Jeux belges

Gravity Superstar


Aux confins de l’espace connu, les plus célèbres aventuriers convergent vers une étrange petite planète, seule capable d’attirer à elle la précieuse poussière d’étoile grâce à sa gravité déroutante. Ils y collectent un maximum de cette ressource rare tandis que leurs rivaux n’ont de cesse de vouloir la leur dérober.

Dans Gravity Superstar, nous allons donc incarner ces Superstars et tenter d’accumuler un maximum de richesse, sous forme d’étoiles. La gravité dépendant de la position de nos pions, elle n’est pas la même pour tous…

Installation

On trouve dans la boîte 6 plateaux recto-verso que l’on va pouvoir assembler selon le nombre de joueurs : on en utilisera 6 à 5 ou 6 joueurs, 4 à 3 ou 4 joueurs et 2 à 2 joueurs. Rangées dans un sac argenté, des étoiles de 6 couleurs n’attendent qu’à être placées sur leurs emplacements sur les plateaux de jeu : on en mettra une sur chaque case marquée d’une étoile. Des cartes de 5 sortes sont aussi disponibles, et chaque joueur en recevra une de chaque ainsi qu’une carte représentant son personnage et le pion correspondant. Une pile de jetons « Rejouer » est gardée à portée de main. Il ne reste plus qu’à ouvrir une des portes du plateau en y plaçant  le pion Porte ouverte et à attribuer la carte premier joueur pour que la partie puisse commencer !

Le jeu

Le principe est simple : le tour de jeu de chaque joueur se décompose en 3 phases :

1. Placer son pion Superstar en jeu

Évidement, on ne fait cette phase que si notre pion n’est pas en jeu. Pour faire entrer un pion sur le plateau, on le positionne sur la porte où se trouve le jeton Porte ouverte. Le jeton est alors déplacé sur la prochaine porte libre, dans le sens des aiguilles d’une montre. Si toutes les portes sont déjà occupées, le pion ne bouge pas.
Notre personnage quant à lui doit obligatoirement être positionné dans le sens de la porte (les pieds vers le sol).

Voilà la porte ouverte…

…Le pion Superstar blanc y entre, envoyant le jeton
Porte ouverte vers la porte suivante.

2. Jouer une action

Nous avons le choix parmi 3 actions disponibles  :

# Jouer un déplacement simple : on joue une de nos cartes face cachée. Cela permet de déplacer son personnage d’une case à droite ou à gauche.

Le pion Superstar blanc se déplace vers la gauche…

Si notre Superstar ne touche plus le sol, elle se met à tomber jusqu’à atteindre une plateforme ! Et dans le cas où elle atteindrait le bord du plateau, elle réapparaît à l’opposé et continue sa chute.

… puis tombe et passe de l’autre côté du plateau !

# Jouer un déplacement spécial : vous vous en doutez, nous allons pour cela utiliser le recto de nos cartes. Chacune d’elles nous permettant de faire une action différente :

Saut en longueur
On déplace notre pion de 2 cases vers la droite ou la gauche, puis il se met éventuellement à tomber

Le pion Superstar orange est parti de la porte et a fait un saut de deux cases.
Et comme, il ne touche plus le sol, il s’apprête à chuter de l’autre côté du plateau.
Saut en hauteur
Notre pion se déplace d’une case vers le haut, puis d’une case vers la droite ou la gauche.

Le pion Superstar était sur la porte il a bondi d’une case vers le haut et une vers
la gauche. Et maintenant il va chuter vers l’étoile jaune.
Chute
Notre pion traverse la plate-forme sur laquelle il se trouve.

Le pion Superstar blanc passe à travers sa plate-forme.
Il va ainsi récupérer les deux étoiles et atterrir sur la
plate-forme d’en dessous.

Rotation
On fait pivoter notre pion de 90 ou 180 degrés. La gravité change et s’il n’a plus les pieds au sol, il se met à tomber !

Le pion Superstar orange pivote de 180°…

… puis chute.

La carte Joker
Permet d’effectuer n’importe laquelle des 4 actions !

Toutes les cartes jouées sont laissées dans la défausse. On peut les récupérer de plusieurs façons. L’une d’elle est de jouer toutes ses cartes. Quand il ne nous en reste plus en main, on peut toutes les reprendre. Et si vous êtes pressés, il vous reste la 3e action possible :
# Compléter sa main : on reprend toutes nos cartes en main.
Lorsque l’on effectue un déplacement, on récupère toutes les étoiles sur lesquelles on passe et on les stocke à côté de notre carte personnage. Sous certaines étoiles se trouve un symbole Rejouer. Cela permet de récupérer un jeton Rejouer. Et à quoi sert-il? Et bien comme son nom l’indique, à rejouer ! Mais cela se passe en phase 3 ! Et avant ça, sachez que si vous passez par une case occupée par un de vos adversaires, vous l’expédiez hors du plateau, sur sa carte, et lui volez une étoile de votre choix. Le joueur en question peut quant à lui récupérer toutes ses cartes en main ! Et si c’est par une porte ouverte que vous passez, vous la fermez et déplacez le pion Porte ouverte sur la prochaine case Porte libre (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre).

La réserve de jetons Rejouer

3. Dépenser un jeton Rejouer

Ceci est facultatif et ne peut être effectué qu’une fois par tour. On dépense un jeton Rejouer pour effectuer une action supplémentaire.
Ensuite c’est au joueur suivant dans le sens des aiguilles d’une montre de jouer. 

Fin de partie

La fin de partie est déclenchée quand il ne reste presque plus d’étoiles à collecter : 4 étoiles ou moins à 2 ; 8 étoiles ou moins à 3 ou 4 ; et 12 étoiles ou moins à 5 ou 6 joueurs. A ce moment on termine le tour et on passe au décompte final.

Pour le décompte, chaque étoile récupérée vaut un point. On recevra en plus un bonus pour chaque paire d’étoiles de même couleur que l’on aura collectée. Et s’il nous reste des jetons Rejouer, ils valent aussi un point.

Bien entendu, c’est la personne qui aura le plus de points qui remporte la partie.

Dans ce cas-ci, le joueur blanc reçoit 15 points grâce à ses 15 étoiles,
Il ajoute à ça 6 points pour ses paires d’étoiles de même couleur
(2 paires vertes, 1 jaune, 1 rose, 1 bleue et 1 orange),
et a 1 point pour le jeton Rejouer qu’il lui reste.
Ça lui fait un total de 22 points !
Une variante experte est aussi proposée pour la fin de partie : dans ce cas, la fin de partie n’est pas déclenchée en fonction du nombre d’étoiles restantes mais selon le nombre de points que les joueurs ont. Dès qu’un joueur à atteint le seuil, il déclenche la fin de partie et on termine le tour (18 points à 2,4 ou 6 joueurs ; 24 points à 3 ou 5 joueurs).

Mon avis

La boîte, les plateaux et les cartes sont magnifiquement illustrés par le belge Gyom (à qui l’on doit aussi les illustrations de Magic Maze et de Goths Save The Queen). Le matériel ne laisse pas indifférent : un sac argenté, des étoiles transparentes très colorées et des jetons Rejouer rose bonbon. Perso, je n’accroche pas vraiment mais la plupart des personnes avec qui j’ai joué ont adoré (surtout le sac) ! Par contre, j’adore les personnages ayant un côté plat que l’on peut poser et un côté bombé !
L’univers convient parfaitement pour un jeu familial et la mécanique, basée sur cette gravité changeante, est vraiment déstabilisante et originale, une fois. Cela rend la visualisation de nos actions un peu plus difficile. Pouvant être joué jusqu’à 6 et durant moins de 30 minutes, il est parfait pour des jeux en famille ou pour des associations !

Et si vous voulez le tester, bloquez déjà le 9 décembre, on vous propose bientôt un chouette événement… A suivre…

Maxence

Fiche technique :
Auteur : Julian Allain
Illustrateur : Gyom
Éditeur : Sit Down
Distributeur : Geronimo
Joueurs :2 à 6
Durée : 25 min
Age : 7+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Festo!

27 novembre 2018

Zemos

29 novembre 2018

%d blogueurs aiment cette page :