Coups de Cœur

Royal Secrets

Envie de vous glisser dans la peau d’un espion afin de percer à jour les secrets du royaume voisin ? Venez donc jouer à Royal Secrets où influence, bluff et trahison sont de la partie grâce à vos courtisans qui feront la cour à la famille royale afin de gagneur leur faveur.

D’autres espions seront aussi de la partie alors unissez vos forces, posez leur un lapin ou mettez leur des bâtons dans les roues…

Mise en place de royal secrets à 3 joueurs

Les us et coutumes de la Cour

Dans Royal Secrets, vous devez remporter le plus de jetons Fleur de lys à l’issue de 7 manches qui se présentent chacune sous forme d’audience auprès du roi ou de la reine. La réussite ou non de cette audience vous fait gagner ou perdre des jetons Fleur de lys.

Points de victoire dans Royal Secrets
Un joli petit coffret contenant les jetons Fleur de lys de départ et qui sont donc à l’abri des regards !

Comment réussir une audience ?

À chaque début de manche, le roi et la reine afficheront chacun une carte audience. Celle-ci affiche d’abord un niveau d’influence à atteindre pour qu’une audience soit réussie. Elle indique ensuite le nombre de jetons Fleur de lys qu’on gagne ou perd si on réussit ou non l’audience.

Enfin, si l’audience est réussie, le joueur ayant misé le plus d’influence gagnera cette carte audience qui dispose d’un effet one shot, appelé Faveur, à utiliser lors des manches suivantes.

cartes audience de royals secret
Le roi et la reine ont la même carte audience mais l’une fait gagner/perdre plus que l’autre en case de réussite ou non.

Influence et courtisan

Pour atteindre le niveau d’influence requis, chaque joueur dispose de cartes Courtisan qui donne de l’influence. Chaque joueur devra d’abord choisir dans quelle audience il désire participer (roi ou reine). Il jouera ensuite deux cartes Courtisan, l’une face visible et l’autre face cachée. C’est finalement le total d’influence de tous les joueurs dans la même audience qui déterminera la réussite ou l’échec de celle-ci.

Courtisans de royal serets
La valeur d’influence peut varier de 0 à 40.

Déroulement du bal des secrets

Chaque manche se divise en 3 phases:
1) choix de l’audience: roi ou reine
2) placement de la première carte Courtisan par tous les joueurs et de la deuxième ensuite. Il faut veiller à ce que chaque joueur ait joué une carte face cachée et l’autre visible
3) résolution de l’audience: gain ou perte de jetons, gain de la carte audience par le joueur ayant misé le plus et, perte de jetons si un ou plusieurs joueurs ont joué un valet (voir plus loin).

Les cartes jouées dans les audiences ratées sont toutes défaussées tandis que dans les audiences réussies, les joueurs peuvent reprendre les cartes Courtisan qui ont « 0 » en influence.

À côté de cela, les joueurs peuvent jouer une ou plusieurs faveurs dans la phase décrite par la carte Audience. Attention: c’est un one shot !

On jouera 7 fois et puis la partie se termine.

Protoles et accessoires

Dans ce chapitre je vous décris les élements qui pimentent les audiences de Royal Secrets.

Valet, mon beau Valet

À côté des cartes Courtisan, chaque espion aura dans son jeu une carte valet. Elle se joue comme une carte Courtisan mais en plus, elle fait perdre des jetons Fleur de lys aux joueurs de l’autre si l’audience du propriétaire de la carte est réussie. Si l’audience du propriétaire de la carte est ratée, il est doublement puni. Il perd des jetons selon la valeur indiquée sur son valet et sur la carte audience !

valet du royal secrets
Ce Valet donne 10 d’influence et s’il réussit son audience, fait perdre 2 jetons Fleur de lys aux joueurs de l’autre audience.

Une arme donc à double tranchant et incitant aux représailles !

Une valse avec le Cardinal

Si vous êtes seul dans une audience, ne vous inquiétez pas (euh, un peu quand même) car 2 cartes Cardinal seront jouées avec les vôtres pour cette audience. La valeur d’influence de ces cartes peut être positive, nulle ou négative ! Ça peut donc coûter cher de partir en solo.

cardinal de royal secrets
Ici le cardinal fait gagner 10 en influence pour le seul joueur dans l’audience du roi

Filer à l’anglaise..

Parfois faire perdre sciemment des jetons aux autres est aussi une stratégie pour gagner. C’est pourquoi vous avez une carte Excuse ! Celle-ci permet, lors de la résolution de l’audience, de ne pas participer à l’audience. Vous défaussez la carte Excuse et la deuxième carte jouée et vous piochez ensuite une carte Valet.

Le but est vraiment d’assurer l’échec de vos soi-disant alliés pour cette manche.

Petite audience mais grande faveur

Les cartes audiences qui rapportent le moins de jetons Fleur de lys ont une faveur beaucoup plus intéressante à jouer lors des manches suivantes. Elles permettent par exemple de convertir des pertes en gain, participer aux 2 audiences, etc…

Ordre de préséance

Les tours entre les joueurs ne sont ni dans le sens horaire, ni anti-horaire. C’est le joueur actif qui désigne le joueur suivant avec la tuile parole. Cela permet par exemple de connaitre le jeu des autres espions participant à la même audience avant qu’on ne joue sa deuxième carte (s’il a joué sa première face cachée et qu’on veuille connaitre la deuxième).

Verdict

J’ai vraiment apprécié Royal Secrets car il est facile à mettre en place et à expliquer. De plus, il convient parfaitement aux joueurs occasionnels et pour commencer une soirée.

Quant au matériel, rien à redire, il est nickel. Il y a vraiment un travail sur les illustrations ainsi que les éléments du jeu. Ce qui fait qu’on est réellement plongé dans l’ambiance voulue.

boite de royal secrets
La boite attire vraiment le regard et donne l’envie d’y jouer !

La tuile parole est à première vue bien trouvée pour donner un aspect plus calculatoire au jeu mais cela casse malheureusement son rythme car on perd du temps à choisir le suivant tout en réfléchissant aux carte qu’on va jouer.

Un jeu décontracté mais avec un pointe de stratégie

Lorsqu’on visualise le déroulement du jeu, cela paraît simple: on essaie d’être plusieurs sur une même audience et on espère avoir misé le plus pour gagner les bonus.

Cependant la contrainte de la défausse rend la stratégie plus subtile que ça. Il faut miser assez pour gagner l’audience mais pas trop si la faveur n’est pas si intéressante. En effet, il faut réserver les grosses cartes si nous ne sommes pas certain de gagner une audience avec beaucoup de points ou que la faveur mérite qu’on dépense un peu plus.

Comme les enchères, il faut vraiment en permanence évaluer ce qu’on a dans notre portefeuille et quels biens valent la peine d’être achetés.

Chercher la BONNE excuse !

Quant à la carte Excuse, ce n’est pas si simple de la jouer. Celle-ci peut rapidement jouer en notre défaveur si l’audience est finalement réussie. On prend du retard car on ne gagne de jetons en raison de notre désertion.

Pour connaitre le bon moment de jouer cette carte, il faut tenir compte de ces trois éléments:
– voir dans la défausse: si les adversaires ont déjà joué leurs plus grosses cartes, la probabilité d’échec de l’audience augmente.
– choisir la bonne configuration pour s’excuser: la carte excuse aura plus de poids si vous n’êtes que 2. À 4 dans la même audience, il serait idiot de jouer cette carte.
– le niveau d’influence à atteindre: d’un côté un niveau d’influence élevé sera plus difficile à atteindre mais l’échec de l’excuse sera plus cuisant si vos adversaires parviennent à réussir l’audience. Plus le niveau est haut, plus ils gagneront de points. L’inverse est aussi applicable: un échec leur fera perdre beaucoup de jetons Fleur de lys..

Pour conclure, Royal Secrets est vraiment un jeu qui requiert du bluff et de la déduction afin de pouvoir profiter de tout son potentiel.

Hé oui… On ne nait pas espion, on le devient !

Fiche technique

Auteur : Vincent Bernet
Illustrateur: Alain Boyer
Éditeur : Funnyfox
Distributeur : Gigamic
Joueurs : 3 à 5
Durée : 30 minutes et +
Âge : 10 et +

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Wonders Duel - Agora

23 mars 2021

%d blogueurs aiment cette page :