Crowdfunding

X-ODUS : Rise of the Corruption [KS]

 On les voit un peu partout sur le net ces derniers jours, voilà un nouvel acteur ludique belge qui arrive : Bored Game Ink ! Qui sont-ils ? Eh bien deux passionnés qui ont décidé de se lancer dans l’aventure de l’édition de jeux de société. L’un crée les jeux (Romain Lesiuk), l’autre s’occupe des illustrations (Yann Hilaire), que demander de plus ? Peut-être des moyens, et c’est pourquoi leur premier jeu est actuellement en financement participatif sur la plateforme Kickstarter. Et avec un seuil atteint en moins de 24h, on peut dire que ça ne se passe pas trop mal pour eux. Embarquez dans vos vaisseaux, je vous fais découvrir leur jeu (et la campagne associée) !

Matériel

Les photos prises pour illustrer l’article sont tirée du prototype du jeu : le rendu final pourra donc être différent de ce que vous verrez ici… Mais en mieux 😉
Mais déjà, on voit que le matériel est de qualité : de nombreuse tuiles et cartes sont présentes et magnifiquement illustrées. On retrouve des dés personnalisés et de nombreux tokens. C’est beau, c’est sérieux, ça en jette, parfait ! Plus qu’à se lancer ! Et pour ça les règles sont aussi très aérées et avec des bonnes illustrations pour s’y retrouver.

L’histoire

Nous sommes à une époque où le voyage spatial est devenu monnaie courante. Et dans les immenses contrées interstellaires, se trouvent de nombreuses reliques issues d’un ancien peuple alien : les Précurseurs. Ceux-ci ont créé des appareils permettant d’effectuer des voyages hyperespaces de nouveau utilisées à l’heure actuelle. Mais malheureusement, nous découvrons qu’un Rift dimensionnel a aussi été ouvert, libérant la Corruption et amenant ténèbres et désolation… Celui-ci fut scellé mais l’énergie le maintenant clôs faiblit et il faut absolument trouver une source d’énergie suffisamment puissante pour fermer ce Rift à jamais…
Vous êtes des capitaines de vaisseaux, errant à travers les nombreux systèmes de la Galaxie pour trouver les Clés Précurseurs, la seule chose permettant de sauver la Galaxie de la Corruption. Mais le temps presse, et les Cultistes ennemis se répandent à travers de nombreux systèmes…

Fonctionnement

X-ODUS est un jeu collaboratif. Chaque joueur choisira en début de partie un vaisseau ayant des capacités qui lui sont propres. On débute sur un terrain corrompu à partir duquel nous allons commencer notre exploration. Chaque joueur pourra effectuer un certain nombre d’action, dépendant du vaisseau choisit avant que ce soit au suivant de jouer. Aucun ordre de tour n’est défini : les joueurs choisissent ensemble quel est le mieux. 

Les différents vaisseaux disponibles, et les cartes Modules leur attribuant des pouvoirs

Une fois que tous les joueurs auront effectué leurs actions, on passera en phase de Corruption où la Corruption avancera sur la piste dédiée, et les Avatars, les lieutenants de la Corruption, vos ennemis les plus redoutables se déplaceront.

La piste de Corruption..

Le jeu

Le cœur du jeu est dans l’exploration. On va découvrir de nouveaux systèmes, parfois hostiles, parfois alliés. Nous pourrons les explorer plus en détail (ce qui nous fera piocher une carte Exploration), marchander avec des alliés pour améliorer nos vaisseaux ou encore combattre les ennemis que l’on rencontrera. On pourra choisir d’avancer prudemment en envoyant des sondes ou de foncer les yeux fermés dans de nouveaux systèmes pour gagner du temps, mais en prenant plus de risques de mauvaises rencontres. Nous aurons aussi la possibilité de « pousser » les moteurs de nos vaisseaux pour faire une action supplémentaire, mais avec le risque de subir des dégâts.

Après quelques tours…

En effet, dans de nombreux systèmes hostiles, nous risquons d’être détectés, et donc attaqués par des ennemis. Cela déclenchera des combats, pouvant abîmer la carlingue de notre vaisseau mais nous rapportant quelques Scraps (la monnaie utilisée pour acheter de nouveaux modules pour nos vaisseaux ou utiliser certaines aptitudes).

Les nouveaux pouvoirs de nos vaisseaux viennent se glisser au dessus et en dessous
du plateau. Et il faudra à chaque fois choisir entre deux aptitudes…

Mais dans tout ça il ne faudra pas perdre l’objectif principal de vue : trouver les Clés Précurseurs ainsi que le Rift (qui est parmi les 6 dernières tuiles de la pioches…) : quand on trouve une Clé, des conditions sont à remplir afin de pouvoir la prendre. Selon le niveau de difficulté choisi, elles seront plus ou moins facile à remplir (ou auront un impact négatif sur la partie). Si on arrive à réunir les 4 (ou 3 pour 3 joueurs), on devra les amener sur le Rift pour le sceller à jamais.

L’union fait la force

Une particularité du jeu est la possibilité de se grouper en flotte. Plusieurs vaisseaux dans le même système peuvent se regrouper et effectuer leurs actions ensemble. Nous n’aurons pas plus d’actions et nous serons un peu plus limités dans ce que l’on pourra faire, mais en cas de combat (entre autres) nous seront nettement plus forts.

Les Avatars

Assez rapidement, des Avatars feront leur apparition. Ils sont particulièrement puissants et il sera très difficile de les battre. A la fin de chaque manche, ils se mettront à la poursuite du vaisseau le plus proche (ou le plus faible). On se retrouve donc poursuivi et il faudra courir en permanence en attendant d’être assez fort pour espérer les battre. Et malheureusement, ils ne disparaissent jamais tout à fait : une fois battu, on les enlève du plateau, mais seulement provisoirement, ils reviendront…

En haut un ennemi assez faible, en bas, un Avatar

Débloquer de nouveaux pouvoirs

Nos vaisseaux ont des aptitudes qui leurs sont propres, étant axées sur différents registres du jeu. Certains sont taillés pour le combat, tandis que d’autres sont meilleurs pour l’exploration ou la réparation. Lorsque certaines actions seront effectuées, on pourra avancer sur notre piste d’expérience, débloquant petit à petit de nouvelles capacités. On a ainsi une montée en puissance nous permettant d’affronter des ennemis, eux aussi, de plus en plus puissants au fur et à mesure que l’on avance sur la piste de Corruption.

Fin du jeu

Si tous les joueurs sont vaincus, la partie est perdue. Il en va de même si le curseur atteint la dernière case de la piste de Corruption.
En revanche, si les joueurs parviennent à réunir les 4 clés et à les activer sur le Riff, sans être arrêtés par les Avatar, c’est la victoire ! Plusieurs niveaux de difficulté permettent de varier les parties et de se compliquer la tâche une fois les mécaniques bien maîtrisées.

Sensations

Au début, la tâche semble simple, on se ballade un peu, on extermine quelques ennemis plutôt faibles, on explore… Mais dès que le premier Avatar fait son entrée, nous voilà poursuivi et la course se lance. La tension augmente au fil du jeu, nos vaisseaux deviennent de plus en plus puissants mais les ennemis aussi ! On encaisse des coups, et sous peu que l’on rate complètement un jet de dés, on recevra une carte dégâts nous pénalisant encore plus. La fin de partie est souvent sur le fil (du moins avec des niveaux de difficulté avancés). On doit optimiser au mieux nos déplacement et notre exploration, en gérant la prise de risque : aller explorer chacun de son côté ou rester groupés ? Dois-je pousser pour faire une action supplémentaire ou pas? Augmenter notre énergie pour activer les modules existants ou en acheter d’autres? On hésite et on cherche le meilleure équilibre pour tenter de décrocher la victoire. Le plateau modulable permet de bonne surprise et de la rejouabilité ainsi que les nombreuses cartes Exploration, agrémentées de texte d’ambiance pour un côté narratif. Le temps passe vite, même si le jeu est long !

Et la campagne ?

Je vous le disais plus haut, c’est déjà un succès ! Mais les habitués du Kickstarter le savent, ça ne fait que commencer ! Maintenant que le jeu est financé, il faut réussir à débloquer les Strech Goals ! Ceux-ci vont permettre d’améliorer le matériel et d’obtenir de nouvelles cartes. Les Bored Game Ink ont bien préparé leur coup et il y aura de nombreuses surprises pendant la campagne !
A cela s’ajouteront quelques Add-ons comme le fait de pouvoir obtenir des plans d’impressions 3D pour obtenir des figurines des différents vaisseaux pour remplacer les standees (débloqués comme premier strech goal).

Pour faciliter la vie de tout le monde, il n’y a qu’un seul pledge, tout le monde aura la même chose, ce qui réduira considérablement les risques d’erreurs. Vous pourrez donc obtenir le jeu pour 49€, plus 9€ de frais de port (pour la Belgique et la France). Et si tout se passe comme prévu, la livraison aura lieu en avril 2020.

Le jeu sera disponible en français ou en anglais, et d’autres langues peuvent être débloquées si suffisamment de backers en font la demande. J’en profite d’ailleurs pour souligner la réactivité et l’attention que porte Bored Game Ink aux avis de ses backers. Plusieurs sondages sont prévus afin de cerner au mieux les attentes de chacun.

Au niveau de la fiabilité, j’ai vraiment l’impression que tout a bien été pensé et que le risque sont très limités. C’est donc bien parti pour que ce premier jeu soit un vrai succès avec une communication claire et efficace !

Liens utiles

La campagne : https://www.kickstarter.com/projects/619812083/x-odus-rise-of-the-corruption
Les règles : https://www.dropbox.com/s/tseqyhtwpr0886b/X-ODUS-Rise-Of-The-Corruption-Rulebook%20%28FRENCH%29.pdf?dl=0
Page Facebook : https://www.facebook.com/boredgameink/

Et si vous voulez tester le jeu, ils y ont pensé et vous pouvez vous rendre ici pour le tester en ligne avant de vous laisser séduire ! Une excellent moyen pour se faire sa propre idée du jeu, une fois 🙂

Maxence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :