Crowdfunding

The Sound of Sirens – Campagne annulée

Malheureusement, la campagne a été annulée.
Vous pouvez consulter les raisons ici.

Les gantois de Monkeyshine Games viennent de lancer leur campagne Kickstarter afin de financer leur nouveau jeu : The Sound of Sirens. Et seulement 36h après le lancement de la campagne, les 5000€ nécessaires à la concrétisation de ce projet étaient atteints. Il reste donc 22 jours pour se joindre au backers et obtenir ce jeu, tout en aidant à débloquer de nombreux strech goals, une fois. La campagne se termine le 4 avril et ne pourra donc qu’être couronnée de succès.

Monkeyshine Games

Ils viennent de Gand et n’en sont pas à leur coup d’essai sur Kickstarter ! En 2015, leur premier jeu, Deer Lord, a été soutenu par plus de 1000 personnes pour près de 40 000€ de récoltés. Forts de ce succès, ils ont lancé une nouvelle campagne en 2018 pour Bilder, et ce fut à nouveau une réussite ! Ils continuent donc sur leur belle lancée avec ce troisième jeu, toujours en financement participatif (ce qui est un impératif pour eux, leurs finances ne leur permettant pas d’éditer leurs jeux sans l’aide de ce genre de plateformes).

Et même si leurs jeux ne sont pas (encore?) distribués dans les boutiques (Pour le moment, ils ne sont disponibles qu’en ligne), il est toutefois possible de télécharger les versions Print & Play comprenant l’ensemble du matériel.

Le jeu

 

Avertissement

Je n’ai malheureusement pas encore pu tester le jeu. La campagne étant déjà en cours, j’ai tenu à faire cet article rapidement et je n’ai donc pas encore pu y jouer. Pourtant, une version Print & Play est disponible et il était possible de tester The Sound of Sirens pendant le Brussels Game Festival. Je ne pourrais donc pas vraiment donner mes impressions sur les sensations de jeu, mais uniquement sur le contenu lié à la campagne Kickstarter. Ceci étant dit, en route pour un aperçu du jeu.

Informations pratiques

The Sound of Sirens est prévu pour 2 à 4 joueurs, pour une durée de 20 à 40 minutes. On est ici sur un jeu assez familial, avec un hasard bien présent, du chaos et de quoi bloquer les adversaires.

Le thème

Comme tous les cent ans, les sirènes organisent un gigantesque festival de musique. Car comme tout le monde le sait, les sirènes aiment chanter afin d’attirer les navires passant dans les environs vers les récifs. Ce que l’on sait moins, c’est que chaque sirène a un style musical de prédilection, et les différents équipages ne seront donc pas forcément sensibles aux voix de chacune.

But du jeu

Chaque joueur va se voir attribuer un bateau et devra être le premier à réussir à le faire s’échouer. Celui ou celle qui y parvient remporte immédiatement la partie

Tour de jeu

A son tour un joueur peut jouer autant de cartes Action qu’il le souhaite. Ces cartes vont permettre par exemple d’appeler des sirènes, de déplacer des monstres marins, ou encore de piocher de nouvelles cartes. Quand il ne désire plus jouer ce tour-ci, il défausse toutes les cartes qu’il lui reste et en pioche 3 nouvelles. C’est ensuite au suivant de jouer et ainsi de suite.

L’ensemble des cartes Action

Comment les Sirènes attirent les bateaux

 

Chaque sirène a un style musical bien à elle. Quand une sirène est appelée, on compare son style à ce que les marins des différents bateaux apprécient. Un des bateaux correspondant sera alors déplacé d’un emplacement en direction des récifs.

Les Monstres marins

De nombreux monstres marins bloquent le passage des navires. Si un monstre est sur son passage, un bateau ne peut avancer, à moins d’utiliser une carte Action permettant de le détruire, ou encore mieux, de la placer devant le bateau d’un adversaire. Et dans le cas où l’on se retrouve complètement coincé, on peut passer sont tour pour éliminer n’importe quelle créature présente sur le jeu.

Coffres au trésor

En principe, on ne garde aucune carte d’un tour à l’autre. La seule exception à cela est de disposer d’un coffre. Quand on joue une carte coffre au trésor, on le place devant soi. On peut à tout moment y déposer une (et une seule) carte que l’on garde pour le prochain tour. On ne peut avoir que 3 coffres au maximum devant soi. Attention tout de même que vos adversaires pourront tenter de les détruire… ou vous les voler !

Bateau à la traîne

Le bateau se trouvant en dernière position fera gagner à chaque déplacement une carte Action au joueur en question. Un bon moyen de rattraper son retard et tenter de remporter la partie.

Matériel

 

De nombreuses cartes avec des illustrations de caractère, quatre bateaux en 3D sur lesquels on peut accrocher une des 6 voiles. Le matériel est simple, pour une immersion complète. Le style des illustrations est assez déjanté, à chacun de se faire son avis. Même si l’ensemble de la campagne est en anglais, une version des règles en français est prévue (ainsi que plusieurs autres langues). Et de toute façon, aucun texte n’est présent sur le matériel de jeu.

Prix

Les early birds se sont déjà tous envolés, si vous voulez un exemplaire du jeu, cela vous coûtera 29€. Et pour les gourmands, vous pouvez réserver 5 boîtes pour 125€. A ces prix s’ajoutent les frais de port (dont les montants ne sont pas encore en ligne) qui ne devraient pas être élevés vu que le jeu sera envoyé depuis la Belgique.
 

Pour finir

Monkeyshine Games a bien tenu ses engagement lors de ses précédentes campagnes, il n’y a pas de raison qu’ils n’y arrivent pas avec celle-ci. Les règles sont en ligne (en anglais) et on peut tester le jeu en Print & Play pour s’en faire une idée. Je trouve d’ailleurs super que tous leurs jeux soit disponibles gratuitement en ligne, cela permet de soutenir un petit éditeur de chez nous. Et pour terminer, voilà quelques liens utiles :

On leur souhaite beaucoup de succès pour la suite de cette campagne, et on attend impatiemment le 4 avril pour voir jusqu’où ils iront !

Maxence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :