5e Interclubs Jeux de Société
Evénements / News

Les Interclubs Jeux de Société 2022

Le 3 septembre 2022 avait lieu la 5ème édition des Interclubs de Jeux de Société à Céroux-Mousty. Les représentants de 20 clubs belges se sont réunis pour se mesurer autour de tables de jeux dans la bonne humeur. Au menu, des jeux, des rires et sourires, et quelques bonnes bières !

Je vous propose de découvrir un peu l’ambiance de cette journée, et d’en savoir un peu plus sur l’homme qui est derrière toute cette organisation.

Le programme

La salle prête à accueillir les joueurs pour la Vague 1 "Jeux moyens" des Interclubs de Jeux de Société 2022
La salle prête à accueillir les joueurs pour la Vague 1 « Jeux moyens »

Les Interclubs Jeux de Société furent rythmés par les différentes vagues de jeux, classés en fonction de leur longueur : deux vagues de jeux « moyens » (durée de partie < 2h), une vague de jeux « costauds (durée de partie > 2h) et deux vagues de duels. Démarrage de la première vague à 13h30 pour les participants, bien plus tôt pour les organisateurs. En effet, tous les jeux sont déjà installés, prêts à jouer, il n’y a plus qu’à s’asseoir et profiter !

Début de la vague 2 "Jeux moyens et gros jeux" des Interclubs de Jeux de Société 2022
Début de la vague 2 « Jeux moyens et gros jeux »

Fait notable, 3 auteurs de jeux (Xavier Georges, Alain Orban et Cowmic) étaient présents pour se mesurer aux participants sur une de leur création. L’histoire retiendra qu’un d’entre eux s’est fait battre à son propre jeu, au sens propre. 😉

Entre les différentes vagues, on peut se détendre en grignotant les tentantes sucreries proposées, en sirotant une boisson ou en mordant dans son burger artisanal. Et pour les plus accrocs, en entamant de nouvelles parties hors compétition sur les tables libres. Peut-être pour étrenner le jeu tout nouvellement acquis à la bourse aux jeux gérée par la toujours souriante Sam ?

Après la compétition, on joue encore !
Après la compétition, on joue encore !

On discute, on commente sa précédente partie, on échange autour de notre passion. Au-delà de la compétition, c’est avant tout un grand moment de partage ludique !

Mais pourquoi un Interclub Jeux de Société ? Pour le savoir, le mieux c’est de demander à Cédric Lacoste, l’homme derrière cette journée.

L’homme derrière les Interclubs de Jeux de Société

Bonjour Cédric, et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Quel est l’objectif de l’interclub et comment t’est venue l’idée de cette organisation ?

J’ai voulu trouver un moyen d’apporter plus de visibilité aux clubs.

Avant, je visitais beaucoup de clubs de la région [ndlr: d’Ottignies] et certains clubs peinaient à attirer du monde dans leur salle. J’avais la chance d’avoir un club qui fonctionnait très bien (entre 35 et 60 joueurs à chaque soirée) et j’ai eu envie de trouver quelque chose à faire pour donner plus de lumière sur ces clubs qui étaient tenus par des passionnés qui s’investissaient sans compter pour au final une poignée de personnes.

En y réfléchissant un peu, il n’y avait pas d’événement de ce genre ou alors pas à ma connaissance. Donc l’idée première est de se rassembler pour faire ce que l’on aime tout en rencontrant d’autres personnes. Et au final découvrir que ces joueurs vont jouer dans un club pas très loin de chez soi et qui ont des soirées à un autre moment que notre club habituel. Il s’agit de créer une mouvance dans ces joueurs, de susciter une publicité basée sur le bouche à oreille (et sur la pub faite lors de la journée de l’interclubs) pour aller à la rencontre des autres joueurs.

Les séances de préparations à l’interclubs appuient ce concept.

La dotation du tournoi est aussi destinée à garnir les ludothèques des clubs afin que les jeux remportés soient joués par le plus de monde possible.

Qui s’occupe de cette organisation ?

Moi principalement (j’ai beaucoup de mal à déléguer). L’équipe D’un jeu à l’autre me suit également, appuyée par des amis le jour du tournoi.

Ma femme y passe pas mal de temps aussi, à savoir tout aller chercher, mobilier, boissons, etc.

Samantha, une amie et fidèle du club m’a une fois proposé de s’occuper de la bourse aux jeux d’occasion. Étant très pris par le reste, j’ai accepté tout en regardant toujours au-dessus de son épaule, chose qu’elle déteste 😉 Son organisation est tellement carrée que j’ai vite arrêté de me mêler de cela et elle gère tout de A à Z sur ce point-là et ça tourne nickel.

Parlons un peu de toi. Quand et comment t’est venue la passion des jeux de société ?

C’était il y a 12 ans, j’avais passé une journée vraiment atroce avec des énormes problèmes qui m’étaient tombé dessus. Le genre de journée où à la fin tu ne réponds plus au téléphone de peur qu’on t’annonce encore des problèmes supplémentaires …

J’ai envoyé un message à des amis en leurs disant : « il faut venir, je dois me vider la tête ». Ils sont donc venus avec un 7 Wonders sous le bras et ont invité des amis à eux chez moi.

J’ai passé une magnifique soirée et ai accroché tout de suite.

Cependant, j’ai toujours beaucoup joué avant cela. Mon grand-père m‘a fait découvrir une multitude de jeux de cartes et les échecs. J’ai aussi eu une très grosse période poker.

Tu gères également deux boutiques de jeux. Au fil des tes rencontres, as-tu vu une évolution du profil des joueurs ces dernières années ?

Via le magasin, je constate que beaucoup de familles se tournent vers les jeux de société afin de trouver une alternative aux écrans. Le jeu de société est très à la mode. De plus en plus de monde s’y met car il devient médiatisé avec des séquences dans les médias plus traditionnels. Le profil des joueurs a fort évolué. On est passé du Geek pur et dur à tous types de personnes. Dans les familles, il n’est pas rare que tout le monde joue, des enfants aux grands parents. Le jeu touche toutes les générations.

Pour ce qui est des joueurs « réguliers » que je croise en club ou dans mon entourage, l’évolution se fait naturellement. On voit bien que la complexité des jeux joués augmente avec le temps. C’est certainement dû à l’expérience qu’attrape les joueurs mais aussi aux différents réseaux sociaux (Facebook, Youtube , …) qu’ils suivent.

Ce qui est sûr, c’est que le jeu est fédérateur !

Et les résultats ?

Même si l’ambiance a toujours été bonne autour des tables et que le plaisir ludique l’emporte sur la compétition, il a bien fallu compter les points à la fin de la journée. Voici donc le palmarès de cette 5ème édition des Interclubs de Jeux de société. Bravo à tous les participants, et un grand merci aux organisateurs pour cette belle journée.

  1. Cap Club
  2. En jeux
  3. Alpa Ludisme
  4. Auder’Games
  5. Jeux-rbise
  6. Les Ludiciens d’Oz
  7. Ludi Corner
  8. Les Mardis Ludiques
  9. Ludo Pac
  10. Flobecq en Jeux
  11. Play t-il
  12. L’en Jeux
  13. D’un jeu à l’autre
  14. Ancre de Ludo (Charleroi)
  15. In Ludo Veritas
  16. Ancre de Ludo (Nivelles)
  17. Les dés motivés
  18. Esprits Joueurs
  19. 10 Dés
  20. Les dés Pipés

Et Des Jeux Une Fois?

Nous n’avons malheureusement pas pu participer comme lors de la de la troisième édition. Ce n’est que partie remise!

Auteur

yves.brostaux@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :