Coups de Cœur

Wangdo

Bonjour chers amis ours,
Aujourd’hui je vais vous parler de Wangdo qui est un très chouette jeu de placements de stèles d’ours et surtout une course à la collection des jetons connaissance. Vous êtes prêts à mettre la main à la patte ? Allons-y !

Principe de Wangdo

Vous aurez devant vous un joli petit plateau à assembler sur lequel se trouvent des emplacements villages. Lors de la mise en place, vous placerez dessus au hasard différents jetons face visible. Parmi ces jetons, vous trouverez les 4 différents jetons connaissance ainsi que des jetons représentant des ours. Vous enlèverez donc ces derniers du plateau et les remplacerez par des stèles d’ours tirées au hasard du sac contenant toutes les stèles. A côte de ces villages se trouvent 4 pistes sanctuaire. Vous placerez une stèle d’ours de la couleur correspondante sur chacune de ces pistes.

A gauche les chemins avec les différents villages et à droite les 4 pistes sanctuaire


Ensuite chaque joueur recevra un plateau individuel qui accueillera les 4 paires de jetons connaissance à récolter au plus vite.

Nos beaux princes ours prêts à recueillir là connaissances !

Finalement on met à portée de main la pioche de cartes sceau du dragon. On piochera une carte à chaque fois que l’on complétera une paire de jetons connaissance. Ces cartes ont un effet qui peut être utilisé à partir du prochain tour. Une fois utilisée, la carte est défaussée.

Exemple d’effets des cartes sceaux

Le but du jeu est d’être le plus rapide à réunir les 4 paires. Si plusieurs joueurs terminent au même tour, c’est celui qui a le plus de sceaux du dragon qui gagne. Les sceaux sont présents sur certains jetons connaissance et sur les cartes sceau non utilisées. Une des cartes a comme effet de compter comme pour 3 sceaux du dragon.

Déroulement d’un tour

A son tour on a 2 choix : piocher des stèles ou prendre un jeton connaissance sur un emplacement village et y poser une stèle à la place.

Piocher des stèles

Vous pouvez soit en piocher 3 au hasard dans le sac ou en prendre 2 de votre choix sur les pistes sanctuaire.

A la fin de votre tour vous ne pouvez en avoir que 10 devant vous.

les belles stèles

Prendre un jeton connaissance et poser une stèle

Vous prenez d’abord le jeton connaissance et vous placez ensuite une stèle à la place sur le village.

Vous ne pouvez placer une stèle sur un emplacement village à condition que celui-ci soit adjacent à une ou plusieurs stèles et que la stèle que vous placez soit de couleur différente aux stèles qui lui sont adjacentes.

Quant au coût pour prendre le jeton, vous devez donner les mêmes stèles que celles adjacentes à son emplacement. Les stèles dépensées sont mises ensuite sur les pistes sanctuaire correspondantes.

Pour récolter le jeton vase, je dois placer une stèle blanche ou orange et payer 2 noires et 1 bleue

Si vous placez la quatrième stèle sur une piste sanctuaire, vous déclenchez un rituel. Remettez toutes les stèles de cette piste dans le sac et prenez gratuitement une stèle sur une autre piste.

Fin de la partie

Le dernier tour est déclenché lorsqu’un joueur a récupéré les 4 paires différentes de jetons connaissance. On termine alors le tour. S’il y a plusieurs égalités, on passe alors au décompte des sceaux.

J’ai ici 8 sceaux ( 5 sur mes jetons et 3 pour mes cartes non utilisées)
Mais mon adversaire a eu plus de sceaux grâce à sa carte qui lui donne 3 sceaux. Il a 9 sceaux au total !

Verdict

Nom de djeu ! Comment faire un jeu simple, avec des actions simples mais qui sollicite une grande réflexion ! Au début de partie, il sera assez facile de collecter des jetons connaissance car il y aura peu de stèles adjacentes à ceux-ci. Vous aurez donc facile de placer une stèle différente à celle adjacente au jeton que vous voulez prendre. Vous ne dépenserez en plus qu’une seule stèle.

Il sera cependant de plus en plus difficile de placer vos stèles lorsque le plateau se remplit progressivement de stèles que les joueurs ont placées. Chaque jeton connaissance pourrait être adjacent à 3 stèles de couleurs différentes puisque tous les villages se croisent. Vous devrez donc avoir 4 stèles de couleurs différentes : une pour la placer afin qu’elle soit différente des 3 stèles adjacentes au jeton que vous prenez, et les 3 autres pour payer puisque les stèles dépensées doivent être identiques aux stèles adjacentes.

Après plusieurs parties consécutives à 3 joueurs, tout le monde avait fini le même tour. Ce qui nous départageait était le nombre de sceaux à la fin. Le jeu nous impose ici 2 dilemmes : la rapidité ou l’efficience.

Vous pouvez rapidement réunir les 4 paires de jetons connaissance en utilisant à chaque fois les cartes sceaux et en ne faisant pas attention aux sceaux présents ou non sur les jetons connaissance. Si vos adversaires ne gèrent pas bien leurs coups, ça peut s’avérer payant. Ce qui n’était pas le cas chez moi car mes adversaires étaient redoutables !

Vous pouvez aussi être efficient en essayant de prendre que les jetons avec un sceau tout en dépensant le moins de stèles afin de ne pas perdre de temps à piocher des stèles. Cela exige un peu de chance dans les tirages et d’observer attentivement le plateau pour prendre les bons jetons aux bons moments. Il faut aussi regarder le jeu des autres joueurs et leur mettre des bâtons dans les roues. Prenez par exemple le jeton qu’il voulait avant lui ou entourez le jeton qu’il vise avec de stèles de différentes couleurs. Il aura donc plus difficile à l’avoir.

Quant aux cartes sceaux, il est utile d’en utiliser un minimum car chacune des cartes non utilisées vaut un sceau en fin de partie. En cas égalité, ces sceaux vont vous départager !

Wangdo est donc un petit jeu de gestion et de pose stratégique de stèles d’ours qui se distingue par une mécanique très bien pensée où la croisée des chemins en fait un jeu particulier. Un coup de cœur, une fois !

Daniel

Fiche technique

Auteurs : Frank Crittin, Gregoire Largey et Sébastien Pauchon
Illustration : Jakub Rebelka
Editeurs : Matagot
Distribution : Asmodee
Age : 8+
Joueur : 2 à 4
Durée : 30 minutes
lien vers boutique partenaire: Philibert

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hagakure

11 août 2020

%d blogueurs aiment cette page :