Ludisciences

Sneakycards

« Sneaky Cards Ta mission est… » des fois un jeu, c’est plus qu’un jeu… S’amuser tout en apportant de la bienveillance autours de soi serait un bon résumé de Sneaky Cards.
Comment illuminer la journée de quelqu’un en lui laissant une carte dans un frigo ? Comment sympathiser avec un illustre inconnu portant un tshirt vert ? Comment bousculer ses habitudes en expérimentant l’un défi lancé à soi-même ?

Le jeu

Sneaky Cards n’est donc pas un jeu de société classique, loin de là. Le jeu nous vient des Etats-Unis où il a déjà eu un beau succès. Cocktail Games le localise en France et Belgique mais pas que… ils ont pris le temps de faire les choses bien et en y ajoutant leurs bonnes idées…

De base, il s’agit d’un jeu de cartes : 1 carte règle et 54 cartes mission… et c’est tout. Pire encore, quand vous aurez fini de jouer, vous n’aurez plus de cartes ; car oui, c’est exactement le but : avoir distribuer ses cartes.

Plus clairement, chaque carte vous donnera une mission, parfois simple, parfois demandant une petite préparation et une fois la mission réalisée, la carte sera transmise à une personne suivante, parfois ciblée par la mission, parfois complètement aléatoire. Le but étant que cette carte continue de vivre, le joueur suivant accomplissant à son tour la mission et la transmette ainsi de suite…

Les missions

Ces missions sont des petits défis pour soi-même ou visent à une bienveillance. Il y a 6 catégories de missions :

Cartes bleues – Surpassez-vous : il s’agira de sortir de sa zone de confort en faisant une petite action inhabituelle. J’ai fais un pierre-papier-ciseaux avec un inconnu attendant après ma place pour jouer à un proto, y a pire comme façon d’attendre son tour de jouer.

Cartes rouges – Rencontrez : « rencontrez », tout est dit. Je l’ai cherché longtemps mais j’ai fini par le trouver mon inconnu avec un tshirt vert et il était plus que sympathique ! Une fois trouvé, je lui ai refilé la carte défi mais il me fallait alors lui indiquer un nouvel accessoire ou vêtement original à trouver: mon choix se porta sur une casquette blanche, ce qu’il a trouvé (trop facile) et il lui a demandé de trouver une personne avec des chaussettes bleues… et à cette heure-ci, la personne aux chaussettes bleues doit trouver quelqu’un avec des lunettes mauves… vous suivez?

Cartes jaunes – Surprenez : pour cette catégorie, nous abandonnerons nos cartes dans différents lieux afin de mieux surprendre les personnes retrouvant nos cartes. Parmi les défis de cette catégorie, j’ai notamment laissé une carte dans un frigo commun en entreprise. J’ai eu le plaisir quelques jours plus tard d’apprendre que sa découverte avait illuminé la journée du nouveau joueur à se demander où il allait pouvoir la placer lui-même…

Cartes vertes – Pensez aux autres : pour ces défis, il vous faudra agir avec bienveillance, ni plus ni moins. Cela peut se faire par un acte original : je ne tiens pas tous les jours la porte à 10 personnes d’affilé (« Coucou Amaya ») ou par un acte de la vie de tous les jours comme rendre un service. J’ai profité de ramener un fameux « L’île au trésor » de France, difficilement trouvable en Belgique à mon voisin pour lui filer la carte de ce défi (et la note, « Coucou Fabrice »)

Cartes violettes – Expérimentez : Sneaky Cards vous lance dans cette catégorie des défis innovants ! Les défis violets ne se feront pas en 5min mais pour un plaisir d’autant plus que satisfaisant ! Je tente pendant mes toutes prochaines vacances de tenir 24h sans écran ! Pour l’instant, je n’ai réalisé que le déchiffrage de code : après avoir galéré seul un temps certain, j’ai reçu un coup de main (« Coucou Cédric, Coucou Olivier ») Ma carte se ballade maintenant en Suisse, j’espère que le jouer suivant y résolvera l’énigme !

Cartes roses – Imaginez : un peu d’imagination et de travail manuel pour donner des petites attentions autours de soi. Sur le papier, c’était très simple puisque justement c’était du papier mais j’ai appris que faire un origami, ce n’était pas aussi simple que cela ; en tout cas, pas celui d’un girafe (« Coucou Chalotte ») Mais une petite attention peut valoir un petit peu de travail !

Sneaky Cards à la sauce Cocktail

Comme je l’annonçais plus tôt, Cocktail Games a fais bien plus que localiser (entendez traduire) le jeu. Vous l’aurez peut-être remarqué mais j’ai eu des retours à propos de mes cartes : lieux ou commentaires. Cocktail Games a mis en place les application (ios et android) pour le système de « tracking » des cartes, et cela ajoute un plaisir supplémentaire au jeu.
En pratique, lorsque vous achetez un paquet, vous pouvez l’enregistrer dans votre appli (ou via le site web)
Dès qu’un défi est réalisé (par vous ou un joueur suivant), vous le validez
Et si vous découvrez ou recevez une carte, vous pouvez également l’enregistrer.
Tout cela se manipule très facilement.
Il est ainsi possible de suivre la « vie » de vos cartes : elles passent de main en main et voyagent à travers le monde. Il est également possible d’ajouter des commentaires et des photos lors des validations. Tandis qu’un système de notification vous préviendra de toute activité de vos cartes, vous pourrez également profiter d’un système de badges se validant en fonction de vos réalisations.
Tout ceci n’est qu’optionnel mais cela rajoute un sel non négligeable au jeu.

Sachez encore qu’une version « Je(u) commence aujourd’hui » du jeu existe spécialement pour le parc naturel de l’Avesnois avec un objectif de sensibilisation à l’écologie et aux éco-gestes en faveur de l’environnement. Une belle utilisation du jeu comme outil de sensibilisation.

Notre expérience

Nous avons découvert et reçu le jeu en avant-première lors de la Nocturne Asmodee le 09/03, Cowmic et moi-même. Pris au jeu, nous avons décidé de commencer le jeu en même temps quelques jours plus tard pour faire le bilan ensemble pour le jour de sortie officielle.

Cowmic

J’ai actuellement effectués 18 de mes cartes. La plus grande frustration viendra du peu de retour sur les cartes… et oui, à peine la moitié traquée… et pas plus d’un seul enregistrement ensuite (jusque maintenant).
Mais pour moi l’important n’est pas le bout de la route mais bien le chemin pour y arriver. En effet, il est extrêmement plaisant et gratifiant de transmettre la carte. Malgré mon faible taux de retour, je prends du plaisir à jouer et distribuer mes cartes.

Mes 3 meilleurs :
• Rencontrez :  Passez cette carte à quelqu’un pouvant aider à la transmettre à – donner la carte à une amie à destination de Stromae et que la personne me réponde… je connais la personne qui fait le ménage chez lui!!! A l’heure qu’il est, elle a été transmise à la personne en question… je ne sais pas si Stromae la reçue mais c’est drôle. Parait qu’on est tous à 15 personnes maximum de n’importe qui sur terre :p
• Rencontrez : Passez cette carte à un couple d’amoureux – Ludinord en mode, je vais trouver des amoureux qui s’embrasse… passer 15 minutes à observer les gens autour de moi, repérer un couple qui mange, les regarder discrètement 10min et leur sauter dessus dès qu’ils s’embrassent. Je pense ne pas avoir été si discret que ça dans l’observation car ils avaient remarqués que je les regardais :p :p :p
• Surprenez : Cachez cette carte à une endroit où elle sera trouvée facilement – relever le courrier et trouver une carte dans ma boîte aux lettres… me demander comment elle s’est retrouvée là et réaliser que Xavier est venu jouer la veille au soir :p

Mes 3 déceptions :
• Ne pas avoir de retour sur une carte abandonnée dans un tram… se dire qu’elle a probablement dû finir la poubelle car déposée en pleine heure de pointe dans une ligne fréquentée.
• Ne pas avoir de nouvelle de ma carte abandonnée dans la poche d’un pull d’une célèbre marque de skate dans un magasin branché de la capitale, peut-être n’a-t-il pas été acheté… va falloir que retourner vérifier 🙂
• Ne pas savoir ce à quoi ressemblera le gribouillage collectif… vu la tournure que ça prenait après les 2 premières parties du dessin, j’étais vraiment curieux de la suite.

Le plus étonnant est que parfois, c’est les personnes dont attends le moins qui s’implique le plus (retenez ça :p).
Et même si c’est article est écrit, je finirais mon paquet, même si il me faut jusque la fin de l’été pour cela :p

Xavier
Après un peu plus de 3 semaines, j’ai réalisé 23 défis et ce fut une expérience plus qu’intéressante. Attention justement que le jeu m’a apporté du plaisir mais également quelques frustrations/déceptions/agacements.

Je ne suis pas sûr que ce soit
l’auteur préféré de grand monde…

Pour illustrer mon propos, l’un des défis qui me plaisait le plus au départ fut de payer en avance quelque chose à un distributeur : laisser là le produit offert et mettre la Sneaky Card en évidence. Je l’ai donc tenté discrètement en entreprise (grosse boite plein d’employés) Ma mésaventure fut de constater la récupération de la gaufre offerte mais pas de la carte mise en évidence. L’acte était d’offrir quelque chose à un inconnu, rien de plus mais j’aurais préféré que la personne joue le jeu également.
Par la suite, j’ai légèrement triché en profitant de ma visite à Ludinord pour réaliser une bonne moitié de mes défis : avec des joueurs, en festival, le bon accueil du jeu était garanti. J’ai ainsi pu voir mes cartes s’envoler vers la Suisse, Nantes ou retourner en Belgique…
En dehors de cet univers de festival ludique, je n’ai eu que peu de retour de cartes mais quelques tout de même ! Le suivi n’est qu’une option, chaque défi en soi amène déjà du plaisir à le faire mais apprendre qu’un inconnu se prend au jeu et que la carte se transmet, le plaisir en est décuplé.

Quelques conseils pour bien débuter

• Si vous utilisez l’application, faites attention lorsque vous vous connectez la première fois… en effet, si vous choisissez de ne pas laissez géolocaliser, on nous a signaler qu’il est impossible de revenir en arrière et donc ensuite de localiser les cartes.

• N’hésitez pas à expliquer le concept aux gens à qui vous donnez une carte en direct… on a remarqué que les personnes ont parfois du mal à comprendre l’enregistrement de la carte et même si ils vont transmettre la carte, ne vont pas l’enregistrer. Donc dégainer votre téléphone et montrer aux gens, c’est un plus pour votre suivit 🙂

• Quand vous réalisez une carte, vous pouvez laisser un commentaire et même une photo, c’est toujours plus chouette pour la personne qui a reçus la carte de voir son chemin et pour vous suivre également.

Conclusion

Vous l’aurez compris, plus qu’un jeu, Sneaky Cards est une expérience sociale et nous trouvions plus qu’intéressant de tenter l’aventure et de vous la partager. Tout n’est pas rose mais quel plaisir lorsque cela fonctionne.
Le monde est ainsi fait : tout le monde n’est pas joueur et/ou bienveillant ; et ironiquement, c’est peut-être la meilleure des raisons d’exister de Sneaky Cards.
Un Sneaky Cards 2 existe déjà aux Etats-Unis, nous ne pouvons que souhaiter un succès de Sneaky Cards pour demander à Cocktails Games de nouveau défis. En attendant, je m’en vais en réaliser un autre une fois !

 Xavier

Commentaires

9 avril 2019 à 8 h 13 min

petite coquille, " à qui vous donné une carte en direct" –> à qui vous donnez



9 avril 2019 à 8 h 31 min

Oups, la correctrice est pas passée par là avant la publication… merci pour le signalement :$



9 avril 2019 à 17 h 01 min

Hé éh, c'est moi qui ai la carte Nantaise !! Enfin, plus miantenant, elle est partie chez une collègue de ma femme, mais qui n'a pas encore validé la carte …
Par contre, je n'avais pas capté qu'on pouvait prendre une photo, c'est dommage car c'est justement la carte avec le dessin à continuer.



10 avril 2019 à 0 h 07 min

Hello, c'est déjà cool d'avoir des news :p effectivement, j'espère voir une photo du résultat un jour !!
Xavier



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Panic Island!

4 avril 2019

Ludo'Scape

11 avril 2019

%d blogueurs aiment cette page :