2 éléments?

En jouant 2 cartes Biome identiques tu pourras soit placer 2 éléments sur le même territoire de la couleur correspondante ou placer un élément sur le territoire de ton choix. C’est comme si tu obtenais une couleur joker en jouant 2 cartes identiques.

Donc si tu joues par exemple 2 cartes bleues (= joker) et 1 carte verte, tu pourras placer 2 éléments sur le territoire vert.

Règle DEUX: Explorer et camper

Un territoire sans élément (tente/totem) dessus est considéré comme inexploré. Cela entraine que le premier joueur à vouloir placer quelque chose dessus, ne pourra placer qu’un seul élement (par défaut une tente). Ce dernier aura donc exploré le territoire. Une fois exploré, on pourra placer à notre tour jusqu’à 2 éléments (tente/totem) sur celui-ci.

Dans un territoire et il y a des petits et grands cercles. Les petits pour y placer des tentes et les grands pour les totems. Chaque petit cercle ne peut accueillir qu’une seule tente. Donc lorsque tous les petits cercles sont occupés, tu ne peux plus placer de tentes sur ce territoire.

Une vue du plateau avec les gros cercles pour les totems, les petits cercles pour les tentes et les lignes en pointillé pour les connexions (majorité totem). Il y a aussi les lignes qui relient les petits cercles (tentes), c’est pour les colonies qui rapportent des points (voir plus loin)

Règle TROIS: autant de totems que la majorité de tentes sur ce territoire.

Les gros cercles accueillent les totems qui s’empilent les uns sur les autres. Celui qui a placé le plus de tentes sur un territoire est majoritaire et le nombre de tentes qu’il a placés = nombre de totems qu’on peut placer sur ce même territoire.

Dans le territoire bleu, celui qui a le plus de tentes (bleu), en a 4. On ne peut donc placer que 4 totems (ici 3 bleus et 1 rouge)

Le joueur majoritaire sur le territoire vert a placé par exemple 4 tentes, on pourra donc construire maximum 4 totems sur ce même territoire

C’est pourquoi tu ne peux pas placer un totem sur un territoire inexploré. Comme personne n’a placé de tente, le nombre de totems autorisé sur ce territoire = 0.

Déroulement du jeu

En début de partie, chacun reçoit 3 cartes et tous les élements de sa couleur: tentes et totems. Sur le plateau principal, on y place les tuiles montagnes sur les cases liaisons en fonction du nombre de joueurs. Avec le reste des cartes on forme une réserve de 3 cartes visibles et une pioche.

Lorsque les joueurs ont joué leur tour, ils refont leur main à partir de la pioche et/ou de la réserve afin d’avoir de nouveau 3 cartes en main. Les cartes qu’ils ont jouées vont dans la défause.

Quand la pioche est vide, la manche se termine et on résout le scoring des tentes. On forme ensuite une nouvelle pioche et réserve avec les cartes de la défausse.

La pioche et sa réserve

La partie se termine quand la pioche se vide une deuxième fois. On résout finalement le scoring de tentes une deuxième fois suivi par le scoring des totems et celui des colonies de tentes.

Le scoring

Après t’avoir expliqué comment placer les tentes ou les totems sur le plateau, il faut maintenant que je t’explique leur intérêt qui est d’obtenir des majorités et créer des réseaux continus de tentes.

Premier scoring: majorité de tentes

Par territoire, on résout les majorités de tentes:
1) Le premier joueur (celui qui a placé le plus de tentes) gagne autant de points que de tentes sur ce territoire
2) Le deuxième joueur à avoir placé le plus de tentes gagne autant de points que le nombre de tentes placés par le premier joueur
3) Les points du troisième = nombre de tentes placées par le deuxième
4) etc….

Rouge a la majorité, il gagnera autant de points qu’il y a de tentes sur le territoire = 7 points
Bleu est deuxième et gagnera autant de points que de tentes que Rouge a posés = 3 points
Vert et Jaune sont troisième et gagneront autant de points que de tentes que Bleu a posés = 2 points

Ce scoring fait que la différence de points entre le premier et le deuxième peut être faible si peu de joueurs sont présents sur ce territoire. Plus il y a de joueurs et de tentes sur un territoire, plus la différence de points entre le joueur majoritaire et les autres est grande.

En cas d’égalité= les 2 joueurs gagnent les même points du classement concerné. 2 joueurs ayant le plus de tentes touchent tous les deux autant de points que nombre de tentes sur ce territoire.

Deuxième scoring : majorité des totems

Sur le plateau tu vois des carrés avec un chiffre. Ce sont des liaisons entre 2 territoires. Dans l’ordre croissant, on résout la majorité des totems sur chaque liaison.

Comment être majoritaire sur une liaison?

Il faut que tu aies absolument le plus de totems sur les 2 territoires reliés par cette liaison. Si tu es majoritaire sur un seul territoire, tu ne gagnes pas les points de majorité totem. Si 2 joueurs ont le même nombre de totems sur un territoire et qu’ils en ont le plus = ils sont tous les deux majoritaires sur ce territoire.

Combien de points par liaison

Le nombre de points pour une liaison = le nombre de totems sur les ur les 2 territoires reliés par cette liaison. Le deuxième ou le troisième ne gagnent donc rien. Seul le joueur majoritaire sur les 2 territoires gagne des points! C’est là que l’écart peut se creuser!

Dans cet exemple, Bleu a la majorité sur les 2 territoires concernés par la liaison (là où se trouve le cylindre mauve). Bleu gagnera autant de points que de totems sur les 2 territoires (donc 5 points ici). Beige ne gagnera malheureusement rien malgré qu’il ait placé 3 totems.

Troisième scoring: colonies d’au moins 4 tentes

Les emplacements tentes sont reliés entre eux par des chemins. Si tu as au moins 4 tentes reliés entre elles par un chemin (donc pas interrompu par une tente adverse) = tu as une colonie. Chaquecolonie de minimum 4 tentes te rapporte 1 point par tente.

Ici j’ai 4 tentes reliées par la route, cela forme une colonie de minimum de 4 tentes et je gagne 1 point par tente : donc 4 points

A côté des majorités de tentes par territoire, il faut aussi que tu concentres tes tentes qui te rapporteront pas mal de points.

Verdict

J’ai adoré Iwari! Tour d’abord il brille par la qualité du matériel et de ses illustrations. Ces esprits de la nature, les totems et les tentes, tout ça ne fait pas très jeu abstrait mais j’avoue que c’est un vrai plus pour ce mécanisme que j’adore!

Iwari demande en effet d’avoir une vue d’ensemble du plateau. Tu dois veiller à ne pas concéder trop facilement les différentes majorités. Les majorités pour les tentes sont faciles à suivre. Par contre celles pour les totems sont plus difficiles comme on marque les points juste à la fin du jeu. Par ailleurs tu ne peux batir des totems qu’en fonction du nombre de tentes que le joueur majoritaire a déja placés sur ce même territoire. Tu dois donc placer progressivement tes totems et ne pas attendre la dernière minute.

De plus, ta réserve de totems n’est pas non plus illimitée. Place donc tes totems sur les territoires que tu es sûr de remporter!

Voici un aperçu de fin de jeu

Scoring de majorité très original

J’ai vraiment adoré le scoring pour les tentes. Même si tu n’es pas celui qui a placé le plus de tentes, tu gagnes autant de points que le nombre de tentes que le premier a placées. Si vous êtes peu de joueurs sur un territoire, ça a un sens mais moins si vous êtes 3-4 joueurs, la différence de points sera plus importante entre le premier et le deuxième.

Quant aux totems, c’est plus dure de gagner les majorités mais tu es d’autant plus récompensé car les autres ne gagnent rien.

Piocher les bonnes cartes

Même si on sait ce qu’on veut faire, notre jeu dépend des cartes qu’on a en main. Donc tu dois veiller à utiliser la règle de 2 cartes identiques comme couleur joker pour avoir le plus de flexibilité dans ton placement. Cela implique aussi de ne pas forcément jouer toutes les cartes de ta main. Garder une bonne carte pour un plan B pour le prochain tour fait partie de la stratégie!

1 point d’écart (84 et 83)! Le pion vert (47 points) est contrôlé par les 2 joueurs dans une partie à 2.

Des exploits

Iwari propose aussi une variante avec des exploits. Ces exploits sont des pièces du jeu que tu choisis de mettre en place en début de partie. Tu choisis le nombre d’exploits à mettre en jeu. Il faut être le plus rapide à remplir les conditions de l’exploit pour pouvoir le placer sur un territoire. Ces exploits permettent en fin de partie de doubler le scoring des tentes ou des totems dans le territoire en question. Ca apporte donc une bonne rejouabilité!

Fiche Technique

Auteur: Michael Schacht
Illustrateur: Mateusz Mizak
Editeur: ThunderGryph Games
Distributeur: Blackrock Games
Joueurs: 2 à 5
Durée: 30-60 minutes
Age: 14 +

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Olémains !

21/12/2021

%d blogueurs aiment cette page :