Jeux belges

Les Sortilèges de Goon

Un petit jeu bien de chez nous, voilà que débarque Les Sortilèges de Goon, par Vincenzo Bianca, auteur mais aussi éditeur avec Lubee-edition, qui nous vient de la région de Liège.

Pitch

Bienvenue dans le monde de Goon, où les êtres magiques sont atteints par d’étranges sortilèges qui les rendent complètement déjantés… et parfois bien plus encore… Une bande de gobelins complètement barrés sème la zizanie dans le monde de Goon en transformant les habitants en gobelins zinzin. Il n’y a qu’un seul moyen de les arrêter : trouver le sortilège qui les a ensorcelés pour conjurer le sort.
Güller l’enchanteur, grand magicien de renom, doit découvrir l’étrange incantation qui les habite pour inverser le sortilège et rompre le charme. Il doit faire vite avant que le sortilège ne s’empare de lui !

Comment ça marche ?

Bon, ça va aller très vite…
Les Sortilèges de Goon se joue de 4 à 10 joueurs, dès 6 ans. La boîte indique une durée d’environ 15 minutes (oui parce que bon, ça peut durer 10 minutes comme ça peut en durer 20).
Le jeu contient 2 sortes de cartes : 3 cartes « enchanteur » et 60 cartes « sort ».

Début de jeu, une personne est désignée Enchanteur, les autres joueurs seront les Gobelins. Les Gobelins prennent une carte ‘sort’ et en prennent connaissance. Un fois que tous savent quel est le sort, l’Enchanteur peut tenter de désenchanter celui-ci. Pour ce faire, l’Enchanteur peut poser une question à chaque Gobelin. une fois chaque Gobelin questionné, il devra tenter un désenchantement. Toutes les questions sont permises, hormis « De quel sort es-tu atteint » (bah oui, je vous le précise quand-même). 3 cartes « enchanteur » existent, ce qui laisse donc un maximum de 3 chances à l’Enchanteur. Si celui-ci rate à 2 reprises, les Gobelins devront indiquer la catégorie du sort qu’ils sont en train de jouer : catégorie verbale ou gestuelle.

Exemple de sorts verbale et gestuelle
Niveau moyen (2 étoiles)

Si un Gobelin commet une erreur (par exemple il prononce « pomme » nettement alors que ses lèvres ne sont pas censées se toucher), les autres Gobelins doiventt crier « Zinzin ». Lors de 3 erreurs, l’Enchanteur récupère une carte « enchanteur » – sauf s’il en a 3 en main, évidemment, dans ce cas ça ne s’applique pas.

La partie s’arrête lorsque l’Enchanteur n’a plus de cartes ou qu’il a trouvé le sort, c’est donc 1 contre tous !

Les cartes « enchanteur »
Il devient Zinzin !

2 variantes existent :
« L’épidémie » : 2 ou 3 sorts peuvent être joués en même temps/
« Le renversement » : un seul Gobelin est désigné, les autres seront des Enchanteurs. Le but étant, pour les Enchanteurs, de devenir des Gobelins également, ceci en trouvant le sort. Ils pourront alors aussi être questionnés par les Enchanteurs restants.

Notre avis ?

Les Sortilèges de Goon atteindra un public qui cherche du party game, c’est le genre de jeux qu’on sort facilement avec les amis et en famille, puisqu’il se joue dès 6 ans. Après avoir pu épelucher une partie des sorts, on peut vous dire que ceux-ci sont bien sympas mais peuvent surtout rendre l’Enchanteur fou !
Ce n’est pas forcément le genre de jeu auquel on adhère facilement chez DJUF, mais force d’avouer qu’on a passé un bon moment, qu’on a bien rit, et que j’avais envie d’enchaîner les parties une fois !
Il ne vous reste plus à désigner un Enchanteur et à le rendre zinzin, à moins que vous ne le deveniez avant 😉

VaL

Fiche technique
Auteur : Vincenzo Bianca
Éditeur : Lubee édition
Distributeur : Geronimo
Age : 6+
Durée : 15 min +/-
Joueurs : 4 à 10
Leur page Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Memoarrr

15 mai 2018

BGF 2018 (KS - BE)

22 mai 2018

%d blogueurs aiment cette page :