Coups de Cœur

City Blox

Chers maîtres constructeurs, je vous invite à lire cet article qui vous replongera dans votre enfance : celle des Lego ! En effet, chaque joueur dans City Blox a pour objectif d’être le premier à construire 3 bâtiments (maison, école et supermarché) qui sont illustrés sur les cartes paysages correspondantes (cartes objectif personnelles ). Est-ce tout ?! Bien sur que non! Les cartes événements vont vous mettre des bâtons dans les roues fondations dès que vous construirez.

Cartes Paysage
A partir de la gauche : les cartes paysage maison, école et supermarché à construire

Mise en place

Chaque joueur reçoit d’abord 3 plateaux de constructions et 3 cartes paysage de type différents. On forme ensuite un tas ou plusieurs tas de Legos pour qu’ils soient accessibles pour tous (qu’on nommera ici la reserve). La partie peut désormais commencer !

Mise en place

Déroulement de la partie

Choix des Lego

A chaque tour, il y aura un nouveau premier joueur dans le sens horaire. Celui-ci choisira 4 legos de formes différentes (3 à 3 joueurs). En commençant par lui, chacun prendra un Lego pour le placer sur un de ces plateaux de construction. On peut aussi passer si aucun Lego ne nous intéresse. Les Legos restants sont défaussés dans la réserve.

Précédemment j’ai insisté sur le mot choisir car le premier joueur peut faire en sorte que les Legos disponibles soient impossibles à placer pour les adversaires ou rendent leur tâche difficile.

Placement des Lego

Après avoir choisi nos pièces, nous les placerons ensuite sur les plateaux de constructions afin qu’ils coïncident aux cartes paysage.

Attention: une pièce posée ne peut plus être déplacée. On peut cependant rectifier le tir au tour suivant. Au lieu de prendre une pièce, on peut passer son tour pour déplacer une ou plusieurs pièces ou même la défausser car vous avez choisi un bloc de mauvaise taille. Le déplacement se fait néanmoins au sein d’un même plateau et non entre plateaux.

Concernant les contraintes de constructions, le jeu n’en impose aucune. On peut construire avec autant de pièces qu’on veut et sur plusieurs étages.

J’ai construit en hauteur pour finir ma carte paysage .

Pour les plus jeunes joueurs (ou les personnes n’ayant pas une bonne perception), le jeu permet à la fin de chaque tour qu’on puisse passer la carte paysage sur le plateau pour vérifier si on est bien parti. Il faut cependant le retirer avant le prochain tour!

Carte paysage achevée

Dès que vous pensez avoir terminé votre construction, prenez la carte construction et superposez la sur votre chantier (Legos placés sur votre plateau construcion). Trois cas se presentent à vous:
– la construction est correcte et bien positionnée: vous laissez la carte juxtaposée sur le plateau, piochez et résolvez la carte évènement
– la construction est correcte mais mal positionnée (la carte et le plateau ne se justaposent pas parfaitement)
– le plateau et la carte paysage se juxtaposent bien mais ils manquent une ou plusieurs.

Dans les deux derniers cas, on remet la carte devant soi et on perd une pièce de notre choix comme punition.

J’ai construit ma maison! Ouf! la carte évènement est à mon avantage!

Cartes évènement

Il faut toujours piocher une carte évènement et la résoudre après avoir fini une construction (même la dernière). Les effets peuvent être bénéfiques ou néfastes pour celui qui le pioche et/ou les autres.

Légende cartes évènement
J’ai réussi à trouver une explication en anglais car la version reçue est en danois!
J’ai gagné!

Verdict : Lego or not Lego?

C’est tout à fait Lego! Le jeu ne fait pas qu’utiliser le matériel pour attirer notre curiosité. Il sollicite aussi notre concentration pour construire nos bâtiments de manière efficiente (et correcte!) d’une part et tirer les bonnes pièces pour nuire aux constructions de nos adversaires d’autre part.

Il faudra 2 ou 3 tours pour s’habituer au jeu car on sous/surestime la taille des pièces requises. Pour nous aider, les cartes paysages représentent des Lego sur les bords comme point de référence.

Les cartes évènements sont, selon moi, la seule partie qui apporte un peu de hasard au jeu mais surtout un peu de piment, une fois !

La configuration optimale est de 3 et 4 joueurs car à deux joueurs, les interactions engendrées par les événements et le choix du tirage des pièces sont très linéaires.

Finalement, Je recommanderai chaudement ce jeu à un public familial ou en fin de soirée lorsque vous désirez construire votre quartier avant de construire vos rêves (ça c’est un autre jeu : Dreamscape).
Daniel

Fiche technique :
Auteur : Jacob Berg
Illustrateur : Carla Naude
Editeur : Jacob’s Brick Games
Distribution : Atalia (FR)
Age : 6 +
Joueur : 2 à 4
Durée : 15-20 minutes
Prix conseillé : 25,00€

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pharaon

20 février 2020

%d blogueurs aiment cette page :