Jeux belges

Secrets

Pssttt, « Secrets » s’infiltre chez nous. Impossible de passer à côté : les éditeurs belges (re)connus Repos Production nous reviennent. Ils sont présents depuis plus de 10 ans sur la scène ludique (nous parlions d’eux ici en 2015) et nombre d’éditeurs belges ou d’ailleurs souhaiteraient leur succès (7 Wonders & Duel, Time’s Up, …).
Voici donc se profiler leur prochain hit : dévoilons « Secrets » !

L’Histoire avec un « H »  

Qui dit les années 60, dit plein milieu de la Guerre Froide. Se verront opposer les services secrets des 2 superpuissances : KGB vs CIA, chacun tentera de recruter les meilleurs agents.
Les sixties résonnent encore du son de Woodstock et les Hippies tenteront au milieu de tout cela de tirer leurs épingles du jeu en prônant leur « Peace & Love ».

Quel est l’objectif  ?

Secrets est un jeu à identité secrète : chacun peut appartenir à la CIA ou au KGB ou encore être un Hippie. Le jeu se gagne en équipe pour les services et en solo pour les Hippies.
Attention, ces rôles peuvent changer en cours de partie…
Pour gagner, un Hippie devra avoir strictement le moins de points d’influence, tandis que chaque service secret visera en équipe le plus de points d’influence pour atteindre la victoire
Le jeu réunit de 4 à 8 joueurs pour des parties de 20min.

Oui, mais comment ?  

Après la distribution aléatoire des identités secrètes, nous débutons la partie en prenant connaissance de la sienne (et, selon le nombre de joueurs, de celle de notre voisin de droite). Retenez-la bien, vous ne pourrez plus la regarder en cours de partie sauf si une carte vous le permet !
Une identité secrète est également placée face cachée au milieu de la table.

Chaque tour se déroulera de la même manière :

  •  Le joueur actif  pioche 2 Agents (qui se devront d’être différents) et les dévoile à tous ;
  • Il en sélectionne un secrètement et replace l’autre sous la pile ;
  • Il propose à l’un des autres joueurs de recruter cet Agent face cachée ;  
  • Ce joueur a le choix de l’accepter ou de le refuser ;
  • En cas de refus, le personnage est recruté par le joueur actif ;
  • Dans les 2 cas, la capacité du personnage est appliquée au joueur l’ayant recruté ;
  • Si 2 personnages sont identiques chez l’un des joueurs, ceux-ci sont retournés et ne vaudront plus rien ;
  • La pile de personnages est passée au joueur suivant et le tour suivant s’enchaîne.

Tout le sel du jeu vient des capacités de ces personnages : il est question d’agents secrets, il vous faut rapidement découvrir vos alliés, vos adversaires, vous-même parfois et comploter pour retourner la situation à votre avantage.
8 Agents sont là pour ça : une journaliste vous aidera à dévoiler la vérité alors qu’un psychiatre viendra retourner des cerveaux et perturber les allégeances.

Voici chacun des 8 Agents avec le détail de leur valeur d’influence et leur capacité propre :
Note : pour éviter tout souci de clarté ou d’interprétation, ce sont les textes exacts des cartes qui sont repris ici.  

# Détective ( -2 ) : Regardez secrètement un jeton Identité de votre choix – le vôtre, celui d’un autre joueur ou celui au centre de la table.

# Psychiatre ( -1 ) : Échangez les jetons Identité de deux autres joueurs.

# Assassin ( 0 ) : Piochez la première carte Balle de la pioche et regardez-la. Donnez-la à un autre joueur qui la place face cachée devant lui. Le joueur qui reçoit la balle ne peut pas la regarder, et en ignorera la valeur jusqu’à la fin de la partie. La valeur de cette carte Balle peut être de 0, -1, -2 ou -3.

# Diplomate ( +1 ) : Révélez à tous les joueurs le jeton Identité au centre de la table, puis remettez-le face cachée. Tous les autres joueurs ferment alors leurs yeux, et vous devez échanger ce jeton avec celui soit de votre voisin de gauche, soit de votre voisin de droite.

# Agent Double ( +2 ) : Échangez votre jeton Identité avec celui au centre de la table, puis regardez secrètement votre nouveau jeton.

# Politicien ( +3 ) : Ne posez pas cette carte devant vous, mais devant un autre joueur de votre choix, puis regardez secrètement le jeton Identité de ce joueur.

# Journaliste ( +3 ) : Révélez votre jeton Identité à tous les autres joueurs, sans vous-même le regarder.

# Scientifique ( +5 ) : Le premier Scientifique placé devant vous n’a aucun effet. Lorsqu’un deuxième Scientifique est placé devant vous, retournez face cachée TOUTES vos cartes Personnage, y compris les deux Scientifiques. Ces cartes ont désormais une valeur de 0.

Dernière subtilité : le joueur possédant strictement le moins de cartes Agents (et Balles), reçoit le jeton ONU. Celui-ci permet d’interrompre la proposition de recrutement d’un Agent par le joueur actif à un autre joueur et de recruter cet Agent pour son propre compte.

Comment cela se termine-t-il ?  

Après avoir appliqué la capacité de la carte jouée, dès qu’un joueur a devant lui un total de cartes (Agent et/ou Balles) de 5 (4 à 6 joueurs) ou de 4 ( 7 et 8 joueurs), la partie s’arrête.
Chacun compte les points d’influence de ses Agents face visible, dévoile ses balles reçues et en déduit la valeur.
A moins qu’un Hippie ne remporte la partie en ayant strictement le moins d’influence, la victoire revient au Service Secret ayant, en équipe, le plus de points d’influence.

Notre avis ?

Repos Production nous propose ici le jeu d’un duo d’élite du monde ludique : Monsieur Bruno Faidutti & Monsieur Eric Lang. Le premier est un maître de ce genre de jeux : rôles secrets et interactivités (Citadelles, Mascarade).
Le second est plus éclectique : citons Blood Rage et Le Trône de Fer le jeu de cartes. Et ces exemples ne sont qu’une infime partie de leurs créations.
Ce duo fonctionne à merveille, ils nous avaient déjà proposé Dolorès chez Lui-même et nous livre ici un Secrets qui tient toutes ses promesses.
Pas une de mes discussions autour du jeu ne fut épargnée de la comparaison à Mascarade (également de Mr Faidutti et chez Repos Production) mais le petit nouveau n’en souffre pas, que du contraire, il possède bien son propre ADN : pour une mécanique que nous pourrions croire semblable, les sensations sont différentes, l’interactivité est plus légère mais le rendu final est plus dynamique.
Il trouvera tout autant sa place dans une bonne ludothèque d’où il ressortira aisément.
De manière générale, je suis moins intéressé par ce type de jeux mais ici, Secrets offre un moment de détente avec juste ce qu’il faut de réflexion pour me titiller les neurones.
Une dernière chose : discuter, mentir, bluffer peut ajouter du piquant à la partie : profitez-en, après tout, manipuler, c’est le boulot de tout bon agent secret, une fois.

Bon jeu à tous !

Xavier

Fiche technique
Auteurs : Bruno Faidutti & Eric Lang
Illustrations : Cari
Editeur : Repos Production 
Distributeur : Asmodee 
Age : 10+
Joueurs : 4 à 8
Durée : 20’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :