On a testé

Live Escape Get Out

Ce n’est pas la première escape game que nous vous présentons, mais celle-ci a un goût tout particulier.
Nous avons eu la chance d’aller tester le Live Escape Get Out installé depuis quelques mois à peine à Bruxelles, et propose 2 scénarios, dont voici les pitchs…



La Cale de Cortez : 1664 Angleterre, la pierre «Queen Stone» a disparu, joyaux de la couronne britannique.
Il semblerait que le légendaire pirate «Cortez» l’ait dérobée lors d’une escale sur le continent.
Vous, en tant qu’espions de la Compagnie des Indes, êtes chargés de retrouver et récupérer cette pierre !
Nous avons eu un indice sur la localisation de celle ci! Elle se trouverait sur son navire, «El Carnelon» et plus précisément dans sa cale parmi tous ses trésors. Votre mission: vous venez de vous faire embaucher sur le navire de «Cortez» et avez créé une mutinerie. Vous êtes donc fait prisonniers dans la cale du bateau.
Vous n’avez alors qu’une heure pour trouver le joyaux et vous échapper avant qu’il ne vous jette par dessus bord pour nourrir les requins!
Mais attention, «Cortez» est quelqu’un d’ingénieux et machiavélique, il pourrait vite vous repérer !
Bonne chance moussaillons ! Vous avez 60 minutes…

Hantises : 12h, les vibrations de votre GSM vous sortent de votre profond sommeil; un message, une curieuse invitation, une étrange adresse…
Pour quelles raisons avez-vous décidé d’y aller  ?
Qui est cette personne qui veut  jouer avec vous ?
Comment connait-il toutes vos phobies ?
Pourquoi veut-il vous faire vivre votre pire cauchemar ?
Cette heure sera peut être la plus longue de votre vie.
Remontez jusqu’aux origines de l’horreur…
Sortirez-vous ?


Notre expérience 

Après avoir lu le pitch et vu l’image du scénario Hantise, étant amatrice de films d’horreur, je n’ai pas hésité à trancher pour que l’équipe se lance dans ce scénario. Je n’ignorais pas, évidemment, que Cowmic fait partie de ce public qui crie et qui tremble en regardant un film d’horreur, je prenais donc le risque de me faire détester ^^ Je vous avoue que je m’étais simplement dit que ça allait être drôle, comme quand on regarde ce genre de film à la maison, hum.

Une fois arrivé sur place, après avoir passé la porte d’entrée trompe-l’œil (vous constaterez vous-même en allant sur place ;)), nous voilà accueillis dans la sublime entrée par un jeune homme qui nous fera un pitch ; juste ce qu’il faut. Moi-même, commençais à me demander ce que je faisais là… Notre équipe comptait 5 personnes : 2 tout à fait à l’aise avec le thème, 2 effrayés (genre à sursauter très fort au moindre bruit), et moi, qui pensais que j’allais vivre ce moment les doigts dans le nez…

Alors, non, je ne l’ai pas faite les doigts dans le nez. J’ai été tellement prise par l’ambiance, que j’avais peur, et que ça pouvait m’empêcher d’aller chercher et résoudre des énigmes. Je n’ai pas pour autant passé un mauvais moment : que du contraire !

Mon avis ?

Le fait que notre équipe comptait des peureux, mais pas que, a permis à celle-ci d’avancer dans l’escape et a permis à ceux-ci d’être pris dans l’ambiance. Nous avons tout de même réussi à sortir quelques minutes avant la fin du temps imparti, certes avec un aide précieuse de notre hôte se trouvant derrière les écrans.
Nous nous disions que ça serait peut-être moins drôle pour une équipe ne comptant que des personnes qui n’en ont rien à faire des films d’horreur et n’ont aucune crainte, alors, prenez un peureux avec vous 😉
Je ne pourrais pas vous parler plus précisément de l’autre scénario, ne l’ayant pas essayé, mais je ne peux que vous recommander vivement d’aller vous faire peur et de passer au dessus de vos phobies avec le scénario Hantises. Un moment épique, une fois.
Comme d’habitude, elles sont jouables de 2 à 6 personnes. Plus vous êtes nombreux, moins chacun paiera – A 2 joueurs : 35€/ pp. A 6 joueurs : 20€ / pp.
Pour réserver, ça se passe ici !

VaL

Rue de l’Hôpital 31-35, 1000 Bruxelles
0491 08 08 21



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :