Crowdfunding / Jeux belges

Rockets!

Hey Buzz !
Arrête de râler car Neil a marché sur la lune avant toi ! Si t’avais eu ta propre fusée et si tu l’avais lancée avant celle de Neil, le problème ne se serait jamais posé ! Comment dis-tu ? Eh bien en jouant à Rockets!

Un jeu belge en financement participatif

Dans cet article, je te présente Rockets! qui a été conçu par Thomas Marlières, notre compatriote belge. Son jeu sera en financement participatif sur Ulule via ce lien à partir du 15 juin 2021. C’est donc une très bonne occasion de te présenter son proto déjà très bien abouti que j’ai pu tester.

Vers l’infini et au-delà !

Rockets! est un jeu de cartes où tu dois être le premier à construire ta fusée en assemblant tous les modules nécessaires. Pour construire une carte module, tu devras dépenser des jetons Science qui se gagnent soit via des cartes action soit en défaussant des cartes de ta main.

Aperçu des différentes cartes modules

Tous les modules n’ont cependant pas le même coût et il est donc plus facile pour toi de terminer une fusée avec des modules bons marchés. Par contre, qui dit bon marché, dit pas très clean.. Les modules les moins chers te feront gagner des jetons No Go et c’est ça qui fait toute l’originalité de Rockets! : une petite boite qui accueille des jetons Go et No Go !

Permis de décoller mon commandant ?

A côté des cartes modules, tu as des cartes actions aux multiples effets et des cartes stagiaires qui ont le mérite de pourrir ta main.

Toutes les cartes actions dont le stagiaire qui nous embête..

Les cartes actions qui ont tendance à embêter tes adversaires et à te faciliter le jeu vont, comme les modules bons marchés, te faire récupérer des jetons No Go. Tandis que d’autres cartes actions moins intéressantes ou des modules chers, vont te faire gagner des jetons Go.

Tous ces jetons, tu les insères au fur et à mesure dans ta petite boite personnelle que tu ne peux pas consulter ! Une fois que tu as assemblé ta fusée, tu attends le tour prochain pour ouvrir la boite.

Si tu as strictement plus de jetons Go que de No Go, alors tu gagnes ! Sinon tu perds un module par jeton No Go en trop par rapport au Go et la partie continue. Tes espoirs s’effondrent..

C’est gagné !

Un gagnant parmi les losers..

La partie se termine aussi quand la pioche de cartes se vide. On désigne alors un gagnant qui est celui qui a investi le plus de sciences dans les modules qu’il a construits. Les modules détruits ne comptent malheureusement pas. On récompense ainsi celui qui a investi dans du plus durable que dans la contrefaçon..

Néanmoins cette victoire n’est pas ausssi savoureuse que d’avoir construit sa fusée en premier….

Ok mais on joue comment ?

Vraiment désolé ! A force d’admirer les étoiles, j’en oublie de t’expliquer comment on monte jusque là-bas.

Pour commencer, chaque jouera recevra d’abord sa petite boite et le plateau fusée. On distribue ensuite 7 cartes et 3 jetons Science à tous les joueurs. On dévoile aussi 3 cartes face visible à côté de la pioche, c’est la réserve. La partie peut donc commencer !

Matos de départ

A ton tour, tu feras 2 actions parmi les 4 possibles. Tu peux bien sûr faire 2 fois la même action. Les quatre actions sont les suivantes :

1) Placer une carte module

Tu paies le coût indiqué sur le coin supérieur gauche de la carte en dépensant des jetons Science. Tu places ensuite la carte sur l’emplacement prévu de ton plateau et tu résous l’effet indiqué sur le coin supérieur droit de la carte.

Je t’invite aussi à lire le descriptif sur le bas de chaque carte module car c’est très drôle !

2) Jouer une carte Action

Comme une carte module, tu paies le coût éventuel sur le coin supérieur gauche et applique l’effet sur le coin supérieur droit de la carte qui est aussi repris en description sur le bas de la carte.

3) Piocher une carte

Tu peux prendre une carte soit de la pioche, soit de la réserve. Dès que tu prends une carte de la réserve, tu réapprovisionne directement la pioche.

4) Défausser une carte pour gagner 1 jeton Science

C’est une des façons de gagner de la Science. L’autre façon est de jouer la carte action adéquate. La carte Stagiaire ne peut pas être défaussée via cette action. C’est une carte Action spéciale qui permet de défausser tous nos stagiaires et de gagner 1 jeton Go par stagiaire défaussé.

Les joueurs jouent donc tour à tour 2 actions jusqu’à ce qu’une des 2 conditions de fin de partie soit remplie : fusée construite ou pioche vide.

Verdict : la fusée a-t-elle décollée ?!

Pour un premier jeu, je trouve que Thomas s’est très bien démené pour que Rockets! tienne la route. Les règles sont bien faites et simples à expliquer. Le matériel pour un prototype est très bien conçu. Mes partenaires de jeu et moi avons adoré le plateau joueur, les belles illustrations et les descriptifs très drôles sur les cartes modules !

Rockets! est pour moi un jeu grand public où l’interaction et la roublardise est au cœur de la mécanique. J’ai testé le jeu en mode bisounours : je ne joue aucune carte qui embête mon adversaire et essaie de gagner comme ça. Impossible de gagner et le jeu a l’air plat. Donc soyez méchants ! Si tu es comme ma femme, le genre qui ne prend pas plaisir à embêter les autres, passe ton chemin et regarde la fusée partir !

Par contre si tu es du genre gros bourrin qui joue d’abord pour nuire aux autres, tu vas t’amuser mais pas forcément gagner. Les autres vont bien te rendre l’appareil !

Si par contre, tu es comme moi, sournois, prudent et négociateur, il y a des chances que ta fusée décolle avant les autres et que tu leur ries au nez !

La science, c’est la vie…

Tour d’abord une chose importante : la Science c’est le nerf de la guerre des étoiles ! Dès que tu peux en dépenser, fais-le car les autres n’hésiteront pas à te l’extorquer ! Ok tu peux en regagner en défaussant des cartes, mais si ta main est déjà pourrie par les stagiaires, ça sera plus difficile.

Un éclaire de génie, ça aide toujours !

Par ailleurs tu es limité par 10 cartes maximum en main. Donc évite de trop frimer avec tes 3 jetons Science, dépense les et basta ! La meilleure stratégie est de gagner des jetons science et les dépenser dans le même tour.

Comment ?!

  1. Tu défausses une carte et tu construis 1 module de coût 1
  2. Tu as vraiment de la chance d’avoir plusieurs cartes Science qui sont des actions gratuites et tu peux donc construire un module plus cher
  3. Garde 1 seul jeton Science du tour précédent, joue 1 ou plusieurs cartes Science et construis un module cher

Joue la carte de la facilité mais pas trop

Si tu es méchant avec tes adversaires ou si tu construis des modules bons marchés, tu construiras plus vite ta fusée mais tu ne pourras pas décoller à cause de tes jetons No Go. Tu devras donc jouer des cartes Action ou construire des modules chers qui te rapportent des jetons Go pour compenser.

La carte centre de contrôle sert donc à cette fin. Elle n’est pas obligatoire à construire mais au moins elle te rapporte 3 jetons Go !

Evite cependant de ne construire que des modules chers pour soit disant avoir un bon karma de jetons Go. Si un adversaire te file un explosif et que tu as construit que des modules chers, tu vas pleurer en étant obligé d’en détruire un !

Un tirage aléatoire qui a son importance

Malgré qu’il y ait pas mal de cartes modules par rapport aux cartes actions afin d’éviter que la partie s’éternise, j’ai trouvé la partie à 4 joueurs moins dynamique qu’à 2 joueurs. Je pense que beaucoup de cartes modules se trouvent dans le bas de la pioche. On a donc passé beaucoup de temps à piocher.

La partie à 4 a aussi pris du temps car on s’est amusé à se lancer des explosifs et à s’extorquer de la Science. Cela n’a donc pas aidé.

Boum ! Quant ton réacteur fait Boum !

Pour remédier à ce problème, j’ai proposé à Thomas d’ajouter une carte Action qui permet de piocher plus de cartes pour en garder une. Cela aura comme avantage de compenser une mauvaise main de départ et d’accélérer la fin du jeu si on trouve le temps long. A lui de voir s’il tient compte de ma remarque.

Jouer la course folle jusqu’au bout

Même si le jeu de l’adversaire nous réserve des surprises, je trouve qu’il manque des évènements aléatoires bons ou mauvais pour pimenter les parties.

Comme par exemple : il n’est pas difficile de retenir combien de jetons Go et No Go j’ai dans la boîte. Par contre je vais me sentir bête si un évènement me force à échanger ma boite contre celle de mon adversaire. Cela rendrait selon moi le jeu encore plus calculatoire car je ferais encore plus attention à ce qui se passe chez l’adversaire. J’éviterais aussi de lui refiler trop de jetons No Go si je devais reprendre sa boite..

Thomas m’a dit qu’il y aura en effet des cartes évènements sous forme de Stretch goals. C’est donc à toi de faire en sorte de les débloquer !!!

Recycler !

J’aime beaucoup la carte recyclage. Tu récupères une carte de ton choix de la défausse et puis tu retires la défausse du jeu. Tu feras regretter les autres de ne pas avoir joué leur carte recyclage plus tôt ! On forme ensuite une nouvelle défausse jusqu’à un prochain recyclage..

Conclusion

Rockets! est un chouette petit jeu de cartes grâce à ce système de chipoteur-payeur avec ces jetons No Go qui risquent de saboter le lancement de votre fusée Made in China. Il ne révolutionne certes pas le monde du jeu, mais il a le mérite qu’on y prête attention car il fonctionne bien. Les illustrations sont chouettes et drôles et un bon moyen de réduire ton nombre d’amis tout en t’amusant !

La Campagne

Elle commencera le 15 juin 2021 et durera 30 jours. L’objectif est de 8000 euros et je souhaite qu’il soit atteint!

Les contreparties

Les objectifs

Fiche Technique

Auteur: Thomas Marlières
Illustrateur: Thomas Marlières
Editeur: Pastekus Games
Joueurs: 2 à 4
Age: 14+ (Selon moi, peut être joué par un public plus jeune)
Durée: 20 à 40 Min
Lien Ulule: https://fr.ulule.com/rockets-la-course-a-l-espace
Page Facebook: Lien
Prix: 40 euros avec expédition gratuite en Belgique

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gorinto

10 juin 2021

%d blogueurs aiment cette page :