Crowdfunding

Takattak Trash (My An.- BE)


Takattak Trash est actuellement sous financement participatif. Oui, nous avons l’habitude des termes Kickstarter ou son diminutif KS. Nous en gardons le terme devenu générique mais la plateforme de crowdfunding change pour My Annona en l’occurrence. Financement participatif, crowdfunding, kickstarter, c’est quasiment pareil ou presque… Débuter sur un aparté lexical, pourquoi pas mais pour un Takattak, le choix des mots est précieux.


Takattak Trash est le petit frère de Takattak dont VaL nous avait la review en 2015 déjà (l’article faisait la collection Takattak, Takattak Family & de Satyrik tout du même duo)
Pour la version « Trash », nous retrouvons la liégeoise Geneviève Smal accompagnée cette fois-ci du Mad Cat Studio pour les illustrations.

Du pitch ou de la description
Si vous ne connaissez pas Takattak, il s’agit bel et bien de s’entraîner et s’améliorer à rétorquer suite à une remarque déplaisante. Je parlais du choix des mots en préambule mais plus que le choix, c’est l’utilisation des mots, spontanée, réflexe dans les moments où souvent ils nous sont le plus utile.
La version « Trash » s’attaque plus particulièrement à ce qui fait vraiment mal : le racisme, le sexisme, l’homophobie ou encore la grossophobie.

Voici encore la description du projet même :

« TAKATTAK TRASH, c’est un jeu pour s’entraîner à riposter quand vous entendez un commentaire raciste, sexiste, grossophobe ou homophobe. Un jeu pour barrer la route aux clichés. Un jeu pour prendre confiance en soi, s’affirmer et ne plus se laisser faire. »  

Du comment cela se joue
Le jeu se compose de 100 « carte-pique » et de 2 cartes « Consignes ».
A son tour, un joueur pioche une « carte-pique », la couleur de celle-ci nous permet de connaitre la consigne en se référant au code couleur des cartes « Consignes » tandis que l’illustration et le texte nous donne la phrase à laquelle riposter.
A partir de là, le 1er joueur à répondre correctement selon la consigne gagne la carte.
Les thèmes des phrases « pique » ont déjà été cité mais les consignes, elles aussi, sont variées : auto-dérision, contre-attaque, mime, insolence, etc etc. (Note : dans la partie « Actualité » du projet, vous retrouverez de sympathiques capsules vidéo illustrant ses mécaniques de répartie.)
Le jeu se joue à partir de 1 : y a pas de mal à s’entraîner et n’a pas vraiment de limites

Du participatif
Le jeu n’est à cette heure pas encore financé, il vous reste jusqu’au 30/06/2018 pour participer à ce projet ! Il se tient sur la plateforme My Annona et vise à récolter 8000€ ; je vous invite à lire la description sur la page même du projet : vous retrouverez plus de détails encore, et notamment l’explication de la répartition et l’utilisation des fonds nécessaires au jeu ; ainsi qu’encore les différents pledges.

Mon avis
Je n’ai, bien entendu, pas pu essayer le jeu. Mais si vous avez aimé le Takattak de base et que vous voulez connaitre les « piques » écartées, ce jeu est fait pour vous. Si vous manquez de répartie et voulez pouvoir répondre du tac au tac, ce jeu vous donnera des bases une fois. Ce jeu peut autant se jouer de manière très fun ou peut être utilisé en jeu éducatif.

 Xavier

Fiche technique :
Joueurs : de 1 à ??
Age : ce n’est pas pour les enfants
Autrice : Geneviève Smal
Illustrations : Mad Cat Studio
Editeur : Si-Trouille Editions
La campagne : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panic Island

12 juin 2018

%d blogueurs aiment cette page :