Châteaux et Catapultes
Coups de Cœur

Châteaux et Catapultes

Synopsis

Châteaux et Catapultes est un jeu d’adresse pour 2 joueurs. Chacun incarne le général de l’une des deux maisons rivales, les Chaufort et les Cunningfields. Votre mission est simple : anéantir les troupes ennemies protégées dans le château adverse ! Pour ce faire, munissez-vous de votre catapulte, de ses rochers et de votre meilleure stratégie. Parez, visez… Tirez  !

Fonctionnement

Rome ne s’est pas faite en un jour…

… Mais il vous faudra seulement 5 minutes pour bâtir votre château et y placer vos troupes selon les règles de mise en place. Pour vous y aider, vous disposez d’un gabarit de distance dont longueur et largueur correspondent respectivement à une distance de 2 et 1. Cet accessoire vous sera fort utile durant la partie.

Chateaux et Catapultes - matériel
Vue générale du matériel

Châteaux…

Pour commencer, à l’aide de vos blocs (16 briques et 1 porte), construisez votre château idéal. Les blocs peuvent être placés verticalement ou horizontalement, empilés ou tous au même niveau. L’architecte, c’est vous !
Cependant, vous devez respecter ces deux règles : les blocs doivent être disposés dans les limites de votre plateau et à plat (pas inclinés).

… Troupes…

Ensuite, placez vos troupes. Celles-ci sont au nombre de 5. A l’instar des blocs, vous pouvez placer vos troupes où bon vous semble tant qu’elles sont dans les limites de votre plateau. Elles peuvent être positionnées dans l’enceinte de votre château ou sur les blocs. Le stratège, c’est vous !
A noter que si une troupe est positionnée sur le plateau, elle doit se situer à une distance de 1 de toute brique. Pour cela, utilisez le Gabarit de Distance mentionné plus haut.

… et Catapultes

Construisez votre catapulte en vous servant d’un des élastiques fourni avec le jeu. Placez-la ensuite à gauche ou à droite de votre plateau. L’avant de la catapulte peut dépasser le bord du plateau d’une distance de 2 maximum. Le Gabarit de Distance vous sera à nouveau utile.

A l’assaut !

Une fois les châteaux construits, chaque joueur reçoit 6 cartes Action, une catapulte et 4 rochers.
Cunningfields et Chaufort peuvent à présent s’affronter dans une lutte acharnée durant une succession de manches. Chaque manche est divisée en deux tours de jeu – 1 par joueur – qui sont eux mêmes répartis en 4 phases. La Maison qui l’emporte est celle qui extermine les troupes de l’adversaire à l’issue de son tour de jeu.

La Phase de Tactique

Premièrement, décidez votre tactique d’attaque en utilisant, si vous le désirez, l’une des cartes Action de votre main. Vous disposez au total de 6 cartes Action : 3 forment votre main et les 3 autres votre pioche. Une fois qu’une carte Action a été utilisée, elle est défaussée pour le restant de la partie.
Réfléchissez donc bien avant de vous en servir !

La Phase de Visée

Ensuite, après avoir ou non joué une de vos cartes Action, positionnez ou faites pivoter votre engin de guerre – en respectant les règles de distance – et choisissez le meilleur angle de tir. Chaque plateau étant séparé par +/- 1,5m, cette phase peut s’avérer assez délicate et imprécise.
Vous saurez rapidement si vous avez ou non un compas dans l’œil !

La Phase de Tir

Voici le moment que nous attendons tous ! C’est durant cette phase que vous placez un rocher dans le panier de votre catapulte et que vous tirez sur votre adversaire… Enfin, sur son château ! Cette phase est tout aussi incertaine que la précédente : il vous faudra doser correctement la force de votre tir et évaluer la trajectoire de votre projectile avant de faire feu.
Soyez trop doux, votre rocher s’écrasera devant les fortifications ennemies, mais soyez trop brutal et il filera vers l’horizon en survolant les troupes adverses ! Dans les deux cas, votre rival ne subira aucun dégât et aura une occasion de plus pour vous réduire en poussière !
Notez que vous récupérez chaque rocher tiré, au grand désespoir de votre adversaire.

En jouant au préalable la carte Tir Rapide, vous pourrez tirer deux fois de suite durant cette manche. Cependant, vous ne pourrez changer ni l’emplacement ni l’orientation de votre catapulte.

La Phase d’Entretien

Enfin, la Phase d’Entretien, quatrième et dernière phase d’un tour de jeu, sert à évaluer les dégâts et le cas échéant à mettre fin à la partie.
Si des blocs de votre forteresse ou des troupes ont été expulsés en dehors de votre plateau de jeu, défaussez-les pour le restant de la partie. Défaussez également les troupes qui sont encore sur votre plateau, mais qui ont été renversées.
Chaque troupe retirée permet d’ajouter une carte Action à votre main. Au-delà de 3 pertes, vous ne pourrez donc plus piocher de nouvelles cartes.

A l’inverse des troupes, les blocs perdus pourront être éventuellement récupérés grâce à la carte Reconstruction. Celle-ci permet de déplacer 3 briques au choix, qu’elles aient été défaussées ou soient toujours en jeu. Toutefois, vous devrez respecter les règles de placement et vous ne pourrez pas déplacer, pousser ou déranger les briques et troupes toujours en place.

La fin de partie survient dès qu’un joueur ne possède plus aucune troupe à la fin de la Phase d’Entretien.

Mon avis

Lorsque j’ai choisi de rédiger un article sur Châteaux et Catapultes, j’ignorais tout de ce jeu. Et je dois dire que j’ai été agréablement surpris !

Tout d’abord, j’ai apprécié la grande qualité du matériel et l’intelligence de l’agencement dans la boite. J’ai également apprécié la précaution qui a été prise en prévoyant plusieurs élastiques de rechange, lesquels servent à la ‘construction’ des catapultes comme mentionné plus haut.

Ensuite, le principe de base du jeu est simple, mais arriver à toucher les troupes ennemies est plus ardu qu’il n’y parait ! C’est ce qui en fait un jeu vraiment fun. Pour moi, les cartes Action ajoutent une dimension plus stratégique intéressante sans être indispensable pour passer un bon moment sans se prendre la tête.

Enfin, Châteaux et Catapultes est rigolo, distrayant, facile à sortir et laisse libre cours à l’imagination. Si vous possédez d’autres jeux de construction, n’hésitez pas à les combiner avec celui-ci comme le propose Vesuvius Media sur son site.

En bonus pour qui a une âme d’artistes ou est manuel : les figurines peuvent être peintes.

Par contre, petit bémol en ce qui concerne la place que prend  lorsque l’on veut y jouer : comme expliqué plus haut, il est conseillé de mettre une distance de 1,5m entre les joueurs et il est préférable de jouer au sol, ce qui n’est pas possible chez tout le monde…

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort !

Lors de la rédaction de cet article, j’ai appris que Châteaux et Catapultes possèdent déjà 6 extensions. Ces dernières permettent de pimenter les parties en apportant de nouveaux éléments. En effet, deux d’entre elle proposent une nouvelle arme de siège : la baliste et le bélier. De nouveaux projectiles font également leur apparition : ruches, poissons pourris et dés. Enfin, 3 extensions introduisent un nouveau mode de jeu qui compliquera l’attaque du château adverse : un raid de Vikings, une éruption volcanique et le mode Royal. En outre, la plupart des extensions est fournie avec de nouvelles cartes, de nouvelles troupes et des blocs supplémentaires.

En bref, que du bonheur en perspective !

Conclusion

Bien que ce ne soit pas mon style de jeu, Châteaux et Catapultes a largement de quoi séduire un public à mon avis assez large et principalement familial. Je ne suis pas mécontent d’avoir découvert ce jeu et je suis assez intrigué par plusieurs extensions que je tenterai de tester quand l’occasion se présentera !

Pour terminer, voici un petit conseil que j’adresse aux personnes qui ont un ou plusieurs animaux de compagnie, en particulier chat et chien : essayez de jouer dans une pièce où votre ami à quatre pattes ne peut pas venir ou faites-en sorte qu’il soit tenu à l’écart du champ de bataille durant la partie, les rochers font des proies très intéressantes pour ce dernier et vous n’êtes pas à l’abri qu’il se transforme temporairement en Godzilla !

Fiche technique

Auteur : Kristian Fosh
Editeur : Lucky Duck Games, Vesuvius Media
Distributeur : Lucky Duck Games
Joueurs : 2
Durée : 30-45 minutes
Age : 8+

Auteur

fpurser@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix Fox - Audacieux

7 septembre 2021

Reflets d'Acide

14 septembre 2021

%d blogueurs aiment cette page :