Clash of deck
Crowdfunding

Clash of Deck

Nous avons été contacté pour tester la version de démonstration de Clash of Deck. Et comme je suis fan des duels de cartes, je m’y suis collé volontiers.

Le Kickstarter est re-lancé depuis le 23 mars. Penchons-nous un peu sur le jeu en lui même.
Edit : Le kickstarter est annulé/reporté. Mais nous conservons l’article pour l’information future.

Le concept de Clash of Deck

Clash Of Deck est mort, vive Clash Of Deck !!!!

En effet, Clash Of Deck est réédité. Ce jeu existait déjà depuis un an, en format « cartes à découper » mais en se basant sur le soutient de la communauté, une version est sur le point de sortir avec des vraies cartes de meilleures qualité, et différents modes de jeux. Une version Deluxe est également disponible pour les backers.

L'évolution de Clash Of Deck
L’évolution de Clash Of Deck

Dans la version de démonstration que nous avons reçue il n’y a que le mode « Affrontement 1VS1 » avec des cartes à découper, comme dans la version de l’année passée. C’est donc le seul mode de jeu que nous avons testé.

Cette version de démonstration, vous pouvez aussi vous la procurer en print & play via ce lien.

Affrontement 1 contre 1

Deux joueurs de part et d’autre de deux cartes « pont » s’affrontent en déchainant des hordes de créatures pour anéantir le château de l’adversaire.

Au début de la partie, les 2 joueurs se partagent les cartes. Attention, cette étape est très importante pour la suite de la stratégie.
On dévoile les 4 premières cartes du paquet. Le premier joueur prend une carte de son choix, le second joueur prend 2 cartes de son choix, le premier joueur prend la carte restante. Ensuite on dévoile 4 autres cartes. Le second joueur prend une carte de son choix, le premier joueur prend deux cartes et ainsi de suite jusqu’à ce que chaque joueur aie 8 cartes en main.

On mélange les cartes ainsi acquises et on ajoute une carte de la tour en première carte du paquet. La tour est le marqueur de points de vie du joueur: les points de vie sont le nombre de cartes restantes derrière la tour.

Chaque joueur a sa main et est prêt a défendre son pont.

Un tour de jeu

Lors d’un tour de jeu, le joueur acquière autant de mana qu’il a de carte en main, y compris la carte de la tour. Le mana va servir à payer le cout des cartes qu’il va engager.

Le joueur paie le cout d’une carte en mana et peut la poser face à l’un des 2 ponts à la suite des autres cartes déjà posées. Le joueur ne peut jouer que les 4 premières cartes de sa main (sans compter la tour).

Une fois les cartes invoquées, on passe à la phase d’attaque. Dans l’ordre (de gauche à droite, de haut en bas) les créatures attaquent les créatures de l’adversaire, de la plus proche du pont à la plus lointaine, si possible. Si aucune créature ne bloque l’attaque, l’attaque est directement portée sur la main de l’adversaire et ce dernier bougera la tour d’autant de cartes que de points de dégâts subit.

Une phase de combat
La phase de combat en image

Si la tour arrive au bout de la main du joueur, il retourne la carte, face château fort, et la replace au dessus de sa main. Si le château arrive au bout de la main, le joueur a perdu.

Des capacités spéciales pour augmenter le challenge

Bien sur, chaque créature ou bâtiment joué a hypothétiquement des capacités spéciales.

Les capacités vont de frapper plusieurs cartes en même temps, ou générer du mana.

Mon avis sur Clash Of Deck

Clash of Deck est un bon petit jeu d’escarmouche, assez rapide, nerveux. Mais très très punitif.

Carte de clash of deck

Les escarmouches avec une vraie stratégie militaire

Les combats sont assez intenses. le joueur doit faire attention à de nombreux paramètres.
Le joueur doit à la fois faire attention à garder assez de mana sous le coude pour lancer ses cartes clefs, mais aussi à ne pas laisser un pont trop affaibli, sous peine de se laisser déborder par l’adversaire. Il y a une vraie stratégie militaire à mettre en place, c’est pas juste de la pure baston pour celui qui a la plus grosse carte.

Vous ne devez pas hésiter à mettre sur table vos cartes, car quand elles sont détruites par l’adversaire, elles reviennent dans votre main, en fin de main. Ce qui signifie qu’on « récupère » de la résistance pour notre tour.
La seule vraie énorme erreur serait de laisser donc un pont « isolé » et que l’adversaire puisse nous attaquer directement alors qu’on a peu de cartes dans notre main (et donc de PV pour notre tour).

La petite erreur est fatale

Même si j’y ai pris un certain plaisir en jeu, j’avoue que la défaite est sacrément amère à encaisser.

La plus frustrante des défaites est de subir un mauvais choix de départ. Lors du draft du deck il faut bien doser les cartes fortes et faibles. Je me suis retrouvé quelques fois à subir le jeu pour un mauvais choix de deck au départ.

Mon adversaire a souvent pris les cartes peu couteuses, et je me suis retrouvé avec certes des cartes puissantes, mais sans pouvoir toutes les poser. J’ai donc subi le jeu.

Faites aussi bien attention que les créatures avec le vol ne peuvent pas être attaquées par la majorité des unités adverses. Du coup, les unités adverses passent directement à la créature suivante, ou à votre main. Une erreur qui s’avère aussi fatale.

Cette frustration de se retrouver bloqué dans une situation avec un deck inadapté ou déséquilibré me rappelle ce qui m’a fait détester Res Arcana. Et vu le succès de ce dernier jeu, je pense que Clash of Deck peut séduire grand nombre de joueurs.

Des parties courtes.

Mais si on subit nos choix de début de partie et qu’on s’en retrouve frustré, rassurez-vous, vous ne les subirez pas trop longtemps. Les parties sont relativement courtes.

Pour moi, ce jeu est vraiment très bien pour une détente d’un temps de midi ou d’une partie vite fait en attendant que le diner soit cuit.

Fiche technique

Editeur : Grammes Edition
Auteurs : Adeline Deslais & Léandre Proust
Illustrateurs : Studio Rexard, Clément Proust
Joueurs : de 1 à 4
6 modes de jeu : Duel, Multijoueurs, Coopératif, 2vs2, Solo ou Legacy

Un peu plus de Clash Of Deck

Pour en savoir plus, je vous redirige vers la page officielle de Clash Of Deck, en français. Les règles vous y seront expliquées en détail.

Je vous conseille vivement de tester le print-and-play du jeu, celui que j’ai pu tester moi aussi. C’est la meilleure façon de voir si vous accrochez ou pas.
Je pense avec sincérité que c’est le genre de jeu qui ne se juge qu’en le testant. La théorie ne rend que difficilement les sentiments vécus en jouant avec Clash Of Deck.
Pour l’obtenir, il vous suffit de le demander en entrant votre email ici.

Une version TableTop simulator est aussi à votre disposition.

La version Tabletop du jeu
La version Tabletop du jeu

Bien sur, je conclu cet article en vous indiquant la porte vers le Kickstarter naturellement.

Auteur

antares1983@gmail.com

Commentaires

Mr. Hinhinhin
24 février 2021 à 11 h 29 min

Le Kickstarter est annulé/reporté par contre …



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Micro Macro Crime City

23 février 2021

The Crew

25 février 2021

%d blogueurs aiment cette page :