Lieux

Sajou

Après vous avoir parlé des Chroniques Ludique, des Jeux de NIM et de Megaland, nous avons choisi de vous parler de Sajou, une boutique dont nous avons entendu parler à maintes reprises.
Elle connait son petit succès, il suffit de voir leur page Facebook qui ne compte pas moins de 3000 fans pour s’en rendre compte.
Donc, nous avons bien entendu été y faire un tour ! Je m’y suis rendue un dimanche, hé oui, ils sont bien ouverts le dimanche (de 10h à 13h) lors du grand et fameux marché de Jette.

Sajou existe depuis septembre 2004 « On a fêté nos 10 ans il y a quelques mois… dingue comme c’est passé vite ! »
Nous avons évidemment demandé à Thierry, le propriétaire, comment est né Sajou… « Je suis informaticien de formation et la quarantaine approchant, j’avais le sentiment d’avoir fait le tour… J’ai toujours été un fana de jeux et j’organisais plein de choses qui prenaient de plus en plus d’ampleur.
J’avais très envie de travailler dans le domaine et ouvrir une boutique m’a semblé le chemin le plus évident. » Avec son épouse, qui désirait aussi se réorienter, ils ont donc fait le grand saut.
Elle pour le jouet, lui pour le jeu, ils étaient complémentaires. « Avec peu de moyens mais une énorme envie et l’aide des potes pour les travaux, Sajou était né. »
Le magasin fait 90m². Ils ont déménagé de Ganshoren à Jette en 2013. Il est mieux situé, dans un quartier commerçant plutôt que résidentiel, mais la superficie est quasiment la même.

Le fameux « Sajou » (ici dans l’ancien magasin)

Comme mascotte, ils cherchaient un animal sympa et sont tombés sur une peluche de singe dont la bouille leur a plu. Le nom est arrivé assez vite : le sajou est un petit singe rigolo et le jeu de mot évident.

Sajou, c’est plus de 2000 références différentes en stock. Avec un gros 400 jeux de société en comptant ceux pour enfants. Lors de mon passage, je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de craquer pour des jouets pour enfants que je n’avais jamais vus ailleurs, en plus des jeux que je comptais acheter. J’ai aussi bien sûr craqué pour le porte-clés Monchhichi à côté de la caisse (l’emplacement parfait pour ce genre de truc, il faut le dire) 🙂

Thierry tient aujourd’hui la boutique quasiment seul. Au départ, ils étaient 3 car il n’a pas lâché son boulot tout de suite, question d’assurer un minimum. Ce n’était physiquement plus tenable pour lui et après 2 ans, il a pris la place de la 3ème personne plein temps au magasin, d’où il continuait aussi à développer Fun Quest (voyez par là une formule ludique de Team Building) qui permettait de nouer les deux bouts.
Mais l’an dernier, après plusieurs années de chute du secteur événementiel dues à la crise, ils ont dû se résoudre, Evelyne et lui, à se séparer professionnellement. « Et non, hélas, le jeu et le jouet n’est pas un secteur facile. Les marges sont faibles et si vous cherchez à vous faire de c… en or, oubliez ! Il faut vraiment être passionné et le vouloir, faire des sacrifices et s’accrocher… Sajou seul n’a jamais permis de faire vivre deux personnes et je suis donc seul au magasin depuis juin 2014.»
Evelyne a trouvé autre chose très vite et c’est donc Thierry qui est resté. Avec une aide indispensable pour le rush de fin d’année tout de même. « C’est ainsi que j’ai rencontré et engagé Daphné en CDD parmi les… 150 CV reçus ! Et si elle ne travaille donc plus ici pour l’instant, on a créé une asbl ensemble depuis (« Les Loulous de Sajou ») pour mieux encadrer et développer nos activités pour enfants (stages, anniversaires, bientôt écoles, …) »

Niveau conseil, il pose généralement 2-3 questions pour savoir à quel type de demande réelle il a affaire et en fonction de cela, il sait déjà vers quels jeux il va diriger le client. « Je vise toujours en priorité les valeurs sûres et ne propose une nouveauté que si j’ai le coup de foudre. Le joueur passionné, lui, connaît les sorties, sait ce qu’il veut et file droit sur le rayon, sans trop poser de question… »

Pour Thierry, un bon jeu de société, c’est celui qui ne prend pas la poussière dans l’armoire. Il peut être très différent d’une personne à l’autre, sans jugement de valeur.

Sajou propose également des soirées jeux. Ils ont démarré celles-ci de suite dès les premiers mois du
magasin. Au départ à Berchem-Ste-Agathe, puis à Ganshoren, c’est maintenant la jolie salle du Rayon Vert à Jette qui les accueille chaque 3ème vendredi du mois (PAF 4€, pas de réservation, bar sur place).
Les soirées ont toujours eu beaucoup de succès, avec un pic l’an dernier et une salle comble quasiment chaque mois. Entre 60 et 100 personnes, parfois même un peu plus, ils doivent alors pousser les murs. « Pour animer tout ce monde, j’ai la chance d’être entouré par une dream team de fidèles de la première heure. Des clients qui sont devenus amis et dont je suis très fier.
Il y a quelques années, j’ai lancé une petite soirée hebdomadaire pour les nouveaux joueurs passionnés, question de leur faire découvrir les grands incontournables. Ces soirées ont pris de l’ampleur et sont devenues « les mardis ludiques » qui se déroulent maintenant à l’Outpost chaque semaine.
Ça tourne tout seul, sans moi, il n’y a plus vraiment de lien avec Sajou si ce n’est le forum où papotent les habitués, mais ce n’est pas grave, je suis très content d’avoir semé la petite graine ! »

La boutique est ouverte de 10h à 13h et de 14h à 18h du mardi au vendredi.
Le samedi de 10h à 18h sans interruption et, comme je vous le disais plus haut, le dimanche de 10h à 13h lors du marché de Jette, l’un des plus importants de Bruxelles d’ailleurs.
« Un peu contraignant au niveau horaire, donc, mais c’est une chance et il faut en profiter : en 3 heures, le chiffre équivaut à une journée de semaine. C’est un tout autre public, beaucoup de curieux qui ne passent jamais à un autre moment et des habitués qui passent quasiment tous les dimanches, parfois juste pour faire coucou. Et j’aime ça aussi. »

Ils vous proposeront une carte de fidélité qui prend effet après 10 visites « On fait le total des achats et vous avez un crédit de caisse de 5% de cette valeur totale. Ça peut chiffrer et ça fait toujours plaisir quand ça tombe. »

Je vous parlais également de leur page Facebook, je vous conseille vivement d’y faire un saut ! On y voit assez souvent défiler des anecdotes qui nous font sourire, je n’en dis pas plus et vous laisse les découvrir.

Notre petite question bonus : « Si tu n’avais pas cette boutique, qu’aurais-tu aimé faire professionnellement ? »
« J’ai aimé l’informatique, mais je m’en suis lassé. Aujourd’hui, je m’intéresse assez à l’e-marketing. Les médias m’ont toujours attiré aussi. J’ai adoré porter la casquette de « Thierry Sajou » sur les ondes et plus jeune je rêvais d’être animateur de jeu télé… j’ai encore quelques années à tirer, mais c’est mal barré ! »

Merci à Sajou pour son accueil, ainsi que pour son soutien pour notre blog depuis le départ ! C’était en effet un des premiers à nous féliciter pour l’initiative.

Si ce n’est pas déjà fait, ajoutez donc cet incontournable du jeu de société à Bruxelles sur votre liste !
D’ailleurs, vous pouvez déjà commencer par une petite visite virtuelle ici !

Tadaaaam, on vous présente Monsieur « Thierry Sajou »

Facebook : Ici
Twitter : Ici
Téléphone : 02 427 08 87
Mail : info@sajou.be
Adresse : 
Heures d’ouverture :
Du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Le samedi de 10h à 18h.
Le dimanche de 10h à 13h (marché).
Fermé le lundi.

VaL

Commentaires

2 juillet 2015 à 6 h 48 min

Merci pour cette chouette interview et rencontre. Et bravo encore pour l'initiative. Vous êtes géniaux ! 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :