Coups de Cœur / Jeux belges

Dive

Envie d’une immersion sous l’océan entouré de vos compagnons aquatiques ? Alors retenez votre souffle et plongez dans l’univers ludique qu’offre Dive.

Nous avons le plaisir de vous présenter ici un très beau prototype que nos compatriotes de Sit Down! nous ont livré afin de vous en parler.

Première impression

La première chose que je me suis dite lorsque j’ai ouvert la boite : Mmmmh si ça c’est un proto, je n’ose imaginer la version finale. L’éditeur a vraiment pris soin de nous fournir du matos de qualité pour assurer l’immersion dans le thème. Oui, Dive est un jeu où le mot « immersion » a vraiment toute son importance et dont le matériel doit être à la hauteur que l’idée originale.

Aperçu du proto

L’idée originale : l’observation en 3D

L’océan dans lequel vous plongez est matérialisé sous forme de calques illustrés et transparents. Vous, plongeur, devez observer attentivement à chaque début de manche les 5 premiers calques (si vous arrivez à les distinguer bien sûr !). Vous devez deviner quel calque comporte des requins, des tortues ou des raies. Les calques sont appelés « Cartes Océan ».

Cartes Océan de Dive
Le paquet de cartes Océan

Déroulement de DIVE

Dive se joue en une série de manches divisées en 2 grandes phases : la planification et la résolution de la plongée.

Programmation et enchères

En fonction de ce que vous avez observé, vous placerez des pions Air sur votre plateau individuel comportant 5 emplacements qui correspondent à ces 5 cartes Océan (emplacement du haut = première carte Océan). Cela se fait secrètement à l’aide d’un paravent qui cache votre plateau. Chaque emplacement avec la carte Océan correspond donc à un niveau de profondeur.

Ces pions ont une valeur de 1 à 5 et ont une face avec un requin dessus. Vous devez d’abord placer la bonne face du pion afin qu’elle corresponde à ce qui est illustré sur le carte Océan en question. Exemple : si la première carte Océan n’a pas de requin, placez le pion face « sans requin ». Si vous vous trompez de face, votre plongée est interrompue.

Quant aux valeurs des pions, il y a une enchère sur les cartes Océan comportant des raies ou des tortues. Le but est de miser en mettant sur ces emplacements un ou plusieurs pions de grande valeur afin de bénéficier du bonus de la tortue ou de la raie.

N’ayant que 5 pions, vous ne pourrez pas explorer les 5 cartes Océan si vous avez placé plusieurs pions sur un même emplacement. Il est cependant parfois plus sage de ne pas plonger si profond et de s’assurer la victoire de l’enchère. Par ailleurs il ne sert à rien de mettre un pion sur un emplacement si vous n’êtes pas sûr qu’il y ait un requin ou non. Il vaut mieux miser cher pour un calque avec une tortue ou une raie et dont vous êtes sûr qu’un requin ne s’y trouve pas.

Aperçu d’une partie à 4 joueurs.
En prenant l’exemple du joueur à gauche, il veut explorer les 5 niveaux et on voit des requins au niveau 1, 3 et 4. Il mise aussi beaucoup sur le niveau 4 en espérant remporter la tortue ou la raie.
Le joueur de droite reste prudent en explorant que 3 niveaux et pense que la tortue ou la raie se trouve au premier niveau. car il a misé 9 jetons (2, 3 et 4).

Résolution de la plongée

Lorsque tout le monde a placé ses pions, on révèle son plateau et on résout chaque carte Océan de la façon suivante :

1) La face du pion correspond à la carte Océan (requin ou pas de requin) ?

Si c’est correct, on passe à l’étape 2 sinon on retire son pion ainsi que ceux des emplacements suivants de son plateau.

2) La carte Océan comporte une raie ou une tortue

Celui qui a misé le plus, gagne l’effet. En cas d’égalité, personne n’en bénéficie.

Tortue verte : on avance d’une case sur le plateau score
Tortue rouge : on avance de 2 cases
Raie : on avance sur la case de celui qui nous devance. On ne peut dépasser la case « 15 ». Cela ne s’applique pas au joueur le plus avancé mais cela lui permet de couper l’algue sous le pied de ceux qui le talonnent.

Plateau de score Dive
Le plateau de score

3) Déplacement des pions misés

Une fois le carte résolue, on déplace les pions sur l’emplacement concerné à côté de celui-ci. Cela nous rappelle qu’on a réussi ce niveau. On résout ensuite la prochaine carte Océan.

4) Marquer des points en fonction des cartes Océan explorées = Repos

Lorsqu’on a résolu les 5 cartes Océan ou lorsque tout le monde a raté, chaque joueur va avancer son jeton score du nombre de calques qu’il a réussi. Pour cela, on regarde sur votre plateau le nombre d’emplacements avec vos pions à côté.

Rappel : quand on échoue, on retire les pions du plateau pour l’emplacement en question et pour les suivants.

Les pions pour les cartes Océan précédemment réussies restent à côté de leur emplacement. Sauf lorsque vous avez déjà 16 points, vous êtes en eaux profondes (les cases sur le plateau score sont bleues foncées). La moindre erreur vous oblige à retirer TOUS les pions de votre plateau. Vous gagnez cependant les points liés aux tortues et raies.

5) Préparation manche suivante

Les cartes Océan utilisées sont défaussées et on recommence une nouvelle manche.

Fin de partie

On enchaine les manches jusqu’à ce qu’une des conditions suivantes est rencontrée :
– le paquet de cartes Océan est épuisé ;
– un joueur atteint 23 points.

On termine la manche et le plongeur ayant le plus de points est proclamé vainqueur !

Verdict 

Dive est vraiment magnifique et très facile à prendre en main. Par contre je vous avoue que l’observation des calques n’est pas aisée. Il nous est arrivé très fréquemment de se tromper et c’est finalement la fin du paquet qui a mis fin à la partie…

En effet, les cartes Océan sont richement illustrées et certaines sont même trouées afin de nous induire en erreur ! On pensait avoir la tortue sur le deuxième calque mais il était en fait sur le troisième car on le percevait à travers le trou du deuxième calque ! C’est juste trop bien trouvé !

Cette difficulté nous encourage donc à être très prudent en plaçant par exemple tous nos pions sur les trois premiers niveaux de profondeur afin d’éviter, lorsqu’on est en eaux profondes, de retirer tous les pions si on se trompe.

Un beau thermoformage !

Une chouette variante pour les petits

Dans celle-ci, on ne tient pas compte des tortues ou des raies mais seulement des requins. Chaque face correcte du jeton nous rapporte 1 point. Si on se trompe, on continue à résoudre les niveaux suivants. C’est vraiment bien pensé pour les petits car cela ne les décourage pas et évite toute frustration.

Un automate dopé…

Si vous désirez jouer à Dive seul ou pimenter la partie, ajoutez l’automate. Celui-ci dispose de son propre deck pour planifier les plongées. Chaque carte illustre le nombre de niveaux qu’il explore et la valeur qu’il mise pour chaque niveau. Il réussit d’office chaque niveau et gagne donc systématiquement des points lors du repos. À vous de le rattraper en gagnant les enchères et ce n’est pas de la tarte !

Des compagnons…inégaux

Une autre variante propose de jouer aves des compagnons dont les pouvoirs sont uniques et différents. Chaque joueur en choisit un en début de partie et peut l’utiliser une fois lors d’une programmation. Je trouve que cette variante n’ajoute pas grande chose au jeu étant donné que les pouvoirs sont selon moi déséquilibrés. Le calamar cachant une partie des cartes Océan contre une tortue qui double le gain de chaque tortue verte, le choix est vite fait. Néanmoins je propose la rectification suivante qui peut équilibrer le jeu : dès qu’un joueur arrive à 15, on distribue les compagnons.

Compagnons de Dive
Ces fameux compagnons

Le premier n’a pas de compagnon. Le deuxième en a 1 s’il est à au moins 2 points du premier. Le troisième a 1 compagnon d’office et un deuxième s’il est à 4 points du premier. Le dernier a 2 compagnons d’office et un troisième s’il est à la moitié des points du premier. Je n’ai cependant pas testé cette proposition mais cela mérite d’être pris en compte pour que les scores ne soient pas trop différents entre les joueurs.

Conclusion

Encore une belle réussite chez Sit Down! avec ce magnifique Dive dont la boîte séduit au premier regard et dont la mécanique et le matériel répondent à vos attentes. C’est un très chouette jeu familial qui aiguise votre sens de l’observation, vous encourage à être prudent mais récompense aussi ceux qui n’ont pas peur de plonger en eaux troubles.

Fiche technique

Auteurs : Anthony Perone et Romain Caterdjian
Illustrateur : Alexandre Bonvalot
Editeur Sitdown !
Distribution : Geronimo (BEL) & Atalia (FR)
Age : 8+
Joueur : 1 à 4
Durée : 30 minutes

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'y crois pas

31 mars 2021

%d blogueurs aiment cette page :