Reportages

Festival Jeux de Nim – 5ème édition

Ce dimanche se tenait déjà la cinquième édition du festival des Jeux de Nim, à Enghien (Belgique).
Pour ceux qui n’avaient pas eu l’occasion de se rendre à Essen cette année, c’était l’occasion rêvée de se rattraper et de tester un tas de nouveautés !
Pour vous donner une petite idée, parlons peu mais parlons bien: pas moins de 15 auteurs, 35 éditeurs, 60 animateurs, 100 tables de jeux et 150 jeux étaient à votre (notre) disposition pour votre (notre) plus grand plaisir !!!

Pour ceux qui ne le connaissent pas (encore !), ce festival est organisé par Carine et Nicolas Maréchal, propriétaires de la boutique « Jeux de Nim » à Enghien. Pour la petite histoire, j’ai franchi pour la première fois les portes de leur boutique il y a une douzaine d’années. Toujours souriants, de bon conseil, c’est donc avec une joie non dissimulée que je me suis rendue au festival, non pas en tant que joueuse comme les années précédentes, mais en tant que reporter pour DJUF !

Cette cinquième édition a connu un franc succès: 1300 personnes ont fait le déplacement. Et il en fallait du courage ce dimanche, pour se rendre à Enghien: entre la météo capricieuse et les problèmes de  train sur la ligne Bxl-Enghien…

La particularité de ce festival est qu’il est axé sur tous les types de jeux et tous les âges: jouets, loisirs créatifs, expériences, construction, jouets d’éveil, jeux familiaux (+), jeux experts, jeux coopératifs, d’ambiance… On y croise aussi bien des familles avec enfants en bas âge que des couples, joueurs venus seuls ou encore des groupes d’amis. Le plus de ce festival familial est que l’on peut y tester des nouveautés, sans être bousculé par la foule. La salle étant particulièrement bien agencée cette année, il était facile d’y déambuler.

Tournois
2 tournois étaient organisés durant le festival:
– Tout d’abord, le festival a accueilli la finale du championnat de Belgique de Clank!
– Ensuite, l’éditeur Blue Orange organisait un championnat de Belgique de Kingdomino au cours duquel le vainqueur a remporté son ticket pour la finale qui aura lieu en France, en compagnie de Mr Cathala himself ! Rien que ça…

Jeux testés
Pour ma part, j’ai pu tester pas mal de jeux, et que du tout bon !

Bruxelles 1897:(Auteur Etienne Espreman – Illustrateur Vincent Joassin) : plus besoin de vous le présenter, si ? Ce jeu est une vraie réussite ! Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un véritable succès: mécanique, illustrations, thème,… Et le tapis de jeu (oh… le beau tapis de jeu que voilà… Oui, j’avoue, j’ai craqué… !)
Souvent présenté comme « le petit frère » de Bruxelles 1893, Bruxelles 1897 est un jeu de cartes stratégique sur le thème de l’Art Nouveau à Bruxelles. Pour ma part, il n’a rien de « petit ». Pour ceux qui craignent une redondance entre les deux jeux, je dirais que Bruxelles 1897 est la transposition en jeu de cartes du jeu de plateau Bruxelles 1893. Plus facile d’accès, plus rapide, pour ma part, il sortira plus souvent de ma ludothèque !
Etienne était présent pour les explications et… les dédicaces !
Vincent quant à lui, était aussi présent pour une séance de dédicaces mais sur un autre stand.

13 Couronnes: (Auteur Romain Caterdijan – Illustrateur Vincent Joassin: eh oui, encore lui !)
Dans ce jeu de cartes, placez vos Rois au pouvoir et appliquez leurs Lois afin de remporter diverses récompenses. Soyez malin, car seul le premier à 13 Couronnes l’emportera !
Jeu de cartes rapide, facile à emporter, avec de magnifiques illustrations, il a tout pour plaire !

Pirates under Fire: édité par Explor8  (Dimitri et Anne-Cat Perrier) qui n’est autre que la boîte d’édition du jeu à succès Big Monster. Dans ce jeu, chaque joueur incarne un pirate à la tête d’une flotte de bateaux. Le but du jeu est de déployer ses bateaux de façon à former des combinaisons tout en réalisant des effets qui permettent de ralentir le déploiement de son adversaire ou d’accélérer le vôtre.
Je vous en ferai bientôt un coup de coeur !

Fiesta de los Muertos (auteur Antonin Boccara): jeu d’ambiance coopératif durant lequel les joueurs vont devoir retrouver chaque personnage défunt présent lors de la partie (j’avoue que dit comme ça, ça ne fait pas très rigolo… mais détrompez-vous !)
Chaque joueur reçoit un personnage à faire deviner. Il écrit secrètement un mot qui lui fait penser à ce personnage et passe ensuite le crâne (qui est en fait une ardoise) à son voisin. Le joueur suivant reçoit le mot, l’efface et le remplace par un autre mot qui lui fait penser au mot qu’il vient d’effacer. Le crâne passera par 4 personnes différentes avant la phase de déduction durant laquelle il faudra retrouver le personnage du début. Fous rires garantis !

Farben: Ce jeu n’est pas tout récent (il est sorti en 2018) et ne m’avait jamais attirée. On avait déjà plusieurs fois tenté de m’y faire jouer, sans succès… N’étant pas une bonne conteuse d’histoires, je m’étais toujours débinée… jusqu’à ce dimanche ! Et bien, ce fut une belle découverte, j’ai vraiment pris énormément de plaisir à y jouer ! Et j’avoue être impatiente à l’idée d’y rejouer avec mes amis.
En 2 mots, vous devez associer une couleur à un mot, puis raconter pourquoi vous les associez. Lorsque chaque joueur a raconté sa petite histoire et y a associé une des douze couleurs, on passe au mot suivant et ainsi de suite. Après avoir joué 10 mots (si on est 4 joueurs, on aura entendu 40 histoires !), votre tâche consistera à vous rappeler toutes les couleurs jouées par chaque joueur.

Trapwords: un jeu de mots qui ressemble à Taboo sauf que… c’est l’équipe adverse qui détermine les mots interdits. J’aime bien les jeux de mots en général, mais celui-ci sort vraiment du lot !

En conclusion
Un tout grand BRAVO au duo de choc, Carine et Nicolas ! Un festival au top, à découvrir ou redécouvrir. Festival familial, présentant des tas de nouveautés. Et cerise sur le gâteau (du moins pour moi !) la présence sur place d’auteurs/illustrateurs/éditeurs tous très accessibles et qui n’hésitent pas à faire une partie de leur jeu avec vous ni de se prêter à une séance de dédicaces.

Vivement l’année prochaine… une fois !
Vaness

Quelques photos prises durant le festival:

Avant l’ouverture des portes:

Grand Bois
Potomac
Hop, au dodo !
Kitty Bitty
Famille Bric-à-Brac
Mission Spatiale
Attrape-rêves
Detective Club
Michel Strogoff
Le monstre des couleurs
Yum Yum Island
Cocktail Games
Contract
Barabistouille
Avalam
Lixso
Incubation
Greenville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :