Coups de Cœur

Parks in Nightfall

Envie de vivre une randonnée ludique et extraordinaire ? Évade-toi donc dans Parks qui te promet des moments fabuleux où tu admireras des paysages magnifiquement illustrés. Tes randonneurs profiteront de chaque étape pour récolter des souvenirs inoubliables et s’équiperont pour l’occasion afin de profiter à 1000% de cette expérience ! Alors ton sac à dos est prêt ? C’est parti !

Mots de bienvenue

Bienvenue chers visiteurs,

Venez découvrir ludiquement Parks et ses beautés naturelles. Vous visiterez les différents parcs nationaux américains à travers les quatre saisons. À chaque saison, vous vous baladerez sur un parcours composé d’une tuile Départ, de différentes tuiles Lieu et finalement d’une tuile d’arrivée.

Parcours de Parks
Regardez la joie sur le visage de nos randonneurs sur le parcours !

Déroulement de la saison

Tout comme le jeu Tokaido, chaque joueur à son tour déplacera un de ses deux randonneurs d’un lieu vers un lieu de son choix à condition que ce dernier soit libre de tout autre randonneur, y compris son deuxième randonneur. Néanmoins il pourra une fois par saison activer son jeton Feu de camp qui l’autorisera à poser un randonneur sur lieu déjà occupé. Ce feu de camp est très utile et donc à utiliser à bon escient !

Lorsqu’un de vos randonneurs se pose sur un lieu, celui-ci lui donne une action qui lui fera des ressources ou un effet particulier. Cet effet peut être par exemple acheter une carte Parks, gagner des cartes Gourde, copier l’effet d’un autre lieu ou convertir des ressources.

Dès qu’un randonneur termine son parcours sur la case d’arrivée, il pourra choisir entre 3 actions possibles: acheter une carte Parks, acheter une carte Equipement ou réserver un carte Parks (et prendre le jeton 1er randonneur si vous êtes le premier à choisir cette action à la fin du parcours). Quand tous les joueurs ont amené leurs 2 randonneurs sur la tuile d’arrivée, la saison se termine.

Au dessus: le plateau principal avec les piles de cartes Gourde (au dessus à gauche, Météo (juste en dessous), les grandes cartes Parks visibles avec leur pioche et les cartes Equipement sur le bas du plateau.
Il y a ensuite le parcours vu du dessus !

À chaque nouvelle saison, ce parcours s’agrandit et change de configuration. C’est comme si vous redécouvrez une nouvelle fois mère nature !

Et le but de la visite ?

En tant que randonneur, vous aurez trois façons de profiter au mieux de votre visite et d’être élu le randonneur le plus heureux et gagnant de Parks à la même occasion.

Ces trois façons sont: acquérir le plus de cartes Parks, faire le plus de photos possibles et finalement remplir les conditions présentes dans sa carte Année qui est en fait un objectif personnel secret.

Les cartes Parks

Pour acheter des cartes Parks, vous devez remplir deux conditions:
– Dépenser les ressources indiquées sur la carte pour l’acheter
– Être sur le lieu « acheter une carte Parks ». La tuile d’arrivée et une tuile lieu du parcours permet d’acheter une carte Parks.

Il faut donc avoir les ressources nécessaires quand on a l’occasion d’acheter une carte comme les opportunités ne sont pas nombreuses. Les ressources, vous les récoltez grâce aux actions des lieux ou même SUR la tuile. Au début de chaque saison, on tire une carte Météo qui distribue des ressources Soleil et Pluie tout au long du parcours. Les randonneurs vont donc à tout prix être les premiers sur chacun des tuiles lieux pour récupérer ces ressources en plus de l’action de la tuile.

Chaque carte comporte une superbe illustration avec le nom, le nombre de points que cela rapporte, le coût en ressources et tout en bas une description de l’illustration. Cela donne envie de s’y rendre personnellement.

Les cartes Météo, Equipement et Gourde permettent aussi de gagner des ressources en effectuant une action particulière ou en défaussant une ressource pour en gagner une autre.

Faites attention, vous ne pouvez avoir que 12 ressources en votre possession, tout excédent doit être défaussé. Vous pouvez cependant choisir quelle ressource défausser (encore heureux !) .

Immortaliser l’instant

Admirer la nature n’est pas suffisant pour profiter pleinement de l’expérience. Vous devez aussi prendre un maximum de photos ! Tout comme les cartes Parks, prendre un jeton Photo nécessite aussi 2 conditions:
– Dépenser 2 ressources au choix (1 ressource si vous avez l’appareil photo)
– Etre sur un lieu ou avoir un équipement qui vous permet de « prendre une photo ». Sur le parcours, il y a un lieu qui vous permet de prendre une photo et de prendre le jeton appareil photo. Ce dernier est vraiment important car il vous permet de payer 1 seule ressource au lieu de 2 tant que vous l’avez. Par ailleurs, à la fin de chaque saison, vous pouvez prendre une photo supplémentaire en payant toujours 1 seule ressource. Les adversaires dans l’appareil sont donc lésés. Certaines cartes Equipement vous permettent de prendre une photo quand vous remplissez la condition inscrite sur celle-ci. Souvent c’est être un lieu précis.

Cet équipement m’a permis de prendre une photo quand je suis dans le lieu Forêt. J’ai donc accumulé plus de photos grâce à cette carte. Avec l’appareil photo, je paie une ressource au lieu de deux car cela s’applique aussi sur les équipements.

Une carte année pour vous départager…

Chaque joueur en début de partie recevra 2 cartes Année et en gardera une afin d’accomplir l’objectif avant la fin de la partie. Cela consiste à avoir acquis un certain nombre de cartes Parks dont le coût comprend une ressource spécifique. Exemple: posséder 6 cartes Parks ayant été payées avec au moins une ressource Pluie qui vous rapporte 2 points. Si vous en avez 8, vous gagnerez 3 points au lieu de 2. Ce gain n’est pas folichon mais peut faire la différence car les scores sont très serrés.

N’oubliez pas de vous équiper !

Pour vous aider à mieux gérer vos ressources, il y a d’abord les cartes Gourde. Lorsque vous collectez des ressources Pluie, vous pouvez en placer une sur une gourde pour activer son effet immédiat. C’est très utile pour convertir de la pluie en une autre ressource étant donné que la pluie est une ressource abondante (surtout en Belgique). Une fois la gourde remplie, vous ne pouvez plus la réutiliser pour cette saison. À la fin de celle-ci, on vide tous les gourdes pour qu’elles soit utilisables pour la prochaine saison.

L’autre ressource abondante dans Parks, c’est le soleil. Vous pouvez les dépenser pour acheter des cartes Equipement. Celles-ci vous apportent en général des réductions ou vous permettent de prendre des photos dans des lieux spécifiques.

Ces cartes permettent vraiment d’être flexible dans sa stratégie: convertir des ressources, prendre des photos dans d’autres lieux, réactiver une gourde.

Fin de partie et décompte de points

Quand tous les randonneurs sont arrivés à la fin de la quatrième saison, il est possible de convertir toutes ses paires de ressources en jetons photos sauf celui qui possède la tuile appareil qui ne paie qu’une ressource par photo ! On totalise ensuite les points suivants:
– 1 point par photo
– Les points des cartes Parks
– Celui qui a le jeton 1er randonneur gagne 1 point
– Les points de la carte Année

Verdict

Parks est un jeu de collection et de placement à la fois magnifique et original. Il me fait penser à Tokaido dans son choix de s’arrêter sur une case libre de tout pion et progresser à travers un parcours. Au lieu d’avoir des étapes, nous nous promenons à travers les saisons qui modifient la configuration du parcours et agrandissent celui-ci. Il y a aussi ce système de blocage que je n’appréciais pas trop dans Tokaido. Dans Parks cependant, le jeton feu de camp permet une fois par saison d’aller sur une case déjà occupée. Ceci apporte donc plus de latitude dans le jeu. Par ailleurs chaque joueur contrôle deux randonneurs et on a donc plus de possibilités contrairement à Tokaido..

Ressource ou carte Parks ?

Parks nous laisse le choix de prendre son temps en essayant de parcourir chaque lieu et de profiter de leurs effets. La possibilité d’achat de cartes Parks énorme.. Chaque pion randonneur pourra en principe faire 2 achats maximum par saison à condition que la case achat sur le parcours soit libre et que vous ayez les ressources nécessaires. Il est donc parfois plus judicieux d’aller vers la fin du parcours pour s’assurer d’acheter la carte qu’on veut. Cela arrive souvent que l’adversaire nous la pique devant notre nez..

Une belle collection n’est-ce pas ?

La limite de ressources étant de 12, cela nous permet assez facilement de réfléchir à nos actions futures et donc d’imposer une cadence à notre randonnée. Ce que j’apprécie fortement dans Parks: avoir une grande liberté dans notre jeu !

Il faut aussi tenir contre de la rareté des ressources. Le soleil est la ressource la plus fréquente suivie de la pluie. Il est plus difficile d’obtenir des arbres ou des montagnes. Les jetons animaux servent de joker mais à utiliser plutôt pour substituer à la montagne ou la forêt.

Un jeu magnifique et immersif

C’est un jeu vraiment facile à prendre en main et ses règles sont très bien expliquées. Néanmoins le jeu n’est pas simpliste car il y a pas mal d’éléments qui enrichissent l’expérience ludique.

Tout d’abord les cartes gourdes et équipements qui offrent des actions ou ressources supplémentaires, réduisent certains coûts ou convertissent des ressources. Ces cartes ajoutent une dimension stratégique à vos déplacements sur le parcours.

Ensuite il y a cette tuile photo et les clichés qui vous donnent l’impression de prendre des souvenirs de votre aventure. Sous ses airs innocents de « Capturons l’instant présent », prendre beaucoup de photos est une stratégie redoutable et payante. À deux joueurs, on a vraiment cette impression de ping-pong pour avoir la tuile photo. Comme dit précédemment, elle réduit le coût des photos et permet à son propriétaire de faire une photo supplémentaire à la fin de chaque saison.

Pour couronner le tout, le matériel est juste magnifique, en particulier les cartes Parks ! Chacune est une œuvre d’art ! La cerise sur le gâteau, le thermoformage est juste parfait car tout élément a sa place et tout s’imbrique harmonieusement comme un sac à dos bien prêt pour la randonnée !

Bien mener sa randonnée

Lorsqu’on a envie de réfléchir mais pas trop non plus avant d’aller se coucher, Parks est vraiment l’idéal. On doit surtout réfléchir à comment déplacer ses 2 randonneurs pour bien gérer ses ressources et acheter les meilleurs cartes. Il faut aussi garder en tête notre objectif personnel. Ce dernier ne rapporte pas beaucoup de points comparé aux cartes Parks et aux clichés photos accumulés. Cela peut néanmoins faire la différence

L’extension Nightfall

Cette petite extension vaut vraiment le coup d’être ajoutée au jeu de base qui est déjà très bon. Elle sert selon moi à vraiment perfectionner le jeu !

Camper sous les étoiles !

Nightfall introduit un nouveau plateau Camping, des jetons Tente ainsi que des tuiles Camping. Les tentes seront placées sur différentes tuiles Lieu du parcours. Lorsque vous êtes sur un lieu avec un jeton tente, vous pouvez soit résoudre le lieu et prendre la ressource présente dessus comme d’habitude soit prendre le jeton tente et le placer sur une tuile Camping disponible qui n’a pas encore de jeton Tente dessus. Les tuiles Camping fonctionnent comme les tuiles Lieu: vous bénéficier d’un effet spécifique mais bien plus intéressant que ceux des lieux. Une montagne défaussée vous rapporte par exemple 5 ressources Soleil ou vous pouvez prendre une photo en ne dépensant qu’une forêt. On a aussi des effets liés aux gourdes, à notre feu de camp et aux équipements qui rendent ceux-ci plus intéressants à utiliser. On peut par exemple vider une gourde pour la réutiliser juste après au lieu d’attendre la fin de la saison. L’extension permet aussi de rallumer notre feu de camp pour l’utiliser une deuxième fois dans la même saison !

Voici un aperçu de la mise en place avec le plateau Camping et les tuiles camping à droite

Rendre honneur aux animaux

Je trouvais dommage qu’un jeton animal sauvage comptait seulement pour une ressource au choix car pour obtenir un animal, il faut dépenser 2 ressources. Nightfall a rectifié le tir en considérant un animal sauvage comme deux ressources de notre choix (le symbole avec 2 dans un carré marron) lorsqu’il fallait les dépenser pour prendre une photo ou acheter une carte Parks. Avoir des animaux sauvages est donc plus intéressant et évite d’atteindre rapidement la limite des 12 ressources.

Une année inoubliable !

Comme dit avant, les cartes Année du jeu de base ne cassaient pas trois pattes à un canard. Elles rapportaient que quelques points et fonctionnaient en 2 paliers pas très séduisants.. Nightfall les a dégagées et remplacées par de superbes cartes Année qui fonctionnent comme un multiplicateur. Si vous remplissez plusieurs fois la condition de la carte Année, vous multipliez vos gains ! Cela change la donne !

En plus avec la plateau Camping, vous pouvez piocher d’autres cartes Année pour en achever plusieurs. Attention de ne pas trop vous disperser non plus car les Cartes Parks sont tout de même la priorité, ainsi que les photos !

De nouveaux environs à découvrir

Nightfall apporte de nouvelles cartes Parks toujours aussi jolies mais encore plus intéressantes. Ces dernières ont un effet one shot lorsque vous les achetez. Cela permet donc d’avoir des beaux combos comme acheter une deuxième carte Parks ou prendre une photo.

Au centre vous avez les nouvelles cartes Parks et à droite les nouvelles cartes Année

Nightfall: une nuitée indispensable

Oh que oui. J’adore Parks mais avec Nightfall c’est encore mieux. Cela ne bouleverse pas la mécanique du jeu qui est déjà excellente mais ça réhausse les petits détails qui étaient à améliorer. Cela renouvelle l’expérience du jeu et nous rajoutent des choix à prendre en compte comme les cartes Année et les tuiles Camping et cela, pour notre plus grand plaisir à Madame et à moi !

Fiche Technique

Auteurs : Henry Audubon
Illustrateur: Fifty-Nine Parks Print Series
Éditeur : Matagot
Distributeur : Asmodée
Joueurs : 1 à 4
Durée : 30- 60 minutes
Âge : 10+

Auteur

haoyong@live.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

InstaCrime : Munford

27 avril 2021

The Specialist$

4 mai 2021

%d blogueurs aiment cette page :