Coups de Cœur / Duo

Imhotep : Le Duel

Bonjour chers architectes de l’Egypte antique,
Aujourd’hui vous allez tenter de récolter les meilleures ressources afin de construire les plus beaux édifices et être sacré vainqueur d’Imhotep Duel !

Principes du jeu

Dans Imhotep, vous placerez vos meeples sur un plateau « port » de 3×3 afin de décharger des ressources présentes sur les 6 bateaux qui bordent les quais. Il y a différents types de ressources qui correspondent aux différentes manières de marquer des points. Je vais d’abord vous décrire les ressources et leur intérêt. Ensuite je vous expliquerai les 3 actions possibles du jeu et terminerai par mon avis sur Imhotep Duo.

Ressources du jeu

Avant de décrire les ressources en détail, sachez que chaque joueur dispose d’un plateau par ressource et que les scorings sont marqués dessus. Il n’est donc pas nécessaire de revenir sur les règles d’Imhotep.

Plateau joueur composé des 5 plateaux ressources et le plateau port au dessus à droite

Jetons « obélisque »

Chaque jeton vous rapporte 1 point et 6 points supplémentaires si vous en avez plus que votre adversaire. C’est surtout les 6 points en plus qui sont intéressants pour remporter le jeu !

Jetons « pyramide »

Il y a 6 jetons pyramide clairs et 6 jetons pyramide foncés. Plus vous aurez de jetons d’une ou l’autre couleur, plus vous aurez des points. Il faut ici se spécialiser sur une couleur pour que cela soit rentable étant donné qu’il y a exactement 6 jetons de chaque dans le jeu. Vous devez donc avoir tous les jetons d’une couleur pour avoir le maximum dans celle-ci.

Si j’ai les 6 jetons pyramide clairs, je peux former une pyramide

Jetons « chambre funéraire »

C’est le même principe que les jetons pyramide sauf qu’ici les jetons sont numérotés de 1 à 12 et doivent être adjacents l’un l’autre pour former un groupe de jetons reliés et marquer des points.

Si vous avez donc un groupe formé des jetons 4, 5, 6, 7 et 8 : vous aurez le maximum pour ce groupe (25 points). Si vous avez à côté le groupe avec les jetons 10, 11 et 12, vous marquerez en plus 9 points pour ce deuxième groupe.

Cette collection est vraiment lucrative mais les adversaires s’embêtent souvent pour que les groupes soient les plus petits possibles ou que les suites soient rompues.

Jetons « temple »

Sur chaque jeton figure 1, 2, 3 ou 4 cercles rouges. Ce sont ces cercles qui rapportent des points. Vous devez donc être le plus rapide pour prendre les jetons avec le plus de cercles sachant qu’il y en a 3 de chaque valeur.

Jetons « action »

Ils rapportent 1 point chacun si on ne les utilise pas, mais ce n’est pas le but ! Ils confèrent une action beaucoup plus intéressante que les 3 de base que j’expliquerai juste après. Il y a 4 types de jetons action dont 3 exemplaires par type.

Je décrirai les différents effets plus tard afin de mieux les comprendre.

Les pions

Chaque joueur en possède 4 et cela permet, quand ils sont placés et qu’il y ait minimum 2 pions de n’importe quelle couleur sur une ligne/colonne, de décharger le bateau correspondant à cette ligne/colonne et de récolter les ressources décrites ci-dessus. À la fin du jeu, si vous avez encore des pions sur le plateau, ils vous rapportent 1 point chacun.

Tour de jeu

À votre tour vous avez le choix entre placer 1 pion sur une case disponible, décharger 1 bateau ou jouer 1 jeton action.

1) Placer 1 pion

Vous placez 1 de vos pions disponibles sur une case libre parmi les 9 que constitue le plateau port.

Le choix de la case a vraiment son importance pour deux principales raisons. La première est que chaque case est liée à une ligne et une colonne de ce plateau. Au bout de cette ligne et de cette colonne se trouve à chaque fois un bateau rempli avec 3 ressources. Lors du déchargement d’un bateau, vous pourrez recevoir une ou plusieurs ressources de ce bateau si vous avez placé un ou plusieurs de vos pions sur la ligne ou la colonne de ce bateau.

La deuxième raison est votre positionnement sur la ligne ou la colonne qui va déterminer la ressource que vous allez prendre sur le bateau qui se trouve sur cette ligne ou colonne. La règle pour prendre une ressource est expliquée dans l’action décharger un bateau.

Le joueur blanc peut placer 1 pion sur un des 6 emplacements restants

2) Décharger un bateau

Vous pouvez décharger un bateau s’il y a dans sa ligne ou colonne au moins 2 pions joueur de placés peu importe la couleur de ceux ci. Ce sont les propriétaires de ces pions qui recevront cependant les ressources et pas celui qui fera l’action décharger (sauf si ces pions lui appartiennent).

Quant à la règle de prise des ressources, c’est le pion le plus proche du bateau qui prendra la ressource la plus éloignée du quai. C’est ensuite le deuxième pion le plus proche du bateau qui prendra la deuxième ressource la plus éloignée du quai et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les pions de cette ligne ou colonne aient reçu une ressource. Si 2 pions sont présents sur 3 lorsqu’on décharge un bateau, on leur donne d’abord les 2 ressources les plus éloignées du quai. La ressource la plus proche du quai est donc défaussée.

Si on décharge la deuxième ligne, le pion blanc prend le jeton obélisque, et le pion noir le jeton pyramide foncé. Le deuxième jeton pyramide foncé est défaussé.

On réapprovisionne ensuite le bateau et on rend les pions à leur propriétaire. Si on ne peut pas réapprovisionner complètement un bateau, ce bateau est retiré du jeu. La partie prend fin immédiatement après que l’avant dernier bateau soit retiré du jeu.

3) Jouer un jeton action

Vous pouvez jouer un jeton action parmi ceux que vous avez collectés préalablement. Les 4 effets différents sont les suivants :

a) Placer 2-3 pions

C’est comme si vous faisiez 2 à 3 fois l’action placer un pion. Vous pouvez donc facilement remplir une ligne/colonne très intéressante ou vous placez à plusieurs emplacements stratégiques.

b) Placer 1 pion et puis décharger 1 à 2 fois

C’est l’effet le plus intéressant selon moi car vous placez 1 pion et déchargez 2 bateaux. Vous récoltez donc des ressources et vous récupérez tout de suite plein de pions. Cela permet aussi de retirer les pions adverses qui sont sur des emplacements que vous convoitez aussi.

Exemple : votre adversaire a placé deux pions sur les deux emplacements les plus proches du quai de la première ligne. Vous placez un pion sur la troisième qui est maintenant pleine et vous décidez de décharger les bateaux de la deuxième et troisième colonne pour retirer ainsi les deux pions de l’adversaire. L’adversaire pourra certes remettre un pion sur un des deux emplacements convoités mais vous pourrez au moins prendre le deuxième juste après.

c) Échanger 2 jetons d’un même bateau et décharger un bateau

On n’est pas obligé de décharger le bateau dans lequel on a échangé les 2 ressources. Cette action est assez utile afin de vraiment récolter la ressource qu’on veut mais à condition qu’on ait déjà des pions pour le bateau en question… Si on a ce type d’action, on est moins contraint pour placer notre pion.

d) Prendre un pion de n’importe quel bateau

Cette action est vraiment indispensable si vous désirez absolument prendre une ressource clé qui vous rapportera beaucoup de points. Exemple : la dernière pièce pour terminer votre pyramide ou le jeton chambre funéraire qui vous permet de lier 2 groupes de jetons pour en former qu’un qui vous rapportera 25 points. Le jeton pris est ensuite remplacé par une ressource prise dans la pioche de réserve. Cette pioche de 3 jetons est formée au début de la partie expressément pour ce jeton action.

Fin de partie

Dès que l’avant dernier bateau est retiré du jeu, la partie se termine immédiatement. On comptabilise alors les points gagnés grâce à l’obélisque, aux pyramides, à la chambre funéraire, au temple et les pions et jetons action restants. Celui a qui a le plus de points a gagné !

L’avant dernier bateau est déchargé et retiré du jeu. C’est la fin !
Aperçu de fin de partie du plateau gagnant de madame

Verdict

Le système de pose d’ouvriers et de pouvoir marquer des points de différentes manières est déjà connu. Je trouve cependant original la possibilité de décharger sur une ligne ou une colonne (même si aucun de vos pions ne récoltera des ressources) et l’obligation de respecter un ordre pour le déchargement du bateau.

En effet, vous devez faire en sorte de bien vous placer sur la ligne et la colonne en question afin de viser 2 ressources en même temps. Au cas où votre adversaire retire votre pion avec l’action déchargement, vous aurez toujours un jeton intéressant. Vous pourrez ensuite replacer au tour suivant un pion sur une autre case ou la même si l’autre jeton convoité est réellement intéressant.

Ce que j’aime en particulier dans Imhotep Duel c’est la tension perpétuelle due aux ressources limitées. Il y a juste ce qu’il faut pour avoir le maximum dans chaque type de ressource mais pour un seul joueur. Les deux joueurs vont donc essayer d’avoir la majorité dans plusieurs types de ressources pour avoir un maximum de points !

Plus ça vaut cher, plus c’est dur…

J’ai aussi fort apprécié les différentes façons de marquer des points d’Imhotep Duel et la difficulté proportionnelle pour avoir le maximum pour chaque ressource. Je vous explique ci-dessous mes observations.

Tout d’abord la chambre funéraire, une suite successive de 5 jetons vous rapporte 25 points. Chaque jeton vaut donc 5 points. Il est cependant difficile d’obtenir une telle suite car votre adversaire fera en sorte que cela n’arrive pas. Avoir des suites plus petites que 4 (4 points par jeton) est cependant pas très intéressant.

Les pyramides rapportent ensuite le plus de points. Si vous avez les 6 jetons d’une des couleurs, vous aurez 21 points et donc 3.5 points par jeton. Ici aussi vous vous embêterez pour en avoir plus que l’autre.

Quant au temple, c’est au plus rapide des deux de prendre les jetons de plus grande valeur.

Pour terminer, l’obélisque ne rapporte pas beaucoup de points mais c’est sans doute ce qui va vous départager si l’un de vous remporte les 6 points supplémentaires.

Soyez plus rapide

Le sel dans Imhotep Duel, c’est surtout pouvoir faire plus d’actions que l’adversaire afin de récolter davantage de ressources et donc de points.

Le jeu offre à cette fin deux possibilités. La première est le placement d’un ou plusieurs pions sur une ligne/colonne convoitée par l’adversaire. De cette façon il déchargera le bateau et vous récupérez des ressources et vos jetons. Vous aurez donc économisé l’action « décharger un bateau ».

La deuxième possibilité est la bonne utilisation des jetons action (notamment placer 3 pions ou placer 1 pion et décharger 2 fois). Je vous déconseille cependant d’essayer de prendre tous les jetons action. Mon beau-père a fait cela et il a perdu beaucoup de points. Pendant qu’il essayait absolument de prendre ces jetons, je collectionnais tranquillement les pyramides, le temple et mettais à mal sa chambre funéraire.

De la rejouabilité

Chaque plateau ressource est recto-verso. La face verso donne une autre façon de marquer des points qui est totalement différente de la face recto. Il sera bien sûr possible d’alterner face recto et verso entre les différents plateaux ressources. Cela permet donc qu’une partie d’Imhotep Duel ne ressemble pas à une autre puisque les joueurs vont adopter une stratégie différente.

Format assez compact

La boite est assez compacte pour la transporter partout. Par contre cela prend un peu de place sur la table avec les différents plateaux ressources pour chaque joueur.

Conclusion finale

Je recommande fortement Imhotep Duel pour les couples qui débutent encore dans le jeu de société, une fois ! C’est une bonne introduction en matière de placement d’ouvriers et de collection qui requiert une bonne dose de réflexion. Les parties durent 30 min et s’enchaînent.

Encore un coup de cœur donc que nous offre Iello avec Imhotep Duel !

Daniel

Fiche technique

Auteur: Phil Walker-Harding
Illustrateur: Claus Stefan
Editeurs : IELLO
Distribution : IELLO
Age : 10+
Joueur : 2
Durée : 30 minutes

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paris New Eden

8 septembre 2020

Cookie Addict

15 septembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :