Coups de Cœur

Paris New Eden

Chers survivants,
Paris n’est plus ce qu’elle était depuis cette catastrophe. C’est à nous de reconstruire la colonie et de rendre Paris, notre nouvel Eden.

Paris New Eden est un jeu de draft de dés représentant des survivants, de majorités et d’objectifs qui vous plongent dans un Paris post-apocalypse. Êtes-vous prêts à bâtir la colonie la plus prestigieuse ? Je vais alors vous guider dans votre survie !

Du beau matériel dans un thermoformage pratique !

Principes du jeu

Paris New Eden se joue en 4 saisons. Vous commencerez d’abord par le printemps et terminerez par l’hiver. À chaque saison vous pourrez visiter 5 lieux différents de Paris, y prendre un dé et résoudre l’action du lieu.

Une vue de la mise en place du jeu à 4 joueurs

Les dés survivants

Les faces de dés représentent 5 survivants avec une spécialité différente et un survivant joker qui peut remplacer une des spécialités. Chaque spécialiste est lié à un type de cartes aménagement. Il y a les bricoleurs, les soldats, les médecins, les sages et les fermiers.

À la fin de la saison, vous pourrez gagner une carte d’un type d’aménagement si vous avez le plus de spécialistes liés à ce type. On résoudra les majorités pour chaque type d’aménagement. Celui qui a le plus de spécialistes du type de l’aménagement en question choisira en premier ensuite le suivant, etc..

Dans une partie à 3 ou 4 joueurs, vous ne recevrez pas de carte si vous êtes le dernier à résoudre une majorité. Vous devez cependant avoir un spécialiste de l’aménagement en question pour revendiquer une carte. Les survivants joker ne peuvent être utilisés qu’avec des spécialistes. Pour les aménagements bricoleur, si j’ai un bricoleur et 2 jokers, je peux annoncer une force de 3 pour revendiquer une majorité. Par contre si j’ai 3 jokers mais pas de bricoleur, je ne peux pas annoncer une force de 3 pour les aménagements bricoleur car il me faut au moins un bricoleur.

Il faudra donc bien choisir vos faces de dés lorsque vous les prenez dans les lieux. Ce sont surtout ces dés qui servent pour résoudre les majorités et distribuer les cartes aménagement pour chaque type.

Les spécialités

J’explique ici l’intérêt de chaque spécialiste, hormis le fait qu’on gagne les aménagements correspondants.

Le fermier permet de nourrir votre population et de gagner des points de victoire grâce à ça.

Le médecin, sage et guerrier vous permettent d’accomplir les objectifs des cartes mission et de réussir l’événement à chaque saison.

Le bricoleur permet, grâce à ses aménagements, d’avoir des pouvoirs pendant toute la partie.

Les aménagements

L’intérêt de gagner des aménagements est triple :

  1. Les aménagements font augmenter la population de votre colonie. À la fin de chaque saison, si vous arrivez à nourrir toute votre population, vous gagnez à chaque fois de plus en plus de points de victoire au fur et à mesure que votre population augmente.
  2. À la fin de chaque saison, il y a un événement qui exige un certain nombre de spécialistes avec leur équipement. Si vous réunissez les conditions de l’événement, vous gagnez donc des points de victoire. Les aménagements donnent des spécialistes et/ou des équipements.
  3. Au début et en cours de partie, vous pourrez piocher des objectifs personnels qui rapportent des points de victoire à la fin du jeu s’ils sont accomplis. Beaucoup de ces objectifs sont liés aux aménagements, aux spécialistes et équipements que procurent les aménagements.

Les lieux

Quand vous prenez un dé dans un lieu, vous devez résoudre l’action de ce lieu. Je vais décrire les actions des lieux et l’intérêt de celles-ci.

1) La tour

Au début de chaque saison, 3 cartes événements sont visibles. L’action du lieu consiste à retourner une de ces cartes face cachée. À la fin de la saison, il n’en restera finalement qu’une de visible et c’est celle-ci qui détermine les spécialistes et les équipements à avoir dans sa colonie pour gagner les points indiqués sur la carte. Le but ici est de garder la carte événement qui vous arrange le plus, visible ou du moins qu’elle soit la moins intéressante pour les autres.

Par ailleurs, si vous êtes le premier à effectuer cette action pendant la manche, vous récupérez le jeton héroïne qui compte comme une spécialiste avec son équipement pour la résolution de l’événement.

La tour

2) Le pont

Dans ce lieu, vous piocherez 3 cartes mission et n’en garderez qu’une. Ces cartes mission peuvent soit être des objectifs qui vous rapportent des points si vous remplissez les conditions, soit des aménagements que vous construisez lorsque vous remplissez les conditions reprises sur la carte.

Avoir plusieurs cartes mission est intéressant car cela nous permet d’obtenir des aménagements autrement que par les majorités. Quant aux objectifs, cela nous permet d’orienter notre stratégie et de gagner des points autrement que par les événements ou le nourrissage de notre population.

Le pont

3) Le restaurant

Vous piocherez à chaque fois un jeton nourriture qui servira à nourrir votre population si vous n’avez pas assez de fermiers pour le faire.

Le principe est le suivant : en fonction du nombre d’habitants dans votre colonie, vous devez avoir autant de fermiers dans celle-ci pour les nourrir. Vous pouvez combler le manque de fermiers par des jetons nourriture. 1 jeton nourriture = 1 fermier.

Le restaurant

4) Le centre

Vous aurez le choix entre prendre un des trois jetons équipement, le jeton batte ou le jeton jumelle.

Les jetons équipements servent à remplir les conditions pour les évènements et les objectifs des cartes mission. Étant une ressource limitée qui permet de gagner pas mal de points, il ne faut pas les ignorer.

Le jeton battes permet de gagner les égalités dans la résolution des majorités. Étant donné qu’il n’y a pas énormément de dés et que la répartition entre les spécialistes est aléatoire, il y a souvent des égalités entre les joueurs pour la revendication des cartes aménagement. Le jeton est donc souvent très précieux !

Le jeton jumelle permet d’être le premier joueur pour la prochaine saison et vous fait gagner 2 points si vous l’avez à la fin de la partie. C’est vraiment utile d’être premier joueur car vous pourrez choisir les meilleurs dés et effectuer une action avant les autres. Exemple : je prends la seule face sage disponible pendant toute la saison. J’aurai donc d’office la majorité pour les aménagements sages pour cette saison. Un autre exemple : je retourne face cachée une des cartes événement qui m’est la moins favorable car je n’ai pas le spécialiste et l’équipement requis dans ma colonie.

Le centre

5) La gare

Fort heureusement, il n’y a pas que les dés qui vous donnent des survivants pour les majorités. Il y a aussi les jetons survivants que vous pourrez piocher lorsque vous effectuez l’action de la gare. Vous en prendrez un à chaque fois que vous ferez cette action.

Le jeton survivant comporte 2 faces. Une face dé pour la résolution des majorités afin d’obtenir les cartes aménagement. L’autre face illustre le spécialiste mais en mieux dessiné.

Un dé survivant, contrairement à un jeton survivant, est défaussé après la résolution des majorités. Un jeton survivant est juste retourné sur sa face illustrée, placée sur la carte que vous venez de gagner et compte comme un spécialiste jusqu’en fin de partie pour les événements, les objectifs et les aménagements à construire sur les cartes mission. Les jetons sur leur face illustrée ne peuvent néanmoins plus être utilisés pour les majorités.

La gare

Déroulement de la partie

Après avoir expliqué les principes je vais maintenant décrire le déroulement d’une saison. Celle-ci se décompose en 4 étapes : Récupérer des survivants, acquérir des cartes aménagement, résoudre l’événement et le besoin en nourriture et finalement préparer la saison suivante.

1) Récupérer des survivants

Vous récupérez un dé survivant sur un lieu et effectuez l’action de ce lieu. Vous placez le dé récupéré sur votre plateau individuel, dans l’emplacement prévu. Attention : vous ne pouvez pas changer la face du dé !

Vous effectuez ensuite l’action du lieu que j’ai expliquée précédemment.

Je mise sur les fermiers….

2) Attribuer les cartes aménagement

On résoudra les majorités pour chaque type en commençant par les bricoleurs. Celui qui a la plus grande force, choisit la première carte et le suivant en force ensuite, etc… Il faut au moins avoir une force de 1 (donc un spécialiste) pour pouvoir revendiquer une carte. Lors d’une partie à 3 ou 4 joueurs, le dernier en force n’aura pas de carte même s’il a une force de 1 ou plus.

Après avoir reçu sa carte, on défausse les dés utilisés et on retourne les jetons utilisés sur leur face illustrée pour les mettre sur le bâtiment du même type. Le jeton comptera comme un habitant de la colonie mais aussi comme spécialiste.

Vous pouvez aussi construire les aménagements issus de vos cartes mission si vous remplissez les conditions de construction. Il s’agit surtout d’avoir les bons spécialistes dans sa colonie.

Les 5 types de cartes aménagement

3) Résoudre l’évènement et le besoin en nourriture

Tout d’abord, ceux qui ont les spécialistes avec leur équipement comme requis par la tuile évènement gagnent les points illustrés sur cette dernière.

Vous nourrissez ensuite votre population. Pour cela, une piste population sur le plateau est prévue à cet effet. Vous aurez placé en début partie un de vos marqueurs pour indiquer le nombre d’habitants dans votre colonie.

La piste population comporte plusieurs passerelles qui indiquent le nombre de nourritures requises et les points que vous gagnez quand vous réussissez à nourrir toute votre population. En augmentant votre population, vous passerez à une nouvelle passerelle qui requiert plus de nourriture mais vous donne plus de points.

La piste population

Quant au besoin en nourriture, il se traduit en nombre de fermiers que vous devez avoir dans votre colonie. Par fermier manquant, vous pouvez payer un jeton nourriture. Le nombre d’habitants est défini par le nombre de personnages illustrés sur les cartes aménagement qu’on a acquises ou construites (cfr carte mission) + le nombre de jetons survivants que vous avez mis sur vos aménagements.

Si vous n’arrivez pas à nourrir votre population, vous ne gagnerez cependant pas les points.

4) Préparer la saison suivante

Cela consiste à remettre des dés sur les différents lieux, de nouvelles tuiles événement de la saison suivante, des cartes aménagement à côté du plateau, des jetons équipement sur le lieu « centre » et finalement remettre les jetons jumelles, battes et héroïne sur leur emplacement.

Voici les aménagements de ma colonie. Il faut de la place sur la table !

Verdict

Paris New Eden est vraiment un très chouette jeu dont l’originalité se trouve dans les draft de dés/jetons survivants pour obtenir des majorités. On trouve ces majorités à plusieurs niveaux : premièrement dans le gain des cartes aménagement et ensuite dans les objectifs des cartes mission.

Vous devez donc en permanence scruter le jeu des autres pour savoir si vous êtes le premier à choisir la carte que vous désirez ou si vous êtes dans le bon pour remplir votre objectif. En fonction de cela, vous devrez adapter votre jeu en conséquence en utilisant par exemple un joker pour acquérir plutôt un autre aménagement ou piocher de nouvelles cartes mission.

Je trouve ensuite l’idée intéressante de nourrir sa population pour gagner des points au lieu d’éviter d’en perdre. Ici on pousse à accueillir de nouveaux venus dans notre colonie et à bien les nourrir. Cela rend la stratégie d’avoir une grande population plus lucrative. Attention qu’il vous faudra avoir pas mal de fermiers car les jetons nourriture sont une denrée rare à Paris… Mon ami Fabricio a joué cette stratégie lors d’une de nos parties et elle a bien payé !

Idem pour l’évènement de fin de saison. On se bat pour choisir quel évènement va se produire à notre avantage et/ou au désavantage des autres. Là encore j’apprécie fortement que l’évènement ne soit pas punitif car cela nous laisse la liberté de combiner plusieurs stratégies.

La survie à Paris… ce n’est pas de la rigolade !

J’aimerais conclure en soulignant que Paris New Eden ne se joue pas à n’importe quel moment une fois car il requiert une bonne concentration pour bien apprécier le jeu. Ma femme par exemple n’a pas du tout aimé le jeu car il était tard quand on l’a commencé et elle était déjà bien fatiguée. Elle n’a donc pas saisi l’importance de nourrir sa population ni d’avoir les bons aménagements pour résoudre l’événement. Elle s’était concentrée seulement sur ses objectifs.

Paris New Eden n’est pas du tout difficile à comprendre mais requiert toute notre attention pour adopter la bonne stratégie.

Daniel

Fiche technique

Auteurs : Ludovic Maublanc et Florien Grenier
Illustratrice : Agnès Ripoche
Editeurs : Matagot
Distribution : Asmodee
Age : 8+
Joueur : 2 à 4
Durée : 60 minutes
Lien vers la boutique partenaire: Philibert

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Watergate

3 septembre 2020

Imhotep : Le Duel

10 septembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :