Jeux / Solos

Le Défi de la Reine

Le défi de la reine … ou le défi de l’arène ?

Introducion

Maia Coeur-Ardent est seule face au reste du monde. Suite à un complot ourdi par des conspirateurs, elle se retrouve accusée du meurtre de sa propre mère, la Reine du Soleil. Pour prouver son innocence et reconquérir sa place, Maia doit descendre dans l’Arène du Grand Défi et affronter ses ennemis. La future reine choisie par les Antédragons remportera-t-elle la victoire sur ses ennemis, ou devra-t-elle s’avouer vaincue face aux conspirateurs et à leur funeste projet ?

Après cette introduction, le ton est donné ! Mais si vous voulez vous immerger un peu plus dans l’histoire, je ne peux que vous inviter à lire la petite nouvelle très bien écrite et tout aussi bien illustrée. Un petit plus qui rajoute du charme au jeu.

Le Défi de la Reine est un jeu exclusivement solo, eh oui, c’est une nouvelle tendance qui prend sa place de plus en plus dans le monde ludique et le premier chez Renegade France. Mais un jeu de société exclusivement solo en est-il encore un ? Sur la sémantique, plus vraiment car on ne joue plus avec d’autres personnes, mais dans le fond, bien entendu. Il y a de plus une réelle demande par rapport à cette configuration. Pendant le confinement, eh oui, je reviens sur cette sombre période, beaucoup étaient à la recherche de mode solo pour des jeux de société, souvent seuls, ces joueurs isolés étaient en réelle demande.


Principe du jeu

Condamné injustement, vous êtes jeté en pâture dans l’arène… Le Défi de la Reine est un jeu de dé, un stop ou encore chronométré où il faudra tenir la cadence afin de pouvoir sortir victorieux de ce combat qui se veut épique, car vous devrez, pour l’emporter, vaincre 8 adversaires.

Lors de chaque joute, vous aurez une et une seule minute pour lancer, à une ou plusieurs reprises, les dés et faire votre choix de résolution du combat. Renegade France nous a d’ailleurs ajouté dans son application compagnon un chronomètre thématisé et un comptage des adversaires tombés pour l’occasion.


Le matériel

  • 1 plateau en deux parties
  • 14 dés (8 blancs, 2 bleus, 2 verts et 2 jaunes)
  • 30 cartes ennemi
  • 1 carte de référence
  • 6 marqueurs de combat
  • 1 marqueur de santé (cœur)
  • 1 dé Dragon (module « Dragon »)
  • 1 figurine Dragon (module « Dragon »)
  • 6 cartes Conspirateurs
  • 15 cartes Souffle épique (module
  • 19 cartes Char (module « Chars »)

Mise en place

Pour une partie standard dite d’entrainement, placez le plateau au centre de la table.

Les cartes : Mélangez le paquet d’Ennemis et tirez 6 cartes que vous placerez autour de l’arène. Le reste des cartes est placé en paquet sur le côté. Sur chacune de ces cartes, placez un marqueur de combat sur la case encadrée.

La piste santé : Placez le cœur en début de piste et 3 dés de couleurs sur la case entourée d’un anneau tricolore.

La piste de fatigue : Placez trois dés blancs, un par case.

Les 8 dés restants constitueront votre réserve de dés.

Les autres éléments sont laissés dans la boite de jeu, il s’agit des différents modules dont je parlerai plus tard.


Déroulement d’un tour

Le jeu se déroulera en plusieurs manches jusqu’à ce que vous déclenchiez la condition de victoire ou de défaite.

Une manche est composée de 3 phases : 1. Lancer les dés, 2. Résoudre les attaques et 3. Réinitialiser.

Phase 1 : Lancer les dés

Au premier tour, vous aurez 8 dés à lancer (1 vert, 1 bleu, 1 jaune et 5 blancs). Déclenchez le chronomètre d’une minute et lancez les dés, ensuite triez les et vous pourrez relancer, si vous le voulez, les dés en série, c’est à dire plusieurs dés indiquant la même valeur. Les dés isolés, un seul dé d’une valeur, quant à eux ne pourront pas être relancés. Procédez ainsi jusqu’à ce que vous obteniez le meilleur résultat pour l’affrontement ou lorsque le chronomètre arrive au bout.

La partie chronométrée de cette phase pourra en stresser quelques-un lors des premières parties. Si cela vous est trop compliqué pour appréhender le jeu, n’enclenchez pas le chronomètre mais fixez-vous un nombre de lancés de dés maximal.

Phase 2 : Résoudre les attaques

Une fois les dés lancés pendant le temps imparti, vous allez devoir attribuer les dés, autour de l’arène, aux adversaires afin de leur infliger des dégâts.

Les cartes adversaires ont des conditions afin de pouvoir leur infliger des dégâts :

  • Si vous avez attribué assez de dés indiqués sur la condition, vous pourrez monter le curseur de santé sur l’adversaire et donc lui infliger un dégât.
  • Si vous avez attribué un nombre insuffisant de dés sur une carte adversaire, son curseur de santé redescend d’un cran. Si ce curseur arrive sur la case la plus basse, malheureusement, vous subirez un dégât.
  • Si vous n’avez attribué aucun dé à une carte adversaire, rien ne se passe.

Notez qu’il sera obligatoire de placer tous vos dés autour de l’arène, vous ne pourrez pas en garder sur le côté pour prévenir un effet négatif.

Un dé de couleur (donc pas les blancs) pourra compter pour deux dés si la couleur est reprise sur la carte adversaire.

Lorsque vous remplirez la condition d’une carte adversaire en y positionnant les dés requis, montez le curseur santé d’un cran sur cette carte. Une fois arrivé sur la case la plus haute, l’adversaire est vaincu. Vous pourrez le comptabiliser sur l’application proposée par Renegade ou simplement en utilisant les cartes adversaires vaincus comme compteur.

Lorsque vous ne remplissez pas la condition d’une carte adversaire et qu’au moins un dé y a été placé, descendez le curseur santé sur la carte adversaire. Si vous arrivez sur la case la plus basse, celle représentée par une case rouge avec une blessure dessus, vous subirez un dégât.

Lorsque vous subissez une blessure, 3 évènements se produisent :
1. Ajoutez l’un des dés de votre réserve à la piste de fatigue.

2. Descendez d’un cran le pion cœur sur votre piste de vie. Lorsque vous arriverez sur la case anneau tricolore, vous aurez la possibilité d’échanger l’un de vos dés blancs contre l’un des dés de cette case. Ensuite déplacez les dés restant sur la case suivante. À chaque fois que vous déplacez votre pion cœur sur une case comprenant un ou plusieurs dés, vous pourrez échanger l’un de vos dés.

3. Replacez le curseur santé sur la case encadrée de la carte adversaire qui vous a infligé un dégât ce tour.

Phase 3 : Réinitialiser

Reprenez tous vos dés attribués aux adversaires durant ce tour et si un emplacement est libre autour de l’arène car vous avez vaincu un adversaire, piochez une nouvelle carte et placez-la à l’emplacement vacant.

Vous êtes à ce moment prêt à débuter une nouvelle manche.

Le jeu se déroulera ainsi sur plusieurs manches jusqu’à ce que vous ayez vaincu 8 adversaires ou que votre pion cœur arrive sur la dernière case de votre piste santé.


Du bonus et encore du bonus !

Renegade nous a gâté avec ce jeu. Si vous pensez que vous pourriez vite faire le tour du jeu, sachez que la boite de base comporte 6 modules supplémentaires pour corser vos parties.

Module 1 : Le dragon

Le dragon fait son apparition dans l’arène et vous pourrez tenter de le dompter afin de vous en servir. Mais s’il n’est pas maîtrisé il pourra rajouter une dose de chaos.

Module 2 : Les chars

Si vous trouviez que c’était trop facile pour vous jusque là, qu’à cela ne tienne ! Ce module apportera une menace supplémentaire à Maia Coeur-Ardent en plus des 6 adversaires présents.

Module 3 : Le souffle épique

Dans ce module, Maia Coeur-Ardent puisera un second souffle dans la présence de ses ennemis, ainsi que dans les reliques et les légendes de son peuple.

Module 4 : Les boucliers

Ce module amène une difficulté supplémentaire. Lorsque vous ratez une attaque sur un ennemi, celui-ci brandit un bouclier et deviendra encore plus difficile à atteindre.

Module 5 : Les conspirateurs

Dans ce module, à chaque fois que Maia Coeur-Ardent bat un adversaire, un conspirateur se révélera afin de vous compliquer la tâche.

Module 6 : Soleil et lune

Ce module apportera une sensation dimensionnelle quant au placement de Maia Coeur-Ardent dans l’arène avec un avantage pour l’adversaire face à elle et un désavantage pour l’adversaire positionné dans son dos.


Verdict

Eh ben, pour les amateurs de jeux solo ou avec un mode solo, cela envoie du petit bois ! Si vous pensiez passer un moment tranquille en jouant à un petit jeu de dés, vous vous trompez. Certes, Le Défi de la Reine est un jeu de dé « rapide », environ 30 minutes par partie, mais celui-ci est un réel défi à chaque partie. Une fois la partie standard dite d’entrainement maîtrisée, vous pourrez passer aux modules. Soit vous ajoutez un module à la fois, soit vous en mixez plusieurs pour corser la partie.

Le Défi de la Reine est un beau jeu complet, qui a une vrai thématique mise en place et peaufinée par un livret supplémentaire, une nouvelle très bien écrite. Pour les aficionados des jeux en solo, le jeu vous ravira très probablement. Pour ceux qui n’ont pas encore accroché au mode solo, c’est peut-être l’occasion de s’y mettre.

Le jeu est très facile à mettre en place et demande peu d’espace pour y jouer. Il offre des parties rapides qui peuvent s’enchaîner et un niveau de difficulté qui m’a donné envie d’y retourner. Il faut bien avouer que mes premières parties ont été un peu stressantes, le temps de s’habituer au chronomètre. Pour me faire la main, j’ai mis de côté le chronomètre afin de bien prendre le jeu en main. Pour palier à l’absence de chronomètre, j’ai mis un seuil de jets maximal pour ne pas tomber dans une zone de confort où j’aurais pu lancer les dés sans cesse jusqu’à ce qu’un résultat me plaise. Mes premières tentatives furent couronnées d’échecs, mais je ne me suis pas avoué vaincu et j’ai recommencé quelques fois avant de sortir victorieux.

Je n’ai pas encore testé tous les modules, mais cela ajoute du piment aux partie. Je conseille de tester au moins une fois tous les modules avant de commencer à en mettre plusieurs, car il faut le dire, ça pique une fois !

Joseph


Fiche technique

Auteur : Kane Klenko
Illustrateur: Csaba Bernáth & Matthew Dobrich
Éditeur : Renegade France & Origames
Distributeurs : Géronimo
Joueurs : 1
Durée : 30 à 45 min
Âge : 10 +
Philibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cookie Addict

15 septembre 2020

Mystery House

22 septembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :