Coups de Cœur

Quetzal, la cité des oiseaux sacrés

Envie de partir à l’aventure ? Venez donc jouer à Quetzal, un jeu de collection et de placement d’ouvriers très original dans sa façon de les placer. Vous avez l’âme d’un aventurier ou d’archéologue ? Alors sautez de l’avion et c’est parti !

Les aventuriers de Quetzal
Les aventuriers sont prêts !

Que raconte Quetzal?

Quetzal vous plonge dans la peau d’un chef d’expédition charismatique à la recherche de trésors fabuleux dans l’illustre cité oubliée. Avec votre argent et votre équipage, investissez dans les meilleurs sites de la citée afin de vous approprier les objets antiques les plus rares et les livrer au plus vite pour obtenir de la gloire. 

Comment gagnons des points de victoire? 

Les objets antiques

Quetzal est avant tout un jeu de collection. Certaines collections d’objets sont plus rares que d’autres et ont donc plus de valeur à la livraison. Plus une collection à livrer est grande, plus vous gagnerez de point. Vous gagnez le plus de points quand vous vendez une même collection par lot de 3. Vendre un seul objet est en effet vraiment pas intéressant sauf si vous avez des améliorations (voir plus loin). 

Les différents objets à collecter dans Quetzal
Les objets avec de gauche à droite du plus rare (et plus précieux) au plus courant.
En haut à gauche vous avez le symbole de la collection;
En haut à droite, le bonus éventuel quand vous le livrez
En bas de la carte, les points en fonction du nombre de cartes de cette collection quand vous livrez.

Améliorez vos actions

Ensuite comme tout bon aventurier qui se respecte, vous pourrez acquérir des améliorations qui se présentent sous forme de tuiles. Elles vous permettent d’améliorer certaines actions mais aussi de gagner des points de victoire. Les points gagnés sont néanmoins marginales comparés à ceux gagnés grâce aux collections. Comme leur intitulé, il faut prendre ces tuiles pour selon les améliorations qu’elles apportent.

Matériel d'un joueur dans Quetzal
Votre personnage peut avoir jusqu’à 2 tuiles améliorations actives sur la droite de son plateau. Les tuiles défaussées sont mises à gauche et les points inscrits dessus sont comptabilisés aussi à la fin de la partie. Les points sont inscrits sur la pointe du bas de chaque tuile.

La piste d’aventure

Pour plonger davantage dans le thème, il y a une piste découverte sur laquelle progresser vous permet de gagner des points mais aussi des bonus qui vous aident dans votre stratégie (argent, amélioration). On progresse sur celle-ci en gagnant des points de découvertes que rapportent certaines actions. 

Piste découverte de Quetzal
Voici la piste aventure avec les bonus inscrits en dessous de certaines cases quand vous déplacez votre pion dessus.

L’argent est toujours de la partie…

L’argent rapporte aussi 1 point par lot de 3 pièces mais ce n’est pas le plus intéressant. L’argent est surtout utilisé pour placer nos meeples sur des emplacements payants. Qui dit payant, dit très intéressant donc gardez un œil sur votre portefeuille…

Rester premier !

Finalement, terminer le jeu en étant premier joueur vous rapporte 2 points. On pourrait dire que c’est négligeable, mais il suffit parfois que de 2 points. 

tuile premier joueur de Quetzal
Tuile premier joueur

Quetzal et ses lieux de curiosité

Après avoir cité les différentes façons de gagner des points, il est important de vous décrire ici le plateau de jeu qui représente pleins de lieux et d’emplacements avec beaucoup de symboles différents.

Le plateau de jeu se divise donc en différents lieux qui correspondent aux actions possibles du jeu. 

Chaque lieu comporte 4 éléments importants:

  1. Le type d’emplacement :
    – unique (fond jaune)
    – enchère (fond rouge): celui qui pose le plus de meeples dessus reste sur l’emplacement et l’autre joueur récupère ses meeples pour soit renchérir à son tour soit les placer autre part.
    – libre (fond vert: tout le monde peut placer ses meeples et autant qu’on veut.
  2. Le meeple requis: face noire = aventurier et blanche = archéologue. Gris = peu importe
  3. L’ordre de résolution: on place d’abord tous nos meeples puis on résout les lieux selon l’ordre. Le lieu avec un éclair se résout néanmoins au moment où on place le meeple et pas dans la phase prévue pour la résolution des lieux.
  4. L’action du lieu: Ce que vous gagnez. Certains lieux vous demandent de dépenser un élément pour obtenir un gain. Je vous l’expliquerai plus en détail plus tard.
Aperçu plateau de Quetzal
Aperçu du plateau avec les différents lieux.

Comment joue t-on a l’Indiana Jones ?!

Après vous avoir expliqué les objectifs de Quetzal et ses emplacements sur le plateau, abordons maintenant le déroulement du jeu. Le jeu se déroule en 5 manches et chacune d’entre elles se déroule en 3 phases.

1) Que les meeples soient jetés !

Tous les joueurs lancent leurs meeples (y compris le meeple chef d’expédition) et obtiennent des aventuriers, des archéologues, jokers qui peuvent faire les deux et des pièces en fonction de comment ils atterrissent.

Face blanche = meeple archéologue
Face noire = meeple aventurier
Sur la tranche = Joker, vous choisissez si c’est un aventurier ou archéologue au moment où vous le placez sur un lieu. Si les meeples sont aussi debout, vous gagnez une pièce par meeple debout.

Le meeple chef, peu importe sa position, est toujours un joker mais il peut toujours vous rapporter une pièce s’il atterrit débout.

Phase 1 de Quetzal

2) Déployez-vous !

Chacun à son tour, on va placer un ou plusieurs meeples sur un lieu en respectant les conditions de placement de ce lieu. Cette phase se termine quand tout le monde a placé ses meeples.

phase 2 de Quetzal

3) Résolution des lieux

Vous résoudrez dans cette phase les lieux en suivant l’ordre croissant. Je ne vais pas reprendre les lieux un par un mais plutôt vous décrire leurs effets et l’intérêt de ceux-ci.

Récupérer le jeton premier joueur et avancer sur la piste découverte

Etre premier joueur vous donne un grand avantage puisque vous serez le premier à placer vos meeples. Si vous avez déjà le jeton premier joueur, vous ne pourrez pas aller sur cet emplacement. Cela évite d’abuser de cet avantage.

Collecter des objets antiques

Plusieurs lieux vous permettent de récolter des objets soit sur des emplacements uniques et payants soit sur des emplacements à enchères.

Dans les emplacements uniques, vous devez être le premier à vous placer et mettre le prix si nécessaire. Un emplacement plus coûteux vous permet en effet de vous servir en premier parmi les objets disponibles. Les joueurs suivants prennent ce qui reste et n’ont pas forcément ce qu’ils désirent.

Les emplacements à enchères sont quant à eux gratuits et vous rapportent 2 objets et un bonus (argent, point de victoire ou point découverte. Vous devez néanmoins placer assez de meeples pour réussir l’enchère. Les meeples dépensés pour ces emplacements ne sont donc pas utilisés pour d’autres lieux. Vous aurez donc moins d’actions à résoudre pour cette manche…

emplacements dans Quetzal

Livrer les objets

Trois lieux vous permettent de livrer des objets afin de gagner des points de victoire et des bonus éventuels inscrits sur ces cartes objet (point de victoire, de découverte ou pièce).

Le nombre d’objets autorisés à livrer varie entre ces lieux (3 ou 6) et requiert soit qu’on remporte l’enchère de meeples placés soit qu’on paie la livraison.

Je rappelle qu’il est plus intéressant de livrer par lot de 3 objets d’une même collection sauf si vous disposez de tuiles améliorations qui vous rapportent des points en livrant d’une autre façon (3 objets différents par exemple vous donne 4 points supplémentaires).

phase 3 de Quetzal

Gagner de l’argent

C’est le nerf de l’expédition ! Vous avez surtout 2 lieux qui s’y prêtent. L’un vous rapporte 1 pièce par meeple placé mais vous permet aussi de relancer 1 meeple dont vous n’êtes pas satisfait du résultat (vous vouliez un aventurier au lieu d’un archéologue).

Le deuxième lieu est beaucoup plus intéressant mais c’est un emplacement à enchère et requiert que vous vous défaussiez d’un objet pour gagner 7 pièces.

Gagner des amélioration

Trois emplacements uniques payants sont prévus pour vous faire gagner une tuile amélioration. Si vous vous placez sur l’emplacement le plus haut, vous être le premier à choisir parmi les trois tuiles visibles. Les joueurs sur les deux autres emplacements se serviront parmi les tuiles restantes.

Préparer la prochaine manche

Vous réapprovisionnerez le plateau en cartes objets et en tuiles amélioration et n’oubliez pas de déplacer le marqueur manche (le joli petit avion !).

Fin de partie

Au bout de la cinquième manche, on ajoute les points que rapportent nos tuiles amélioration, l’argent restant (1 point par lot de 3 pièces) et la tuile premier joueur. Celui ou celle ayant le plus de points est donc proclamé(e) vainqueur !

Verdict

C’est un vrai plaisir ludique, une fois! On lance les meeples, on les place au mieux dans les différents lieux tout en gardant un œil d’une part sur notre portefeuille pour payer les actions et sur le jeu des adversaires d’autre part afin d’éviter qu’ils nous délogent de nos lieux en misant plus de meeples.

Une touche innovante

Il y a 2 choses que j’ai vraiment appréciées dans Quetzal. Tout d’abord ce lancer de meeples qui rafraichit bien ce système de pose d’ouvriers. On a toujours l’espoir d’avoir nos meeples retombé sur leurs pattes pour gagner de l’argent. On est juste trop content quand ça arrive !

Ensuite je trouve que l’idée des emplacements à enchères avec des meeples est vraiment bien trouvée. On se limite en nombre d’actions pour être sûr de pouvoir faire l’action de cet emplacement. Par ailleurs les actions dans ces emplacements sont gratuites contrairement aux emplacements uniques ou libres équivalentes qui requièrent de dépense de l’argent.

C’est juste génial car au final on doit toujours trouver un équilibre entre faire beaucoup d’actions mais dépenser de l’argent et être économe mais faire moins d’actions différentes.

Emplacement à enchère dans Quetzal
Emplacement à enchères

Je trouve aussi cool le fait qu’on puisse récupérer nos meeples après que quelqu’un ait renchéri. Cela nous permet à notre tour de renchérir ou d’adapter notre stratégie.

Un très beau matériel

J’aime beaucoup les illustrations du plateau et des cartes objets. On a vraiment cette impression d’être dans le thème: trouver des objets antiques et les livrer dans des bateaux. Je vous avoue cependant que lors de ma première partie j’étais un peu perdu avec tous ces emplacements et symboles différents. J’ai donc eu un peu de mal à démarrer ma stratégie.

joli plateau de Quetzal
Le plateau est vraiment joli et offre pleins d’actions à faire !

Néanmoins, les règles étaient simples à assimiler et après 2 manches, j’avais vraiment une idée concrète de ce que je voulais faire.

Un temps d’apprentissage

Quant au temps de jeu, ne prévoyez pas Quetzal pour faire une partie rapide qui s’emballe en moins d’une heure. La préparation et la mise en place entre les manches sont assez rapides mais le temps de réflexion entre les joueurs l’est beaucoup moins.

Etant donné qu’il y a pas mal d’emplacements, on ne sait pas toujours ce qui est le mieux pour notre stratégie et il faut aussi un temps d’attente lorsque l’adversaire a pris l’emplacement qu’on voulait.

En effet, pour bien trouver des trésors, il faut parfois prendre le temps de fouiller…dans sa tête !

Un site dédié au jeu

Je trouve ça cool que Gigamic ait mis à disposition un site pour faciliter la compréhension des règles de ce jeu. Lien est disponible ici: Quetzal (gigamic-adds.com)

Conclusion

Je recommande vraiment Quetzal aux amateurs de pose d’ouvriers qui veulent avoir un petit twist avec ce lancé de meeples qui détermine la spécialité de ces derniers et vous apporte éventuellement des pièces. Le jeu est vraiment simple à comprendre, les objectifs clairs, ce qui fait que le jeu est bien équilibré. L’écart entre les joueurs en fin de partie était entre 5 à 10 points.

score final de Quetzal
Une partie est vraiment équilibrée entre les aventuriers rouge, vert et jaune. Bleu n’a malheureusement pas réussi à rattraper l’écart.

Je dois vous laissez car apparemment il y a encore des trésors à récupérer !

Indiana Jones

Fiche technique

Auteur : Alexandre Garcia
Illustrateur: Nastya Lehn
Éditeur : Gigamic
Distributeur : Gigamic
Joueurs : 2 à 5
Durée : 45 minutes et +
Âge : 10 et +

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Patatrap Quest

17 février 2021

Micro Macro Crime City

23 février 2021

%d blogueurs aiment cette page :