Coups de Cœur

Kréo

Découvert tout récemment lors d’un soirée Casse-noisettes, on tenait à vous présenter Kréo.
« Petit » jeu coopératif de Julien Prothière pour 3 à 6 joueurs édité et distribué par Sweet November.
Nous l’avons testé à 4 joueurs, c’est donc sur cette configuration que nous allons vous le présenter.

La petite histoire :
« Enfermés dans l’immensité du Tartare par votre père Ouranos, vous, Titans et Titanides, rêviez d’un monde idéal où la colère et la haine n’auraient plus prise… Grâce à votre mère Gaïa, vous avez réussi à vous libérer et à réunir suffisamment d’énergie pour tenter de créer  cette planète idéale aux confins du cosmos. Disposant de peu de temps et très diminués, vous espérez prouver vos donc  de création à votre père. Mais attention à sa colère et aux réactions de vos demi-frères Cyclopes et Hécatonchires ! »

Concrètement, il se passe quoi ?
Votre mission est de réussir à créer ensemble une planète.
Pour cela, vous mettrez en jeu des cartes « Nature », puis les compléterez par des cartes « Eléments », afin de progresser niveau par niveau pour finir par construit la fameuse planète.

Vos constructions de cartes « Nature » se feront sur 4 niveaux. Voyez l’image d’illustration ci-contre qui explique très clairement ceux-ci.

Vous constaterez qu’il vous faudra commencer par l’Atmosphère ou la Comète (Niveau I).
Ensuite, pour pouvoir mettre en jeu le Vent (Niveau II) par exemple, il vous faudra d’abord avoir créé l’Atmosphère (clairement identifié grâce au trait orange qui relie les 2).

Une carte « Nature » est considérée comme créé lorsqu’elle a été complétée par les cartes Eléments qui s’y rapporte.

Il existe 4 couleurs de cartes « Élément » : Bleu, rose, orange et vert (soit l’eau, l’air, le feu et la terre).

Pour le 3ème niveau, il faudra obligatoirement avoir créé 2 cartes « Nature » du niveau II.
C’est assez clair pour l’Oiseau, l’Arbre et le Poisson où figurent clairement 2 traits orange.

La Fleur,  qui figure en premier et en dernier sur la ligne de ce 3ème niveau est en fait la même. Le Vent et l’Arc-en-ciel devront donc avoir été créé pour que le Fleur puisse l’être.

Par exemple…

Enfin, le niveau IV : La Planète ! Pour pouvoir atteindre cet objectif, 2 cartes « Nature » du niveau III devront être créées d’abord (symbolisé par les 2 traits qui vont vers la Planète).
Avec ceci, vous avez donc compris le fonctionnement de l’ordre des construction ainsi que comment compléter ces cartes.

Comme ça, ça a l’air si simple, et même bien trop simple…
Toute la subtilité de Kréo est dans son fonctionnement… 2 points importants qui font tout le jeu.

– Pour jouer à Kréo, vous devrez jouer dans le silence.
Vous n’aurez pas le droit de parler, ni même de communiquer autrement que grâce aux jetons « Energie ». De beaux petits cailloux bleus qu’on a l’air d’avoir récupéré d’un vase de décoration. Je vous explique plus bas comment ça marche.

– Pour que vos créations fonctionnent, l’ordre est indispensable ! (Hein, quoi, qu’est-ce qu’elle
raconte ?!), chacun choisit dans sa main la carte qu’il mettra en jeu et la place face cachée devant lui. Lorsque tout le monde aura choisi, chaque joueur à son tour en commençant par le 1er joueur révélera sa carte.
Par exemple au 1er tout, le 1er joueur doit indispensablement poser l’Atmosphère ou la Comète. Le second doit jouer une carte « Élément » avec une couleur correspondante à celle posée par le 1er joueur, et ainsi que suite (ou poser l’autre carte « Nature » du niveau I qui n’a pas encore été posée), ça augmente vos possibilités).
Si joueur n°1 pose l’Atmosphère, c’est parfait. Si joueur n°2 pose une carte « Elément » orange, pas de chance ! Celle-ci sera défaussée car aucun endroit ne lui correspond.
Attention, car toutes les cartes, tant « Nature » qu’ « Élément » sont comptées, ou quasiment. Il ne faut donc pas les gaspiller.
L’auteur du jeu a été sympa : Une carte « Nature » peut être jouée face verso comme une carte « Élément » et ainsi compléter une autre carte « Nature » déjà en jeu en choisissant la couleur qu’elle va représenter.
Ne faites cela que si c’est vraiment nécessaire : chaque carte « Nature » n’existe qu’en un seul exemplaire.

Quel est l’intérêt des jetons « Energie » ?

Jetons « Enérgie » et le mode Eléments altérés

Comme je vous le disais, Kréo se joue dans la silence. Mais pour pouvoir poser vos cartes dans l’ordre correspondant, vous ne vous fierez pas qu’au hasard (heureusement).
Durant la phase de divination (phase 1), qui est la phase où chacun choisit la carte qu’il va jouer, vous pourrez utiliser vos jetons comme suit :

Pour 1 jeton : Montrez au joueur de votre choix une carte de votre main.

Pour 2 jetons : Échangez, face cachée, une carte de votre main avec le joueur de votre choix. L’échange de fait simultanément, de sorte qu’aucun des 2 joueurs ne puisse connaitre la carte donner par l’autre.

Pouvoir Titans & Titanides

Pour 3 jetons : Échangez une carte « Nature » ou « Élément » de votre main  avec une carte de la
défaussez.
C’est LA qu’est toute la communication. Fastoche, hein ?!

Lors de la 1ère phase de divination, X jetons (déterminés en fonction du nombre de joueurs) seront disponibles – à 4 joueurs, 7 jetons « Energie ». Le 1er joueur est celui qui possède la carte Planète. Celui-ci prendra parmi les 7 jetons autant de jetons qu’il le souhaite. Ensuite, le second joueur se sert, et ainsi de suite. Un joueur peut prendre tous les jetons disponibles, mais n’en laissera alors aucun aux suivants, évidement.

Une fois que vous les aurez utilisés, il existe 2 façons d’en récupérer :
– Lors de votre tour, défaussez une carte « Nature » ou « Energie » pour en prendre 1.
– Lorsque vous mettrez en jeu une carte « Nature », prenez 1 jeton.

Les différents cartes « Agression »

Et là, l’auteur du jeu n’a vraiment pas été sympa…
Pour pimenter un peu tout ça, 3 sortes de cartes « Agression » interviendront, à vous de les jouer au bon moment pour faire le moins de dégâts possibles…

Pour nos 2 premières parties, nous n’avons pas utilisé l’effet des pouvoirs des Titans & Titanides, ni mode Eléments altérés. On vous fera un petit édit de l’article quand ça sera le cas (on avoue, ça nous fait peur, surtout le mode Eléments altérés ^^).
le

Pourquoi on a kiffé Kréo ?

Premièrement, car nous avons tout de suite eu envie d’y rejouer, ce qui est plutôt révélateur.
Le graphisme est sublime, sans oublier les jetons Energie qui ont l’air d’être récupérés du fond d’un aquarium et qui font de l’ensemble un beau petit objet.

Le jeu peut être rapidement expliqué, mais la partie ne sera pas des plus faciles pour autant. Moi qui ne suis pas une grande fan des jeux collaboratifs, celui-ci me fait changer d’avis.
La partie se joue est censée se jouer dans le silence, mais que néni, des rires et les « ah merde » viendront rythmer la partie.

On se pose quand-même quelques questions quant à sa rejouabilité, on est curieux de faire plusieurs parties avec la même équipe. Car clairement, si vous jouez avec de nouvelles personnes à chaque fois, sa rejouabilité ne doit pas avoir de limite. La logique d’une personne n’est pas forcément celle d’une autre, on a pu le constater en jouant…

Une chose est sûre : Le challenge est au rendez-vous une fois !

VaL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :