Coups de Cœur

Museum Pictura

Qui n’a jamais voulu avoir les plus beaux tableaux du monde dans son salon? Avec Museum Pictura, c’est donc chose faite! Dirige ton propre musée et vas négocier les tableaux avec les plus grands musées internationaux afin d’acquérir ta collection personnelle. N’échappant pas à la règle, le marché de l’art est aussi soumis à la loi de l’offre et de la demande. C’est pourquoi achète et vends les tableaux aux bons moments et érige le musée le plus tendance!

Museum Pictura, un jeu de collection pour les collectionneurs!

Ne t’attends pas à un système révolutionnaire. Museum Pictura se base sur la gestion de main, la course aux objectifs et surtout la collection de tableaux ayant des caractéristiques similaires. Je te dis déjà maintenant: c’est du connu mais ça marche merveilleusement bien. Si tu aimes la peinture, c’est juste un must!

J’ai mis ici le schéma repris dans les règles car en vrai , tout ne tient pas dans un cliché, du moins pour que cela soit joli

Comment être reconnu comme le meilleur musée du monde?

1) De belles collections dans ton musée

Tout d’abord en formant des grandes collections de tableaux que tu auras disposés dans ton musée. On matérialise ces tableaux sous forme de cartes. Ton plateau Musée (voir n°16 sur l’image ci-dessus) peut accueillir au total 25 cartes Tableau. Ce sont ces cartes, posées sur le plateau, qui formeront les différentes collections. Une collection correspond à un groupe de de minimim 4 cartes qui sont adjacentes et ont une caractéristique commune.

Celle-ci peut être soit la même période artistique (Renaissance, Baroque) ou le même genre (portrait, nature morte). Le peintre en lui-mêre ne peut pas être une caractéristique pour former une collection.

A tout moment de la partie, tu peux réorganiser tes cartes sur ton plateau pour optimiser tes collections. Ces collections te rapporteront des points de victoire de quatre facons différentes :

a) Les collections en fin de partie

Celle-ci rapportent pas mal de points! Tu dois veiller à ce que les cartes d’une même collection soient regroupées, côte à côte. Les diagonales ne compte pas. Ci-dessous une belle illustration de deux collections.

En horizontal: 5 cartes de la période Impressionisme.
En vertical, 4 cartes de genre Paysage

Quant aux points qu’elles rapportent: c’est vraiment pas mal!

b) Les collections en cours de partie et les expositions temporaires

Créer des grosses collections c’est bien mais les former rapidement et les exposer c’est mieux! Tu peux empocher aussi les points de collection repris dans l’image ci-dessus en faisant l’action « organiser une exposition temporaire ». Pour cela il faut d’abord qu’un jeton correspondant à la collection que tu veux exposer soit encore disponible. Il y a en effet 2 jetons exposition par genre et période différent. S’il n’y a aucun jeton pour la collection que tu veux exposer, tu ne peux donc pas faire cette action.

Quand tu exposes, tu prends le jeton exposition correspondant et touches les points de collection en fonction de sa taille. Si tu es le premier à prendre le jeton d’un type, prends celui qui rapporte 3 points.

Tu places ensuite ce jeton sur un des emplacements récompense sur la partie supérieure de ton plateau musée. Ces emplacements te permettent de faire l’action gratuite qui y est décrite ou d’avoir un effet en fin de partie. Parmi les effets de fin de partie, certains te permettent aussi de gagner des points!

Quelques exemples

Avoir beaucoup de jetons expositions te rapporte aussi beaucoup de points à la fin!

c) Carte objectif personnel = Carte tendance

En début de partie, chaque joueur va piocher secrètement 2 cartes tendance et en gardera une. En fin de partie, tes tableaux rapporteront les points repris sur la carte s’ils reprennnent une ou plusieurs caractéristiques de la carte tendance.

Carte tendance

Placer un tableau ayant au moins 2 caractéristiques est donc beaucoup plus intéressant. La carte tendance orientera par ailleurs ton jeu dès le départ.

d) Bien agencer ou remplir ton musée.

Sur ton plateau musée, certains emplacements de tableaux sont colorés. Si tu remplis ceux-ci avec des cartes de la même collection, tu recevras 5 points de victoire.

Tu gagneras également 15 points supplémentaires si tu remplis complètement ton musée

2) Surfe sur les tendances

Hormis les collections, il y a aussi les cartes tendances présentes sur les quatre musées internationaux ainsi que sur la plateau central.

Celles sur les musées internationaux restent jusqu’à la fin du jeu. Celle sur le plateau central par contre change au fil des manches.

a) Les musées internationaux

A ton tour mais aussi pendant le tour des autres joueurs, tu pourras échanger un tableau de ta main avec un présent dans un des quatre musées internationaux. En fonction de la carte tendance et des tableaux que tu auras échangés, tu gagneras ou perdras des points. Contrairement à ton objectif personnel, si un tableau a plusieurs caractérisques de la carte tendance du musée, tu appliques seulement la caractéristique qui te fait perdre/gagner le plus de points.

Elle gagne au final 2 points

b) La tendance publique

A chaque fois que tu placeras un tableau dans ton musée et que celui-ci présente des critères repris dans la carte tendance publique, tu gagneras des points. Tout comme la tendance des musées internationaux, c’est le critère qui te rapporte le plus qui est pris en compte.

3) Attire l’attention des mécènes!

On ne brille pas dans le monde de l’art sans un (GROS) coup de pouce financier. C’est pourquoi attirer le regard de généreux mécènes sur ta merveilleuse collection est primordial. Museum Pictura matérialise ces derniers sous forme de cartes.

Tu as toujours 4 cartes Mécène disponibles et il faut que la collection dans ton musée remplisse les conditions d’une des cartes pour bénéficier de ses effets.

Ces conditions sont des caractéristiques de tableau: avoir 2 tableaux Paysage et 2 tableaux issus de la période Rococo. Un tableau peut bien sûr avoir les 2 caractérisques (rococo + paysage).

Le plateau Mécène

Comme bonus tu peux soit gagner des points de prestige soit échanger une carte de ta main avec une du genre ou de la période spécifié par la carte Mécène qui est présente dans un des 4 musées internationaux. Le gain ou perte sur base de la tendance s’applique aussi.

4) Etre le premier à avoir 50 points de prestige

Cela marque la fin du jeu mais le joueur ayant atteint 50 points en premier, gagne aussi un bonus de 5 points. Il est donc doublement gagnant!

5) Chasse au gaspillage!

Pour placer une carte tableau dans ton musée, tu devras d’abord défausser une carte de ta main. Tu auras donc une pile de défausse qui te fera perdre pas mal de points en fin de partie.

Ici je perds 2 points comme j’ai trois cartes dans ma défausse

Tu pourras néanmoins faire l’action « faire un inventaire » pour récupérer en main ta défausse et éviter les malus. C’est une action qui te fait cependant passer ton tour comme tu ne fais rien d’autre.

Savoir gagner d’accord mais comment joue-t-on?!

Après t’avoir expliquer tous les façons d’être le meilleur gérant de musée, c’est tout à fait simple de t’expliquer l’enchaînement d’un tour.

1) Phase draft

A ton tour (tu es joueur actif), tu pioches d’abord 2 cartes tableau et tu échanges ensuite un carte de ta main avec une présente sur un des 4 musées internationaux. En fonction de la tendance du musée en question, tu appliques le gain ou la perte de points. Les autres joueurs peuvent aussi échanger une carte de leur main avec un musée international. On passe ensuite à la phase action.

2) Phase action obligatoire

Tu fais une action parmi les trois possibles:
– poser des cartes sur ton plateau musée. Par carte posée, n’oublie pas de défausser une carte.
– faire une exposition temporaire pour empocher les points d’une collection, prendre le jeton exposition lié et activer l’effet éventuel sur ton plateau en plaçant le jeton sur un emplacement récompense
– faire un inventaire pour récupérer les cartes de ta défausse.

Si tu ne peux faire aucune des actions, tu déclenches aussi la fin du jeu

3) Phase action complémentaire

Cette phase peut être jouée dans n’importe quel moment de ton tour (avant ou après la phase draft/action obligatoire). Tu effectueras une ou plusieurs actions gratuites mais différentes. Chaque action différente ne peut en effet être résolue qu’une fois par tour.

Les actions sont:
– Obtenir une carte Mécène (déjà décrite avant)
– Jouer une carte faveur. Chaque carte te donne le choix entre 2 effets. Tu as une carte faveur en début de partie et tu peux en gagner une nouvelle à chaque fois que tu atteins une nouvelle dizaine en points de prestige (10, 20, 30, etc…).

4) Fin de tour et fin de manche

Tu vérifies si tu as maximum 8 cartes peinture et 3 cartes faveur en main sinon tu devras en défausser. C’est ensuite au joueur suivant d’être joueur actif. Quand tout le monde a joué son tour, c’est une nouvelle manche où on révèle une nouvelle tendance publique.

Ca prend de la place quand même…

C’est la fin de la visite!

Museum Pictura se termine quand un joueur ne peut plus faire d’action obligatoire ou lorsqu’il atteint 50 points. Les autres joueront encore un tour et la partie est finie. On comptabilise finalement tous les points liées à tes collections, à ta carte tendance perso, les jetons expositions temporaires, et aux cartes dans ta défausse. Celui ayant le plus de points est sacré big boss de Museum Pictura!

Verdict

Comme dit avant, les mécaniques de Museum Pictura sont connues mais toutes les actions sont liées et bien imbriquées pour qu’on ait un jeu magnifique et complet. Les actions principales sont simples à comprendre mais on doit bien les enchainer et les combiner avec les actions gratuites pour gagner le plus de points de prestiges.

J’ai fait une belle collection de portraits mais cela n’a pas suffit pour gagner snif….

On doit par ailleurs jouer sur deux tableaux (héhé il fallait que je la place). On a d’abord les points en fin de partie où on essaie de former des collections homogènes qui rapportent beaucoup de points. Il y a ensuite les points qu’on gagne petit à petit mais qui, au final, rapportent aussi gros! Je parle surtout des tendances et des expositions temporaires. Ce que tu gagnes, les autres ne l’ont pas, donc tu peux vite créer un écart.

A toi donc de faire en sorte de bien combiner patience (ne pas placer n’importe quoi dans ton musée) et rapidité (rafler tous les premiers jetons expositions, les bons mécènes, le bonus 50 points).

Conclusion

Dans Museum Pictura, c’est vraiment l’art de bien collectionner avec du matériel magnifique où les joueurs ne se font aucun cadeau, car la victoire et les oeuvres d’art: ça se mérite!

Fiche technique

Auteurs : Eric Dubus et Olivier Melision 
Illustrateurs : Loïc Muzy et Ekaterina Varlamov
Editeur Holy Grail Games
Distributeur Asmodée
Joueurs : 2 à 4
Durée : 60 à 120 minutes
Age : 10+

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’obsidienne

30/06/2022

Hero Realms

12/07/2022

%d blogueurs aiment cette page :