Jeux belges

Dragon Ranch

Il est enfin là… Dragon Ranch, le dernier Azao Games (éditeur liégeois) débarque pour Essen.
Je dis enfin car nous l’avions déjà testé au BGF 2017 et la précédente édition de Essen.
C’est donc avec un plaisir non dissimulé que j’ai enfin pu tester la version finale avant sa sortie officielle et que je peux enfin vous présenter la bête (qui sera un Dragon, vous l’aurez compri). Allez, venez, je vous emmène voir mon élevage et visiter mon ranch.

Le pitch

A l’ouest du pays d’Avganïr, le gouverneur du Royaume a conservé jalousement des essences de créatures désormais éteintes, les Dragons ! Aujourd’hui, il vous a choisi, avec quelques autres éleveurs de la région, pour faire renaître et prospérer ces êtres de légendes pour faire de votre Ranch le plus célèbre de l’Ouest.

Dans Dragon Ranch, soyez l’éleveur de Dragons le plus prolifique.
Mais pour cela, vous devrez les choyer et les alimenter en suffisance.

Le but

Chaque joueur incarne un éleveur de Dragons et va tenter de faire croître ses élevages pour obtenir le plus de Dragons et ainsi le plus de points de victoire en fin de partie.

Le matériel et la mise en place

Le jeu se compose de 195 jetons : 50 Mandragores, 35 Griffons, 60 Oeufs/Dragons (35 niveau 1; 20 niveau 2; 5 niveau 3), 39 lingots, 1 premier joueur, 5 Médailles, 5 Scores.

108 cartes « Essence » : 27 Griffons, 27 Fermiers, 27 Mandragore, 27 Dragons.

Fermier / Dragon
Mandragore / Griffon

30 minicartes « Pouvoir » : 20 fleurs, 10 rouges

1 piste de score / 5 fiches d’aide et 1 livret de règles

Niveau mise en place, on commence par faire une sélection de cartes « Essence » en fonction du nombre de joueurs : à 2, 17 cartes de chaque type / à 3, 22 cartes / à 4 ou 5, toutes les cartes.

On place le plateau au centre, les divers jetons sont triés sur le côté, les cartes « Essence » sont mélangées pour former une pioche, chaque joueur en reçoit 5 pour commencer la partie accompagnée d’une aide de jeu, ils choisissent également la couleur de leur pion score qu’ils placent à zéro sur la piste, les minicartes « Pouvoir » sont mélangées pour former une pioche, 4 sont révélées, les jetons médailles sont placés face cachée au bort du plateau, 2 seront révélés à chaque manche.

Mise en place 4 joueurs

Le jeu

Il y aura 2 saisons de 3 phases chacune.
Le joueur le plus jeune prend le jeton « Premier Joueur » et commence la partie.

1ère phase d’une saison : développer son élevage

A son tour, chaque joueur réalise une des 3 actions possibles :

  • Réaliser une combinaison : le joueur joue plusieurs cartes « Essence » de sa main pour réaliser une combinaison, il défausse les cartes et prend le(s) jeton(s) correspondant(s) à la combinaison jouée -> voir Les combinaisons pour en savoir plus.
  • Ne pas effectuer de combinaison : le joueur pioche alors une carte et prend un jeton lingot. Attention, le joueur ne peut jamais finir son tour avec plus de 7 cartes en main (sinon, il doit défausser pour arriver à la limite).
  • Défausser 2 cartes « Essence » : le joueur défausse 2 cartes de sa main, en pioche 2 nouvelles et prend un jeton lingot (le joueur n’effectue pas de combinaison après cette action).
Une fois l’action effectuée, le joueur pioche pour remonter sa main à 5 cartes et le joueur suivant entame son action. 
La première partie de la saison se termine une fois que la pioche est épuisée. On termine alors le tour pour que chaque joueur joue autant que les autres, on s’arrête donc au joueur juste avant le premier joueur. Les cartes « Essence » encore en main des joueurs sont alors défaussées. 
Le joueur à gauche du premier joueur récupérera le jeton premier joueur pour la manche suivante.
Les combinaisons
L’association de deux cartes « Essence » d’une même créature (Mandragore ou Griffon) donne un jeton de la dîtes créature.
Et par carte « Essence » fermier ajoutée, le joueur reçoit un jeton de la créature supplémentaire.
  • 2 cartes « Mandragore » (+ X cartes Fermier) -> 1 jeton « Mandragore » (+ X jeton « Mandragore »)
  • 2 cartes « Griffon » (+ X cartes Fermier) -> 1 jeton « Griffon » (+ X jeton « Mandragore »)
L’association de deux cartes Dragon donne un jeton œuf. Et l’effet des fermiers est le même.
  • 2 cartes « Dragon » (+ X cartes Fermier) -> 1 jeton « Oeuf niveau 1 » (+ X jeton « Oeuf niveau 1 »)
L’association d’une carte Dragon avec une carte Mandragore donnera l’éclosion d’un œuf (de n’importe quel niveau). Pour chaque carte fermier associée, vous pourrez faire éclore un œuf supplémentaire. Attention, l’éclosion d’œuf de Dragon donne droit au pouvoir du Dragon éclot -> voir Les pouvoirs des dragons.
  • 1 carte « Dragon » + 1 carte « Mandragore) (+ X cartes Fermier) -> 1 jeton « Oeuf » retourné sur sa face « Dragon » (+ X jetons retournés)
L’association d’une carte Mandragore et d’une carte Griffon donne droit à 2 jetons « lingot »
  • 1 carte « Mandragore » + 1 carte « Griffon » -> 2 jetons « Lingot »
L’association d’une carte Dragon avec une carte Griffon va permettre au joueur de remplacer un jeton œuf de son élevage par un œuf du niveau supérieur. Les dragons de niveau 2 ont 4 catégories différentes, le joueur choisit le type l’intéressant -> voir Les pouvoirs des Dragons. Un œuf de niveau 3 ne peut pas apparaître lors de la première saison.
  • 1 carte « Dragon » + 1 carte « Griffon » -> 1 jeton « Oeuf niveau 1 » remplacé par 1 jeton « Oeuf niveau 2 » ou 1 jeton « Oeuf niveau 2 » remplacé par 1 jeton « Oeuf niveau 3 »
Important, un lingot peut remplacer n’importe quelle carte d’une combinaison mais vous pouvez utiliser maximum 2 lingots de cette manière dans un même tour.
Les pouvoirs des Dragon
Lors de l’éclosion d’un Dragon de niveau 1, vous pouvez prendre une carte « Pouvoir » bleu visible (celle-ci est immédiatement remplacée). Les cartes « Pouvoir » bleues sont conservées en main et sont jouées lors du tour du joueur la possédant, au moment qui l’arrange (une seule carte par tour). Celles-ci influencent le déroulement du jeu.
Lors de l’éclosion d’un Dragon de niveau 2 ou 3, vous pouvez prendre une carte « Pouvoir » bleue ou rouge visible (celle-ci est immédiatement remplacée). Les cartes « Pouvoir » rouges sont placées devant le joueur. Elle permettront de marquer des points si les conditions sont remplies par le joueur.
De plus, pour les Dragons de niveau 2, vous obtenez un jeton en fonction du type : Oeuf Jaune = Jeton Lingot / Oeuf Vert = Jeton Mandragore / Oeuf Bleu = Jeton Griffon / Oeuf Violet = Jeton Oeuf de niveau 1.
Il est donc important de bien choisir le type d’œuf lors de l’amélioration en niveau 2.
L’éclosion d’un Dragon de niveau 3 vous permet quant à elle de prendre un jeton Mandragore, Griffon ou Lingot chez un de vos adversaires.

2ème phase d’une saison : nourrir son élevage

On commence également cette phase par le premier joueur.

  • 1ère étape – chaque joueur nourrit ses jetons « Griffons » avec ses jetons « Mandragores » : le joueur défausse donc un jeton « Mandragore » par jeton « Griffon » en sa possession. Si il ne peut pas défausser un jeton « Mandragore » pour certain jeton « Griffon », ces jetons « Griffons » sont alors défaussés.
  • 2ème étape – chaque joueur nourrit ses jetons « Dragon » avec ses jetons « Griffons » : idem que si dessus mais cette fois, c’est un jeton « Griffon »qui est défaussé par jeton « Dragon ». Et les jetons « Dragons » non nourris qui sont défaussés.
Un Dragon de niveau 2 ou 3 se nourrit également d’un seul Griffon, les œufs ne doivent pas être nourris et vous pouvez toujours choisir de ne pas nourrir un de vos animaux (qui est alors défaussés).
2 mandragores sont mangées par 2 griffons,
un griffon non nourri est défaussé.
2 griffons servent à nourrir 2 dragons,
un griffon non nourri est défaussé.
L’oeuf ne doit pas être nourri.

3ème phase d’une saison : reproduction

Toujours en commençant par le premier joueur.

Chaque joueur peut accoupler 2 jetons « Créatures » restant dans son élevage pour obtenir de nouveaux jetons (chaque jeton ne peut être accouplé qu’une et une seule fois lors de cette phase) :

  • 2 jetons « Mandragore » = 1 nouveau jeton « Mandragore »
  • 2 jetons « Griffon » = 1 nouveau jeton « Griffon »
  • 2 jetons « Dragon » = 1 nouveau jeton « Oeuf » dont le niveau est celui du dragon du niveau le plus bas des jetons « Dragon » accouplés
  • 1 jeton « Dragon » et 1 jeton « Oeuf » -> le jeton « Oeuf » accouplé est retourné sur sa face « Dragon » (et correspondra donc au niveau de l’œuf associé).
Attention, le premier accouplement est gratuit. Pour chaque supplémentaire, vous devrez défausser un lingot d’or.
Évidement, chaque nouveau jeton reçu ne pourra pas être utilisé pour créer des accouplements supplémentaires lors de cette saisons mais ils ne devront également pas être nourris lors de cette saison.

Fin de première saison

1. Attribution des médailles : une fois la 3ème phase effectuée, on détermine quels joueurs obtiennent les jetons « Médailles » disponibles pour cette manche. Les jetons médailles récupérés vaudront 3 points en fin de partie. En cas d’égalité, la médaille n’est pas attribuée, elle sera en jeu pour la manche suivante en plus des 2 nouvelles.
Il y a 5 médailles différentes : avoir le plus de jetons « Lingot », « Mandragore », « Griffon », « Dragon » ou « Oeuf ».

2. Comptage des points : 1/2/3PV de victoire par jeton « Dragon » de niveau 1/2/3. Et éventuellement les points des cartes « Pouvoir » rouges remplies.

3. Mélange des cartes « Essence » pour la manche suivante et distribution de 5 à chaque joueur.

3 PV car 1 dragon niveau 1 et 1 dragon niveau 2

Fin de partie

La partie se termine en au terme de la seconde saison.

On effectue le décompte de cette seconde saison : 1/2/3 PV par Dragon de niveau 1/2/3.
On additionne les points des médailles obtenues lors des 2 saisons.
Ainsi que les points des cartes pouvoir rouges.

Le gagnant est celui qui comptabilise le plus de points de victoire.
Si égalité, elle est départagée par le nombre d’œufs de niveau 3, puis de niveau 2, puis de niveau 1. Et si toujours pas résolue, le nombre de lingots restants.

Le vainqueur devient officiellement l’éleveur de Dragons du gouverneur.

Notre avis

Dragon Ranch est un jeu court (30 minutes) familial et qui peut se jouer jusque 5 joueurs (il existe une variante solo disponible sur le site de Azao). L’illustration colle parfaitement au thème et le matériel est fort bien adapté.

Ayant déjà testé d’autres versions, j’étais assez curieux de découvrir la version finale qui va sortir. Et tuons le suspense, je suis fort content de ce qui m’est proposé ici. On avait rencontré quelques petits soucis lors de nos premiers essais mais qui ont été totalement effacés. Beau travail éditorial, on sent que le jeu a beaucoup tourné pour en arriver là.

Ça marche aussi bien à 2 qu’à 5 avec un plaisir de jeu assez similaire. Un peu plus d’attente à 5 (mais je chipote car le tour de chacun est très rapide) qui est largement rattrapé par le fait de devoir être attentif au jeu de chacun (pour jouer d’éventuels pouvoirs bleus pour freiner le leader ou prendre l’ascendant pour la course aux médailles).

J’aime particulièrement le fait de devoir élever des créatures qui ne rapportent aucun point mais qui sont primordiales pour que nos dragons puissent être nourris et survivre. C’est un peu la course tout le long de la première phase de chaque saison pour être certain d’avoir tout ce qu’il faut pour la phase de nourrissage mais aussi la phase de reproduction. Et c’est bien là le sel du jeu, trouver le bon équilibre pour faire prospérer votre ranch et faire bon usage de la phase de reproduction : faire éclore quel œuf à quel moment pour l’utiliser pour la reproduction ou pour ne pas devoir le nourrir.

Bizarrement, j’ai eu un peu de mal à l’expliquer et l’aide de jeu à tendance à faire peur aux joueurs… mais en fait, une fois au bout de l’explication et le premier tour de table effectué, tout le monde a bien compris la mécanique. Il faudra bien évidement attendre la fin de la première saison pour voir les joueurs découvrir l’ampleur de la tâche qui les attend en seconde manche si ils veulent gagner et l’attention (la tension) augmenter lors de celle-ci.
Dès la seconde partie, les stratégies s’affinent et le jeu prend tout son sens.

Petit conseil : jouez toujours le maximum de cartes que vous pouvez (ne gardez pas vos fermiers pour un meilleur moment) et ne perdez pas de vue l’importance de l’or pour remplacer des cartes lors des combinaisons ou pour payer lors de la reproduction.

Donc voilà, bilan très positif pour ce nouveau Azao une fois. Et très bonne idée d’être sorti de leur format de boîte habituel. Ils seront bien évidement à Essen pour vous présenter ça. Je recommande donc de vous lancer dans l’élevage de Dragons et je suis fort curieux de l’essayer avec des enfants qui devraient fortement accrocher au thème.

Cowmic

Info flash de dernière minute… nous aurons une boîte à vous faire gagner prochainement… après les vacances de Toussaint d’après les infos communiquées, restez connectés 🙂

Fiche technique :
Auteur : Guillaume Pelletier & Ronan Le Maître
Illustrateur : Vincent Prou
Editeur : Azao Games
Distributeur : Atalia
Age : 8+
Durée : 30 min
Prix conseillé : 30€

Commentaires

23 octobre 2018 à 3 h 18 min

Merci pour votre article ! J'attendais cela avec impatience et cela me fait extrêmement plaisir de lire un retour si positif ! Merci amis Belges 🙂



23 octobre 2018 à 3 h 18 min

J'ai oublié de "signer" : Guillaume Pelletier



5 novembre 2018 à 4 h 45 min

Ce jeu a l'air très interressant, je serais curieux de tester les stratégies et voir comment se passe le coté "gestion" de la nourriture



5 novembre 2018 à 9 h 58 min

Oui ! C'est ce qui fait le sel du jeu 😉
Parfois, notre élevage s'écroule, mais jamais totalement … j'ai déjà vu des remontées ahurissantes !



5 novembre 2018 à 16 h 05 min

Hummm…
J’ai jamais été doué pour élever des animaux… les pauvres… peut être que ces bestioles là me changeront en bon éleveurs ?
Mouahahaha !!! Sympa ce petit jeu. !
Yann
yminiere@hotmail.fr



6 janvier 2019 à 5 h 09 min

élever des dragon à la maison voilà qui me changerait de mes animaux domestiques mamaengis@gmail.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DVUF#2

22 octobre 2018

%d blogueurs aiment cette page :