Coups de Cœur

Wingspan: extension Europe

Coucou chers oiseaux confinés dans vos cages,
Je viens vous libérer en vous donnant un peu d’air frais grâce à l’extension Europe de Wingspan!
Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de joueur au jeu de base (je dis bien CHANCE car il est génial!), je vous invite à lire l’article de Vaness via ce lien.

Quoi de noeuf?

Beaucoup de joueurs ont reproché à Wingspan que les oiseaux représentés étaient surtout originaires des Amériques. L’autrice a donc créé cette extension pour illustrer les oiseaux du vieux continent.

C’est tout? Bien sûr que non!

Quatrième type de pouvoir

L’extension apporte un nouveau type de pouvoir qui s’active à la fin de chaque de manche. L’efficacité de ce type de pouvoir dépend soit du jeu du joueur soit de celui de(s) l’adversaire(s). Dans le premier cas, le pouvoir va influencer le jeu du joueur. Si ce dernier répond aux conditions de ce pouvoir, les effets sont très rentables. Dans le cas d’un pouvoir lié au jeu de l’adversaire, le joueur doit bien comprendre la stratégie de ses adversaires car si il joue le bon pouvoir, les actions des adversaires lui seront bénéfiques. Cela les forcera de plus à adapter leur stratégie. Ce nouveau pouvoir renforce donc les interactions entre joueurs et rend Wingspan plus dynamique.

Nous avons donc avec l’extension 4 types de pouvoir: Pose, Activation, 1 fois entre 2 tours et fin de manche.

Nouveaux pouvoirs

De nouveaux pouvoirs s’ajoutent afin d’élargir l’éventail des possibilités (déjà énorme!) et créer de nouveaux combos. Parmi ceux-ci, nous retrouvons:

Oiseau couvrant 2 cases

Cette carte permet d’améliorer plus rapidement l’action liée à l’habitat choisi à moindre coût. On ne paie en effet que la case la moins chère parmi les deux recouvertes.

Jouer plusieurs oiseaux

Certaines cartes permettent, lorsqu’on les active, de jouer un oiseau en payant le coût normal de celui-ci. L’activation de la carte requiert cependant qu’on paie une ressource indiquée sur cette dernière. Ce type de carte est très intéressante mais nécessite d’avoir beaucoup de ressources pour la rentabiliser.

Voler une ressource à un adversaire

L’adversaire lésé reçoit en compensation un dé du nichoir.

Nouvelles cartes oiseau de l'extension Wingspan
A gauche vous avez un oiseau qui vole des ressourves et un autre qui occupe deux places.
A droite vous avez deux oiseaux avec un pouvoir de fin de manche

Jouer un oiseau en payant autrement

Certains oiseaux peuvent être sans dépenser de nourritures. A la place, vous devez soit le placer sur carte existante de votre plateau soit en vous défaussant de cartes oiseau . Dans le premier cas, il est intéressant de placer la carte sur une carte moins intéressante point de vue pouvoir ou points de victoire. Dans le deuxième cas, les cartes défaussées sont placées en dessous de la carte oiseau jouée et rapportent des points de victoire à la fin comme le pouvoir des nuées .

J’ai décrit ci-dessus les pouvoirs qui m’ont semblés les plus significatifs car il en existe bien d’autres.

Nouvelles cartes oiseau
Autres pouvoirs

Nouvelles cartes bonus et tuiles de fin de manche

Celles-ci permettent d’apporter de la rejouabilité entre les parties car on ne tombe pas toujours sur les mêmes objectifs et cartes bonus. Ces derniers font gagner pas mal de points de victoire et orientent dès le début la stratégie de chaque joueur.

Nouvelles cartes bonus
Cartes bonus
Nouveaux objectifs de fin de manche de l'extension Wingspan
Objectifs de fin de manche

Variante Solo

L’extension ajoute quelques adaptations à la variante solo pour qu’elle coïncide avec les nouvelles cartes oiseau, bonus et tuiles de fin de manche de l’extension.

Variante solo
Des nouvelles fiches de scoring de l’automate et des cartes bonus propres à l’automate

Verdict

L’extension ne change pas ou très peu les règles de Wingspan mais bonifie bien celui-ci par une plus grande rejouabilité et une meilleure interaction entre les joueurs grâce aux nouveaux pouvoirs. Par ailleurs, le fait que l’extension ne modifie pas le jeu de base, permet de jouer facilement avec celle-ci et de l’expliquer à quelqu’un qui n’a jamais joué à Wingspan. Le détail que j’apprécie particulièrement, c’est le fait que les probabilités sur les cartes restent d’application avec l’extension, une tâche difficile avec toutes ces nouvelles cartes….

C’est donc un must have une fois pour ceux et celles qui adorent le travail artistique autour des cartes, élargir leurs connaissances ornithologiques sur les oiseaux d’Europe et approfondir leur stratégie!

De la stratégie une fois!

Après avoir joué de nombreuses fois à Wingspan et son extension, je profite de cette section pour prodiguer quelques conseils.

1) Les ressources: les piliers de votre stratégie

Comme l’illustre très bien le plateau individuel, chaque habitat est spécialisé dans un type de ressource: la nourriture, les œufs et les cartes oiseau. L’intérêt de se spécialiser dans un habitat plutôt qu’un autre est le suivant.

La nourriture

Outre le fait qu’elle permet de jouer un oiseau lorsqu’on effectue l’action jouer « un oiseau », elle est primordiale pour l’activation de certaines cartes.

Tout d’abord certains oiseaux nous permettent avec leur pouvoir d’activation ou de pose de jouer une carte qu’on doit cependant payer (avec parfois un coût supplémentaire). Il faut donc être capable de récolter pas mal de ressources pour rentabiliser l’effet de ces cartes.

Ensuite d’autres oiseaux nous permettent de placer une nourriture sur eux ou de placer plusieurs cartes en dessous d’eux en échange de nourriture. Ces cartes et nourritures ainsi stockées nous rapportent pas mal de points de victoire en fin de partie.

Finalement avoir de la nourriture en abondance mitige le hasard des dés car on peut dépenser deux nourritures pour obtenir une nourriture de son choix.

Les œufs

A partir du deuxième oiseau d’un habitat, les œufs seront nécessaires pour le coût supplémentaire des cartes oiseau. Vous remarquerez rapidement que cela deviendra un obstacle pour jouer de nouvelles cartes. Pondre beaucoup d’oeufs en une fois vous épargnera sans doute plusieurs actions.

A côté de ça, l’intérêt des oeufs est de ré-pondre (jeu de mots à la noix) aux objectifs de fin de manche. La plupart de ces objectifs demandent qu’on ait soit au moins un oeuf sur plusieurs oiseaux ayant le même type de nid soit d’avoir le plus d’oeufs sur un type de nid demandé.

Les cartes oiseaux

Elles sont l’essence même de Wingspan. Le choix des cartes à jouer et le placement dans un habitat sont stratégiques et dépendent de plusieurs facteurs:
– les cartes bonus
– les objectifs de fin de manche
– le nombre de points de victoire que rapporte la carte
– le pouvoir de la carte.

Avoir une main de départ qui correspond à sa carte bonus et à la plupart des objectifs de fin de manche est un avantage. Heureusement, le principe de Wingspan ne repose pas essentiellement sur le tirage des cartes.

Pour contrer le hasard des cartes et ne pas s’éparpiller dans différentes stratégies, il est indispensable d’améliorer le pouvoir de piocher des cartes. En effet, avoir beaucoup de cartes en main nous permet d’avoir les libertés suivantes:

– Défausser une carte « moins utile » pour prendre une nourriture supplémentaire. Ceci est possible avec l’action prendre une nourriture, lorsqu’on place le 1e, 3e et 5e oiseau.
– rentabiliser le pouvoir de nuées qui nous demande de placer des cartes de notre main sous les oiseaux
– Créer de bonnes combinaisons entre les cartes jouées. Il est plus facile de construire son jeu lorsqu’on a pleins de cartes en main. J’ai souvent remarqué lors de mes parties qu’on essayait d’abord de jouer les cartes qu’on avait en main. On le regrettait cependant par la suite car on a pioché une meilleure carte plus tard ou les cartes jouées ne se combinent pas bien…
– Payer avec des cartes à la place de la nourriture pour jouer un certains oiseaux. Les cartes dépensées sont placées en dessous de la carte jouée et comptent pour des points de victoir à la fin.

Pouvoir piocher beaucoup de cartes et jouer des oiseaux qui ont le pouvoir des nuées est selon moi une très bonne stratégie.

2) Créer des combos

Lorsque vous vous specialisez dans un habitat, vous devez tenir compte de 2 points importants. Le premier est la fréquence d’utilisation de l’action liée à l’habitat et le deuxième est le pouvoir d’activation des oiseaux qui l’occupent. Chaque fois que vous ferez cette action, vous enclencherez le pouvoir d’activation des oiseaux. Il faut donc que les pouvoirs se combinent entre eux et avec l’action. Exemple: je vais placer des oiseaux qui demandent des cartes dans la mare car les cartes que je vais piocher vont servir pour activer mes oiseaux. Autre exemple: je placerai dans la forêt des oiseaux qui demandent de la nourriture ou qui piochent de la nourriture dans le nichoir. Ca me permettra de relancer les dés avant d’appliquer les pouvoirs qui nécessitent une face de dé en particulier.

3) Rester cohérent

En termes de points de victoire, les objectifs de fin de manche et les bonus ne sont pas négligeables mais pas indispensables. Ce sont surtout les cartes oiseaux et leurs effets qui vous font gagner des point. Si votre jeu vous permet de gagner des points grâce aux objectifs et au bonus, tant mieux mais ils ne doivent pas vous détourner de votre stratégie principale. De plus les points sont dérisoires lorsque vous arrivez deuxième/troisième dans les objectifs ou lorsque vous n’arrivez à remplir que le premier palier du bonus (plusieurs cartes bonus ont deux paliers à franchir, le deuxième rapporte plus de points).

4) Etre opportuniste

Lorsqu’une carte très intéressante apparait près de la pioche, n’attendez pas une ou deux actions pour la prendre: prenez là. Celle-ci peut paraître chère à jouer mais elle peut vous apporter pleins de points comme piocher des cartes bonus qui correspondent plus à votre jeu ou avoir un pouvoir de nuée très puissant (comme donner un poisson pour glisser deux cartes en dessous qui vous rapportera 16 points juste pour un pouvoir).

Voilà j’en ai terminé avec mes conseils pour Wingspan, j’espère que cela vous aidera à encore plus apprécier ce jeu!

Daniel

Fiche technique :
Autrice: Elizabeth Hargrave
Illustrateurs : Natalia Rojas, Beth Sobel et Ana Maria Martinez Jaramillo
Editeur : Matagot
Distribution : Asmodee
Age : 10 +
Joueur : 1 à 5
Durée : 1 à 2 heures
Prix conseillé : 26,90€

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :