Coups de Cœur

NagaRaja

NagaRaja… Qui sera donc désigné « Roi des serpents » une fois?

Selon Wikipedia, le NagaRaja est un mot sanskrit, formé de « Naga » (serpent) et de « Raja » (roi) et désigne donc le Roi des Serpents.

Archéologue intrépide, vous n’avez qu’un seul et unique but: retrouver les reliques de deux divinités oubliées Ananta et Garuda. Vous et votre rival partez immédiatement à la chasse aux trésors… Attention toutefois au dédale en perpétuel mouvement… le duel s’engage !

CARACTERISTIQUES:
Nombre de joueurs: 2
Âge: à partir de 9 ans
Durée: 30 minutes

Ouverture de la boîte
Alors là, un tout grand BRAVO ! Moi qui ai la « rangite aigüe » je ne peux que ressentir un sentiment de satisfaction à l’ouverture de cette boîte de jeu ! Tout y est parfaitement bien rangé; le thermoformage est au top ! Chaque chose à sa place… chaque place a sa chose ! Et, pour les plus maniaques, il y a même un feuillet récapitulatif pour le rangement et la taille des sleeves !!! C’est de bon augure pour le début de la partie !


Niveau matériel:
– bâtonnets du destin qui sont en fait des dés allongés (étant fan de jeux de dés, j’ai hâte de voir ce que ça donne !)
– un temple et ses reliques sacrées / maudites par joueur avec un nombre de points variable
– cartes pouvant être utilisées de deux façons différents, dépendant du moment où celles-ci sont jouées
– dalles, piège et amulettes
– un parchemin signifiant qui est le guide pour cette manche

But du jeu

Le but du jeu est de créer son propre temple en y posant des dalles représentant des chemins et de parcourir ce temple afin de se frayer un chemin jusqu’aux reliques. Dès qu’un chemin aboutit à l’une des reliques, on la retourne et on découvre sa valeur en points. Attention, rien n’est acquis pour toujours !!! En effet, en cours de manche, les joueurs peuvent utiliser les Nagas présents sur leurs bâtonnets pour jouer des cartes dont les effets leur seront bénéfiques ou maléfiques pour leur adversaire…


Mise en place

– Après avoir choisi un temple et ses reliques, placez-le devant vous, les 3 entrées bleues face à vous.
– Placez les reliques aléatoirement, face cachée, autour de votre temple.
– Mélangez et formez une pioche distincte, face cachée avec:
          – les dalles – placez le piège à proximité
          – les amulettes
          – les cartes
– Placez les bâtonnets du destin à proximité.

Vous voilà prêts à parcourir votre temple à la recherche d’antiques reliques !

Déroulement de la partie
Afin de déterminer le premier joueur, chaque joueur lance 2 bâtonnets du destin marron, le joueur totalisant le plus de points de destinée prend le parchemin et devient le guide pour cette manche.
Distribuez 5 cartes à chaque joueur et révélez la première dalle de la pioche qui sera en jeu pour cette manche. Si elle possède un emplacement spécial, placez-y une amulette, face cachée.

Le jeu se joue en plusieurs manches successives jusqu’à ce qu’une des conditions de fin de partie soit remplie. Chaque manche se constitue de 4 étapes.

ETAPE 1 – L’appel du destin
– Chaque joueur sélectionne dans sa main autant de cartes qu’il le souhaite (avec le même symbole) et les pose sur la table. Les cartes sont révélées simultanément.
– Chaque joueur prend les bâtonnets du destin indiqués sur la / les carte(s) qu’il vient de révéler. Les deux joueurs lancent simultanément leur bâtonnets.

ETAPE 2 – L’affrontement
– Certains des bâtonnets lancés peuvent avoir une face avec un Naga. En commençant par le guide, chaque joueur peut, à tour de rôle, utiliser un Naga afin d’activer l’effet d’une carte encore en main. Le joueur adverse peut alors utiliser un Naga. On continue ainsi jusqu’à ce que les deux adversaires passent leur tour consécutivement.
Le joueur avec le plus de points de destinée remporte la tuile mise en jeu. En cas d’égalité, c’est le guide qui la remporte.

ETAPE 3 – L’exploration
– Le joueur ayant remporté la dalle doit la placer dans son temple:
          – soit au contact d’une des trois entrées
          – soit orthogonalement à n’importe quelle autre dalle déjà placée
– Dès que les chemins disponibles permettent au joueur de relier une des entrées à son temple à:
          – une amulette: il la remporte, la regarde et la place face cachée devant lui. Il pourra l’utiliser                  quand il le souhaitera
          – une relique: il la retourne immédiatement et la rend visible, ce qui lui rapporte les points de               victoire indiqués. Si, en cours de partie, cette relique n’est plus reliée à une entrée, elle est                   retournée face cachée (et ne rapporte donc plus de points de victoire).

ETAPE 4 – La nouvelle donne
Le joueur n’ayant pas remporté dalle devient le nouveau guide:
          – il prend le parchemin
          – il pioche 3 cartes, en choisit 2 et donne la dernière à son adversaire
          – il retourne une nouvelle de la pioche
Une nouvelle manche peut maintenant commencer !

Fin de partie
La partie prend fin dès qu’une des 3 conditions de fin de partie est remplie:
– un joueur rend visible sa troisième tuile maudite => défaite immédiate !
– un joueur atteint un total d’au moins 25 points => victoire immédiate !
– un joueur place sa neuvième dalle dans son temple et ne remplit pas les conditions de victoire => calcul des points

Les reliques visibles ainsi que les amulettes remportées rapportent les points de victoire qui y sont indiqués.

Mon avis
Alors, qui est désigné « NagaRaja » ???

Ce jeu, tombé dans mes mains tout à fait par hasard, a été une très belle découverte !

Je vous l’accorde, il y a une part de hasard: hasard des dés, des cartes, des tuiles mises en jeu. Personnellement cela ne m’a pas vraiment dérangée. J’ai trouvé ce jeu agréable à jouer (ahhhh, le lancer des bâtonnets du destin à la forme si spéciale !!!). La mise en place est rapide, le jeu fluide, il y a peu (ou presque pas) de temps mort. Et, cerise sur le gâteau, il peut y avoir une vraie confrontation avec son adversaire: dilemme du pouvoir des cartes en main: les jouer pour lancer des bâtonnets du destin ? pour se faire avancer dans le jeu ? pour pourrir son adversaire ?

Jeu exclusivement pour deux joueurs, rapide, tactique, avec du très beau matériel et de superbes illustrations signées Vincent Dutrait.

BON AMUSEMENT ! 👍
Vaness – DJUF

FICHE TECHNIQUE:
Auteurs: Bruno Cathala & Théo Rivière
Illustrateur: Vincent Dutrait
Editeur: Hurrican
Distributeur: Asmodee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Couadsous Vs Coua2sous

19 septembre 2019

Kubenbois

25 septembre 2019

%d blogueurs aiment cette page :