Coups de Cœur

Gizmos

Gizmo = Bidule, Machin, Truc…

Vous, les plus brillants esprits de cette génération, entrez dans une compétition effrénée pour savoir qui bricolera, dans son labo artisanal, le bidule le plus original et le plus puissant! Saurez-vous maitriser les quatre énergies et échafauder les combos qui vous feront gagner le premier prix ?
Soyons honnêtes, je n’avais pas du tout ce jeu à l’œil… C’est la présentation emballée de François,(Monsieur Belgoludiconews) et l’impatiente attente de la sortie par Laetitia (BGF) qui m’ont fait me lancer dans la création de Machins. Allez, je vous emmène dans mon labo pour vous expliquer mes expérimentations et vous présenter mes créations.

Matos

Commençons par là, c’est une boîte assez grosse pour un jeu qui durera moins d’une heure. Il faut dire que les choses sont bien faites dedans. Vous avez droit à un magnifique Distributeur d’énergie qui va, comme son nom d’indique, distribuer les sphères d’énergie. Attention, il faut le monter lors de la première utilisation, et moi qui ne suit pas adroit pour les choses précises et minutieuses, ça m’a un peu énervé à faire (même si les instructions sont très claires et que c’est uniquement à cause de mes capacités limitées en matières de bricolage :p). Heureusement, cela rentre ensuite dans le thermo transparent qui est dans la boîte, pas besoin de le démonter (à part le dessus qui se plie). Les sphères sont agréables à manipuler. Le reste du matériel est tiptop, rien à redire, c’est de la belle édition. Les illustrations collent parfaitement au jeu et les symboles limpides une fois la mécanique prise en main.

Mise en place

Chaque joueur reçoit un des bords individuels (un de ceux-ci est celui du premier joueur : couleur différente) et un anneau de stockage d’énergie, ainsi qu’une carte bidule de départ (0) qu’il place dans sa zone classement. On enlève 20 cartes au hasard du paquet bidule III, puis on mélange séparément les 3 paquets de cartes (I, II & III) et on constitue une pioche avec chacun. On révèle 4 cartes I, 3 cartes II et 2 cartes III – ça sera la zone d’exhibition. On place les sphères d’énergie dans le distributeur accessible à tous. 6 sphères deviennent accessibles et dès qu’une sera prise, une nouvelle viendra compléter la file de sphères.

Comment ça marche ?

Le tableau de bord individuel est non seulement votre aide de jeu mais sert également à l’organiser.
Le bord reprend les 4 actions que vous aller pouvoir faire durant votre tour : Classement, Choix, Construction, Recherche (elles seront expliquées juste après). Et sous les 3 premières, vous pourrez placer des cartes bidules que vous avez construites en fonction du type de la carte.
En premier sur le bord, vous avez la Zone Amélioration qui va reprendre votre limite de stockage, votre limite de classement et votre allocation de recherche (de base 5, 1 et 3). Vous pourrez également placer sous cette zone des cartes bidules construites améliorant ces paramètres.
Et en second, vous avez la Zone Convertisseurs qui permettra de placer toutes les cartes bidules construites permettant de convertir les différentes énergies.
Au bout de votre bord, après l’action Recherche, vous pourrez placer vos Archives (on y revient juste après aussi).
Les cartes bidules, comme vous l’aurez déjà compris au vu du paragraphe précédent, ont toutes un type (en haut à gauche). Celui-ci détermine le type d’effet produit et où placer la carte sous le bord. En haut au milieu, l’effet de la carte. Et à droite, le nombre de points de victoire qu’elle rapporte en fin de partie. En bas à gauche, le type d’énergie qu’il faut pour la construire ainsi que la quantité, donc la couleur et le nombre de billes nécessaires. 
Le premier joueur commence, puis la partie se poursuit dans le sens horloge. Chacun doit effectuer une et une seule des actions suivantes :
# Classement : choisissez une carte bidule de n’importe quel niveau qui est exhibée sur la table et placez-la dans votre archive. Attention, vous ne pouvez pas avoir plus de cartes dans votre archive que votre limite de classement. La carte est remplacée par une carte de niveau équivalent provenant de la pioche.
# Choix : choisissez une des 6 énergies disponibles et placez-la dans votre anneau de stockage. Attention, vous ne pouvez pas avoir plus de sphères d’énergie que votre limite de stockage. Une nouvelle sphère vient rejoindre automatiquement les 5 restantes grâce au distributeur.
# Construction : choisissez un bidule face visible de la zone d’exhibition ou de votre archive. Défaussez l’énergie (nombre et couleur indiqués par la carte) nécessaire à sa construction (en replaçant les billes par le dessus dans le distributeur). Placez celle-ci sous le tableau de bord à l’emplacement indiqué par la carte (les cartes peuvent se chevaucher tant que le pouvoir reste visible). Si la carte vient de la zone d’exhibition, elle est remplacée immédiatement.
# Recherche : piochez autant de cartes que votre allocation de recherche le permet, dans un seul paquet (I, II ou III). Vous pouvez soit construire une de ces cartes, soit en archiver une, soit ne rien faire. Les cartes restantes sont alors replacées sous le paquet.
Déclencher les effets des bidules :
Effectuer 1 des 4 actions possibles est la base du jeu mais la partie essentielle est de déclencher des bidules afin de décupler les actions effectuées sur votre tour de jeu. 
Chaque bidule a un pouvoir qui sera déclenché quand vous effectuez une action spécifique. Donc lorsque vous effectuez une action, vérifiez les cartes situées sous cette action afin de réaliser ensuite les pouvoirs des bidules. Vous pouvez appliquer une fois par tour le pouvoir d’un bidule mais vous pouvez, si plusieurs bidules se déclenchent, choisir l’ordre de déclenchement.
Certains bidules ont des pouvoirs qui vont augmenter votre capacité de stockage, d’archivage et de recherche, ou vous permettre de convertir de l’énergie en un autre type.
Quelques exemples d’effets :
Lorsque je construis une carte énergie bleue, j’effectue une action Choix
(prendre une sphère du distributeur)

Chaque fois que je choisis une sphère jaune avec l’action choix,
je prends une sphère au hasard par le dessus du distributeur

Lorsque je construis un bidule, je peux utiliser une énergie bleue
à la place d’une énergie d’une autre couleur

J’augmente ma capacité de stockage de 1
et ma capacité d’archivage de 1
Réactions en chaîne :
Le secret des grands inventeurs, c’est de créer des réactions en chaîne. C’est à dire qu’une action active un bidule qui va en activer un autre et ainsi de suite. Plus la réaction en chaîne est grande, plus vous effectuez d’actions durant votre tour.

Comment on gagne ?

La partie prend fin dès qu’un joueur construit son 4ème bidule de niveau III ou son 16ème bidule tout niveau confondu (celui de base inclus). On termine alors le tour en cours afin que chacun ait joué le même nombre de fois.
On totalise alors les points de victoire présents sur les bidules de chacun et on ajoute les points gagnés durant la partie par des déclenchements de bidules. Celui qui a le plus de points l’emporte. L’égalité est départagée par le nombre de bidules puis par le nombre de sphères énergie restantes.

Mon avis

Vu que j’écris cet article en tant que coup de cœur, vous vous doutez bien que j’apprécie le jeu 😉 Comme dirait VaL, c’est un SplenDeus : un mélange de Splendor et Deus. Il va falloir collectionner le type de ressources nécessaires pour construire des cartes comme dans Splendor et le fait de réaliser certaines actions va déclencher des effets comme dans Deus. Je trouve cette description excellente mais ça ne se résume pas qu’à cela. Le matériel est top et agréable à manipuler. Le jeu est rapide et simple à expliquer. L’orientation des choix en fonction de ce que nous avons comme bidules disponibles afin de faire le plus de déclenchements de bidules possible est succulent. Rechercher la meilleure réaction en chaîne est vraiment le cœur du jeu, et c’est ce qui vous permettra de prendre le dessus. Surtout, ne pas sous-estimer la force de l’action Recherche et ne pas oublier d’ajouter des Améliorations afin d’augmenter vos possibilités de jeu. La boîte annonce 40 à 50 minutes mais nos parties tournent plus vers la demi heure. Le 14+ pourrait être abaissé à 12+ (voir moins). La liste des effets des bidules est bien faite et claire, une fois l’iconographie maîtrisée (2 parties max), vous ne devrez plus y revenir.
Tout est dit je pense, je recommande un test de toute urgence. N’oubliez pas qu’il existe des événements où tester le jeu, des soirées jeux un peu partout, des clubs qui n’attendent que vous, des ludothèques… bref, pas d’excuse pour ne pas le tester avant de passer par la case achat (ça risque fort d’arriver). Encore un qui va beaucoup tourner dans les prochains mois.

Cowmic


L’avis de Laetitia (sans consultation avec Cowmic :p) 

Guest DJUF- Organisatrice du Brussels Games Festival

Quand on m’a dit « C’est un Splendor-like », j’ai eu un a priori sur Gizmos. J’ai l’impression que beaucoup trop de jeux sont des jeux ressemblant à Splendor dans la tête des gens. Mais, pour une fois, la comparaison est juste. Même moi, je dois l’admettre… On collecte des cartes qui vont nous permettre d’être plus efficace au fur et à mesure de la partie… comme dans Splendor.
Après, s’il faut pousser le raisonnement plus loin, c’est aussi un Deus-like : quand on fait une action, ça déclenche une réaction qui active une ou plusieurs de mes cartes de la colonne de cette action. C’est même mieux ! La réaction peut être d’activer une autre action… et les cartes situées dans la colonne de cette seconde action (c’est sans doute mieux expliqué plus haut en détail, n’hésitez pas à aller relire si ne comprenez pas ce que je dis).
J’aime beaucoup ces combos possibles, le plaisir de se casser la tête pour faire les meilleurs enchaînements et voir les têtes dépitées des autres joueurs. Au point que, ayant eu l’occasion de tester le proto, je suis allée le chercher en boutique dès le jour de sa sortie, ce qui m’arrive très rarement.
S’il fallait lui trouver un défaut, c’est que monter le distributeur de billes n’est pas si facile. Si je n’avais pas eu de l’aide, je l’aurais sans doute abîmé… ou alors, c’est juste moi qui suis pas douée… Par contre, je ne suis pas arrivée sur des stratégies identiques qui montreraient que le jeu manque de rejouabilité. Il faut que je continue à le jouer. Des volontaires ?
Fiche technique :
Auteur : Phil Walker-Harding
Illustrations : Saeed Jalabi, Giovana Guimaraes, Hannah Cardoso, Fernanda Montoni
Editeur : EdgeCMON
Distributeur : Asmodee
Age : 14+
Durée : 40-50′
Joueurs : 2-4
Prix : +- 34€

Commentaires

9 mars 2019 à 4 h 46 min

Leatitia! on le joue au Ludoweekend? 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :