Jeux belges

Otys

Je ressens toujours un peu d’excitation à l’annonce d’un nouveau Pearl Games, dire que je suis fan absolu de Troyes, Tournay ou encore de Bruxelles n’est pas peu dire, et même si j’ai été moins « touché » par leurs dernières sorties, l’espoir du frisson est toujours bien présent.
Dans le cas présent, nous sommes face à un jeu de Claude Lucchini, co-édité entre Pearl Games et Libellud où ce dernier a sollicité le premier (^_^) afin de bosser sur la mécanique tandis que eux, garderait la main sur l’univers graphique.
Dans une ère post-apocalyptique, la colonie Otys tente de survivre en récoltant les ressources nécessaires dans les profondeurs immergés de ce nouveau monde. Vous êtes à la tête d’un secteur de la colonie et votre but est de gagner le plus rapidement possible 18 points de notoriété.
Pour vous aider dans votre tâche, vous dirigerez une équipe de 8 plongeurs et la gestion de celle-ci sera toute la mécanique du jeu. Chaque plongeur, ayant sa propre action, se trouvera à une profondeur différente à laquelle correspond une clé numérotée de 1 à 5 (donc il y aura 5 plongeurs immergés et 3 plongeurs à la surface). A votre tour, vous activerez une clé qui, dans un premier temps, vous donnera accès à un bonus de sponsor et dans un second temps, activera l’action de votre plongeur. Une fois cela fait, il devra remonter à la surface pour respirer. Une belle mécanique d’ascenseur qui va vous faire cogiter, croyez-moi.

La mise en place
On commence par donner un plateau à chaque joueur sur lequel on va placer, de manière totalement aléatoire, les différents plongeurs. On place 1 ressource différente de manière aléatoire sur les 4 dernières zones de fouille. Vous recevez également un set de 6 clés : 5 clés correspondant aux 5 paliers et une clé « joker » ; ainsi que 2 curseurs d’amélioration, une batterie et 3 crédits.

Un plateau joueur

  Sur le plateau central, dit « plateau colonie », on retrouvera les choses suivantes :

  • Le plateau Colonie

    Un magasin qui vous permettra d’acheter ou de vendre les ressources du jeu, à savoir le métal, les plantes, le carburant et la technologie.

  • Une zone de contrats où 3 contrats visibles sont disposés.
  • Les sponsors où on placera de manière aléatoire les 5 tuiles, ceci correspondra au bonus que vous pourrez obtenir lorsque vous activerez le niveau de profondeur correspondant. Ainsi que des petites tuiles bonus qu’on tire aléatoirement du sac.
Voilà, on est prêt à plonger !

Sous l’eau, on fait quoi ?
Et bien, pas grand-chose ;o)

Votre action se résumera à choisir une de vos clés et d’activer le palier correspondant. Voilà…
Bon, allez, on rentre un peu plus dans le détail : Imaginons que je choisisse d’activer le niveau 2, on décale d’un cran vers la droite la plaquette, on récolte le bonus sponsor puis on décale d’un cran supplémentaire et on active le plongeur. 

1) Je décale d’un cran ma clé niveau 2
2) Je prends le bonus du niveau 2
3) Je décale d’un cran supplémentaire et j’active mon plongeur

Ensuite, la clé utilisée est placée en bas de votre plateau et ne pourra être ré-utilisée que lorsque vous aurez atteint le curseur de votre hacker. Donc, vous ne pourrez plus utiliser ce palier pour réaliser une action, sauf si vous décidez d’utiliser votre « clé joker ».

4) Ma clé est placée en bas au niveau du hacker

Votre plongeur, quant à lui, remonte tout en haut de votre pile de plongeurs, ce qui décale tout ce qui se trouvait en-dessous de lui vers le bas.

5) Hop, mon plongeur va respirer en surface

Ce n’est clairement pas plus compliqué que ça. Maintenant, évidemment, ce qui va vous faire réfléchir, ce sont les actions des plongeurs et les bonus de sponsors.

La Team
Au nombre de 8, nous allons rapidement les survoler :


Les 4 spécialistes (noir, bleu, blanc et vert) : en les activant, vous récoltez la ressource correspondante de la réserve que vous devez placer dans la zone de fouille correspondante au niveau activé.


La négociante : vous permettra d’acheter ou de vendre au marché. Vous achetez les ressources disponibles au prix indiqué OU vous pouvez vendre une ressource recherchée contre des crédits ou des points de notoriété.
L’ingénieur : vous permettra d’améliorer les capacités de votre hacker ou de votre mécanicien. Le hacker vous permettra de récupérer vos clés plus rapidement. Le mécanicien vous permettra d’avoir une plus grande facilité à permuter vos plongeurs.
L’espion : vous permettra soit de piocher un contrat qui vous sera personnel OU de copier l’effet d’un plongeur adverse (adjacent) situé à la même profondeur.
Nono, le petit robot dit l’éclaireur : vous donnera accès à une tuile bonus supplémentaire (celle que nous avions placée à côté des tuiles sponsors… souvenez-vous) que vous utilisez tout de suite (crédit, contrat, batterie, etc). Ensuite, on la retourne et on la place à côté de la zone de fouille. Ceci nous donnera un bonus permanent à chaque fois que l’on videra la zone de fouille.
Vider la zone de fouille ?
En effet, après avoir réalisé l’action de votre plongeur et avant qu’il ne remonte, vous pouvez décider de vider une zone de fouille afin de remplir un contrat pour gagner des points de notoriété, ce qui est un peu le but du jeu quand même ^_^.

En vidant cette zone, je gagnerai 1 crédit et 1 point de notoriété

Les sponsors

Ils sont indispensables pour votre équipe et ont des bonus vraiment intéressants car vous pouvez tout aussi bien gagner un crédit, une batterie, ou encore activer votre personnage 2 fois, mais clairement le bonus le plus alléchant reste celui de l’amélioration de personnage.
Upgrade… completed
Car oui, je ne l’ai pas encore mentionné mais activer tous ses plongeurs ne se fera pas gratuitement ! Bien souvent, on vous demandera de payer 1 ou 2 crédits pour réaliser l’action. Par contre, ces plongeurs ne demandent qu’à être formé (amélioré) et une fois cela fait, vous allez soit payer moins cher, soit gagner un bonus supplémentaire ou ne plus payer du tout.

Ici, le vert vous donnera 1 crédit en plus de la ressource

Euuuh et sinon, les batteries ???

Aaaah, la dernière petite mécanique bien cool du jeu. La batterie est une ressource vitale et elle vous servira à 2 choses :
Avant l’activation de votre plongeur, vous pouvez défausser une batterie pour échanger la place de 2 de vos plongeurs adjacents.
Après l’activation de votre plongeur, vous pouvez la défausser pour éviter que vos plongeur ne remonte à la surface.
Evidemment, si, au préalable, vous avez amélioré votre mécanicien, vous pourrez effectuer de plus grands « shifts » dans votre équipe, vous serez donc plus flexible, plus efficace.
Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

 
Des montagnes russes, c’est un peu la meilleure métaphore que j’ai pour décrire mon ressenti lors de l’explication d’Otys. Excitation pour la mécanique globale du jeu ; déception pour la simple course aux objectifs ; angoisse au niveau de la condition de fin de partie et puis re-excitation car j’avais trop hâte de commencer tout de même.

Bref, vous aurez compris que mes nerfs ont été mis à rude épreuve durant cette explication.
Force est de constater qu’au fur et à mesure de la partie, Pearl Games a réussi à faire passer la pilule car au final, même si cette course aux contrats est « assez classique », la manière d’y parvenir est diablement maline. La gestion de vos différentes zones de fouille, de vos plongeurs et de vos clés est une constante torture mentale pour, au final, réussir à chiper le contrat de votre choix sous le nez de vos adversaires. Ce qui j’avoue procure une certaine satisfaction. A ça, ils ont eu l’intelligence d’ajouter la possibilité d’avoir ses propres contrats sans se soucier de ceux présents et ça, c’est vraiment bien, car cela permet d’avoir un large panel de « plans B ».
Même si les contrats se montreront juteux, il ne faudra certainement pas négliger les autres sources de PV, on peut facilement gratter 4, 5 points grâce au marché, à l’amélioration de vos plongeurs et au choix des petites tuiles bonus.
Les améliorations sont encore une excellente idée car cela influera quelque peu sur votre « stratégie », quel plongeur allez-vous améliorer ? Allez-vous privilégier le hacker pour récupérer vos clés plus vite ou bien le mécanicien pour shifter le plus facilement possible vos plongeurs ?
On se retrouve face à un jeu magnifiquement illustré, d’une grande intelligence, simple et rapide à expliquer qui demande de la réflexion et… de l’adaptation, car oui, beaucoup de choses peuvent évoluer entre 2 de vos tours. Il n’est pas rare de voir vos contrats vous passer sous le nez, ou encore voir tous les bonus sponsors changer de place ce qui, forcément, vous oblige à réfléchir principalement à votre tour et entraînera, donc, quelques longueurs chez certains joueurs. Analysis Paralysis Alert !!!
Au final, cette « course » aux points de victoire, vaut-elle la peine ?

Oui, sans hésitation. Même si je ne suis pas ultra fan du concept (arriver le plus rapidement à 18 points), il faut bien avouer que cela change un peu et que cela peut apporter son lot de suspens car ce n’est pas parce que vous mettrez fin à la partie que quelqu’un ne vous dépassera pas dans un dernier coup d’éclat.

La mécanique est très bien pensée et à nouveau, on sort des sentiers battus (et re-battus).
Le jeu est rapide, vous pouvez descendre facilement à l’heure de jeu mais tout dépendra de comment vous voulez jouer et avec qui vous allez jouer… forcément. Et sincèrement, un jeu de cette trempe avec une édition pareille qui s’explique en 15min pour finir à l’heure de jeu, moi, je dis BANCO, une fois !

Dernière petite info, le jeu est à peine sorti que Pearl Games nous propose, pour mon grand plaisir, une règle solo. Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de la tester mais ça se passe ici.

Bonne plongée

Al

Fiche technique :
Auteur : Claude Lucchini
Editeurs : Libellud / Pearl Games
Illustrateur : Paul Mafayon
Distributeur : Asmodee
Joueurs : 2 à 4
Age ; 14+
Durée : 60min

Commentaires

7 décembre 2017 à 4 h 02 min

Juste pour dire que le mode solo est très bien pensé et représente un réel challenge.



7 décembre 2017 à 7 h 53 min

Merci pour l'info ! en test, sous peu, j'espère ^^



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :