Non classé

La ludopédagogie ou comment apprendre par le jeu

Print Friendly, PDF & Email

Salut les ludistes,
Aujourd’hui je vais vous parler de deux sujets qui me tiennent à cœur : l’apprentissage et le jeu. De ce mariage naît la ludopédagogie. C’est pourquoi j’ai invité Sylvain qui animera une formation à partir du 30 mars à l’Ecole Supérieure de Pédagogie de Bruxelles (ESPB).

Bonjour Sylvain, tout d’abord, peux-tu te présenter à nos lectrices et et lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Bonjour, je me nomme Corrillon Sylvain et je suis actuellement psychopédagogue en Haute Ecole pédagogique et plus particulièrement ludopédagogue.

Même si je porte une multitude de casquettes en lien avec l’enseignement : professeur de sciences en secondaire, enseignant, ludopédagogue et technopédagogue en Haute Ecole, formateur, … je suis avant tout un grand joueur !! Et tout y passe : jeux de plateau, jeu de rôle, jeux de cartes, jeu vidéo, jeu solo, … ! 😊

C’est pourquoi j’essaie d’inclure ma passion du monde ludique dans ma pratique quotidienne, en apportant le jeu au sein de mes classes et en m’interrogeant sur la place de celui-ci dans le domaine de l’éducation de manière générale.

Certains d’entre vous m’ont peut-être rencontré lors de différents événements ludiques bruxellois en tant que l’un des membres fondateurs du club « la Ligue des Jeuxsticiers ». Un club qui a dû malheureusement fermer ses portes pour diverses raisons, mais qui reviendra peut-être un jour…

Tout comme nous, tu as cette passion du jeu. Quand et comment as-tu contracté cette maladie ludique?

Je ne peux pas parler du début de cette passion dévorante sans évoquer en premier lieu mes parents ! Dès mon plus jeune âge, mon entourage familial a pris le temps de jouer avec moi et cette passion ne m’a plus quitté depuis ! J’en profite pour adresser un mot à tous les jeunes parents qui liront ces lignes : ‘‘Lâchez vos téléphones et jouez avec vos enfants !! Vous ne savez pas tout le bien que vous leur apportez pour leur avenir !!’’ 😉

Ensuite pendant l’adolescence, j’ai fait une petite pause, comme beaucoup d’entre nous, pour me consacrer à d’autres univers, même si j’ai gardé un pied dans le monde ludique via les jeux vidéo. Arrivé aux études supérieures, cette passion pour les jeux est revenue au grand galop ! Via les jeux de rôle sur table d’abord, pour migrer ensuite vers les jeux de plateau et de cartes. En 2007, je participe à une soirée jeux organisée par un club d’Alma dont j’ai oublié le nom et qui ne doit plus exister maintenant. J’y découvre en une soirée : Bang !, Elixir, Dungeon Twister et Les Chevaliers de la Table Ronde. Le mal était fait…

J’ai vu que tu avais posté sur le groupe « La Belgique Ludique, une fois ! » ton offre de formation « La motivation engendrée par l’utilisation du jeu en classe permet-elle de développer des savoirs, des savoir-faire et des compétences ? ». En quoi consiste cette formation ? Est-ce une formation de 10 sessions de 3 heures ou peut-on juste assister à une session ?

Il s’agit d’une formation complète de 10 séances de 3 heures de cours pour apprendre toute l’importance du jeu dans un contexte d’apprentissage. L’objectif final est de pouvoir construire un prototype ludique permettant de faire découvrir ou de faire mémoriser à nos élèves des concepts en lien avec nos objectifs pédagogiques. Dans un jargon un peu moins ‘‘enseignant’’ : Comment construire un jeu de A à Z qui me permet de motiver quelqu’un à apprendre quelque chose !

Et tout cela pour la modique somme de 20 € !! Autant dire que 30 heures de formation à ce prix-là, c’est donné ! 😊

Pour les indécis, les 2 premières séances sont consacrées à la base de la ludopédagogie :

– les caractéristiques d’un jeu pédagogique,

– les différentes phases du jeu pédagogique,

– les avantages du jeu pédagogique et les pièges à éviter,

– …  

Vous pouvez toujours vous inscrire pour venir découvrir tout ça et revenir ensuite si ces deux premières séances vous accrochent.

Dernier élément important, il s’agit d’une formation axée sur la pratique !! Avec moi, on ne reste pas assis trois heures à écouter un prof parler ! On met les mains dans le cambouis : on teste des jeux, on analyse, on se pose des questions, on construit des prototypes, … Tout le matériel et les jeux seront mis à votre disposition.

Côté pratique, cette formation est organisée par l’Ecole Supérieure de Pédagogie de Bruxelles (ESPB) et elle se déroulera à la Maison Diocésaine d’Auderghem tous les jeudis soir de 17h30 à 20h30, à partir du 30 mars 2023.

Les infos et les inscriptions se trouvent sur internet à cette adresse : https://espb.be/

N.B. : l’ESPB organise pleins d’autres modules super chouettes et super complets pour les enseignants. Lors de votre inscription, vous pouvez vous inscrire à d’autres formations proposées dans la liste, n’hésitez pas !

N.B. 2 : Spoiler Alert : l’année prochaine, il est fort possible qu’on organise un module sur le jeu de rôle comme outil de communication et de débat. Restez à l’écoute…

Quel est le public-cible ? Peut-il intéresser les ludistes n’étant pas dans l’enseignement ? Si oui, il y a-t-il des prérequis ?

C’est certain qu’au départ, le public visé est le corps enseignant. Généralement, ce sont surtout des instituteurs maternels et primaires qui s’inscrivent à cette formation. Elle est aussi adaptée pour les enseignants du secondaire et du supérieur, mais pas que…

Et oui, le jeu est outil formidable pour apprendre pleins de choses dans n’importe quel contexte ! Si vous voulez utiliser le jeu à la maison avec vos enfants, si vous voulez utiliser le jeu dans votre pratique professionnelle pour développer ou faire développer des compétences professionnelles à vos collaborateurs, si vous envisagez une réorientation professionnelle et que vous cherchez un média permettant de faire de la formation, … vous êtes également les bienvenus ! Il est fort possible que vous y trouviez aussi votre compte.

Si votre profil est très éloigné de l’enseignement, je vous invite à me contacter par mail pour qu’on puisse discuter ensemble de la plus-value ou non de cette formation par rapport à vos objectifs personnels : corrillonsylvain@gmail.com

Aucun prérequis n’est nécessaire, mis à part une vision positive du jeu, une ouverture d’esprit et de la bonne humeur. Mais je suppose que les lecteurs de cet article sont déjà un public conquis et possédant tout cela…

D’où vient cette idée de ludopédagogie ?

Je ne parlerais pas ‘‘d’idée’’ ici, mais bien d’une méthode pédagogique à part entière ! Si l’on devait définir la pédagogie de manière assez grossière, on pourrait dire qu’il s’agit de trouver la bonne méthode ou la bonne situation pouvant servir de vecteur d’apprentissage entre le savoir et l’élève. Le jeu peut être ce vecteur d’apprentissage ! Bien sûr, il ne s’agit pas d’une recette miracle mais bien d’une méthode pédagogique parmi d’autres permettant de faire acquérir des apprentissages aux joueurs. Apprendre la ludopédagogie, c’est ajouter une superbe corde à son arc en tant que qu’enseignant ou formateur. Je pourrais m’étendre ici pendant des heures sur ce qu’est réellement la ludopéda, mais je ne veux pas vous spoiler les 10 séances de formation 😀

Si je devais vous convaincre du : ‘‘Pourquoi le jeu est un formidable vecteur d’apprentissage ?’’, je vous dirais simplement ceci. Pour apprendre, il faut être confronté à un problème et tenter de le résoudre de manière active tout en se servant des différents feedbacks reçus pour savoir si on avance dans la bonne direction. C’est quand vous êtes face à une situation concrète et que vous tentez de la résoudre que vous apprenez le mieux. Eh bien le jeu coche toutes ces cases ! Qu’est-ce qu’un jeu si ce n’est une succession de problèmes que le joueur va tenter de résoudre en effectuant ses PROPRES choix pour se rapprocher du but final. Et tout cela avec des feedbacks directs ! Dans un jeu, je me rends compte tout de suite si mes choix ont été pertinents ou non. Et je peux tout de suite réorienter ma réflexion en fonction de l’évolution du jeu. Je ne dois pas attendre une semaine de recevoir ma copie corrigée par l’enseignant.

Petit bonus en prime ? Le joueur fait tout cela dans un cadre sécurisé ! Dans un jeu, on peut tenter des choses car ce n’est pas la réalité ! Nous sommes dans une bulle espace-temps particulière me permettant de commettre des erreurs sans en craindre les conséquences. Magnifique, non ?

Ludopédagogie

Quelle spécialisation as-tu dû suivre pour donner cette formation ?

Si je dois citer ici mes spécialisations « officielles », je suis titulaire d’un master en sciences de l’éducation à l’ULB, avec la réalisation d’un mémoire portant sur l’utilisation du jeu comme vecteur d’apprentissage en enseignement secondaire ayant reçu les félicitations du jury.

Ensuite, j’ai obtenu une spécialisation en sciences et techniques du jeu, option ludopédagogie à la HE2B.

Mais à côté de cela, je me suis énormément formé par moi-même via des colloques, des formations en ligne, des festivals ludiques, des animations ludiques, etc… Le principal reste surtout de garder l’esprit ouvert, d’être toujours curieux et de jouer, jouer, jouer et encore jouer ! Le jeu est un média à part entière et pour en comprendre ses rouages, je le pratique autant que possible en ayant toujours la double casquette ‘‘joueur-enseignant’’. Lors de chaque nouvelle partie, je ne peux m’empêcher de réfléchir à comment telle mécanique, tel matériel ludique ou tel univers pourrait être détourné dans un contexte d’apprentissage. Et quand on commence à faire attention à cela, on se rend compte que l’on peut toujours apprendre via un jeu ! Essayez et vous verrez 😉

Je vous laisse sur une superbe citation du site « Ludus » cité par Prouchet et Sautot en 2006 : « On ne fait pas cours puis on joue (si on a le temps). On joue à la place d’une séance plus classique, car on estime que le jeu est la meilleure situation d’apprentissage à un moment donné avec une classe donnée […] Le jeu n’est pas une pierre philosophale, il est un moyen pédagogique parmi d’autres. »

Merci Sylvain pour tes réponses. Pour celle ou celui qui désire suivre la formation, quelle est la deadline et quel est le moyen le plus simple pour s’inscrire. Je t’avoue que le site n’est pas très user friendly…

Pour ceux voulant nous rejoindre, je reprends ici les infos pratiques utiles.

Quoi ? Formation à la ludopédagogie

Où ? Maison diocésaine d’Auderghem

Quand ? Tous les jeudis de 17h30 à 20h30 à partir du 30 mars (10 séances, hors vacances scolaires)

Comment ? Inscription (20 € !) et infos via le site de l’ESPB : https://espb.be/

Si vous voulez me contacter pour des questions ou pour éventuellement organiser des formations autour du jeu ou de la ludification, voici mon adresse mail : corrillonsylvain@gmail.com

Auteur / autrice

  • Daniel

    Jeux préférés : Bruxelles 1893, Les aventures de Robin des Bois, Dice Forge, Ninjato, tous les jeux de Shem Philips, Path of Civilization, Watergate, Parks, Riversides, Wingspan

    Voir toutes les publications Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *