Coups de Cœur

Big Monster

Ça fait un moment que je n’avais plus écrit de coup de cœur (ni d’article d’ailleurs, shame on me… rha la vie de maman !), et celui-là, je pourrais le mettre dans le top de mes coups de cœur, c’est pour vous dire !

Merci à Stéphane B. de nous avoir amené à la table d’Explor8 qui présentait le jeu lors du dernier festival Ludinord, avant qu’ils ne lancent leur campagne Kickstarter.
Inutile de vous préciser que nous avons pledgé, nous vous en parlions d’ailleurs ici. Et voilà que je vous en reparle aujourd’hui, plus en détail, car, dès demain, il sera disponible en boutique ! Yeah !

« Big Monster, un jeu original aux monstres hauts en couleur ! Jeu de pose de tuiles, de 2 à 6 joueurs, basé sur un draft original fun et interactif, Big Monster se joue en équipe ou en individuel !
Dans Big Monster, vous incarnez des explorateurs à la découverte d’une planète inconnue. Vous partez à la recherche de monstres hauts en couleur, et de cristaux précieux. A vous d’optimiser au mieux votre expédition pour prendre de vitesse vos concurrents. »

Comment ça marche ?

Big Monster peut se jouer individuellement ou en équipe, il existe 3 modes de jeu en tout.
On va commencer par le début : la mise en place.

Si vous jouez en équipe (de 4 à 6 joueurs).
– Placez-vous autour de la table de manière à ce que votre coéquipier ne soit pas votre voisin direct.

– Placez le plateau rond au centre, celui-ci comporte une face « équipe » et « individuel ».
Placez sur ce plateau toutes les médailles permanentes : deserts, runes et pénalités.
Mais aussi 2 de votre choix (qui correspondent aux dessins du plateau, bien sûr), il en existe plusieurs sortes afin de varier les parties . Placez-les en pyramide aux endroits qui leur correspondent, les médailles 2 joueurs sont la base et au dessus la médaille 1 joueur.

– Chaque joueur reçoit 2 tuiles explorateurs ; il choisit l’une d’entre elles et la place face visible devant lui (en même temps que les autres joueurs), ce sera sa tuile de départ dans sa zone de jeu, elle définira aussi sa compétence spéciale.
L’autre tuile sera placée sur sa face vaisseau à proximité du plateau, c’est là que seront posés les paquets de tuiles qui lui seront attribués pendant la partie.

– Placez à proximité les tuiles mutation des monstres de glace en 4 piles distinctes.

En haut les rectos, en bas un aperçu des versos

– Mélangez les tuiles de jeu correspondant au nombre de joueurs, faces cachées. Formez des paquets de 10 tuiles et placez-en un sur le vaisseau de chaque joueur.

Voilà, ça donne ça  !

La partie se déroule en 2 manches de 9 tours, assez rapide donc.
Tous les joueurs prennent connaissance de leurs tuiles simultanément, en choisissent une, et posent le reste du paquet face cachée sur le vaisseau d’un autre joueur.
Chacun révèle simultanément et place sa tuile sur sa zone de jeu, toujours adjacente à son explorateur de départ ou à une tuile déjà placée.

Bon, et avec ces tuiles, comment je marque des points, moi ?

Il existe 7 types de monstres, de couleurs différentes.

Les monstres des glaces :
Lorsque vous placez une tuile mutante en dessous/au dessus d’une tuile mutagène (ou l’inverse), vous ferez muter votre monstre. Dès que ça s’applique, prenez la tuile mutation correspondante dans les piles qui ont été posées à proximité du plateau et posez-là au dessus de votre tuile monstre en mutation. Si vous arrivez à activer la mutation une seconde fois sur la même tuile, tournez la tuile mutante sur sa face verso.

Les Big Monster :
Une moitié vous rapportera 1 point, 11 points si vous en connectez 2. Clair, net et précis.

Les monstres de lave et dragons :
Ils vous rapporteront des points nets (en jaune) et vous permettront de tenter de connecter des cristaux (en rouge, bleu, vert) pour des points supplémentaires.

Les monstres des marais / crapauds :
Plus vous collectez de crapauds, plus de points ils rapportent.
Ainsi, un crapaud à lui seul donnera 2 points. Les 5 crapauds (le maximum) donnera 50 points ! Ouais, inutile de vous dire que si votre voisin possède un ou plusieurs crapauds sur sa zone de jeu, en aucun cas vous ne lui donnerez votre paquet s’il y en a un dedans !

Les monstres des prairies / spéciaux :
Rapportent des points selon des conditions, ces conditions sont imagées très clairement (sauf peut-être la dernière : 1 point par type de tuile monstre différente).

Les monstres du désert / faucheuses :
Ceux-ci ne rapportent aucun point, zéro, niet. MAIS, ils vous
permettront d’aller à la course aux médailles, et ainsi vous rapporter les seules médailles qui valent 10 points. Il faudra cumuler 3 monstres à 1 joueur, 6 monstres à l’équipe. Un même joueur de l’équipe pourra donc marquer jusqu’à 20 points !

Les monstres des runes / autochtones :
Ils ne comportent pas de points immédiats non plus mais permettent de réaliser des combinaisons de cristaux, avec les monstres de lave par exemple, ou votre tuile de départ vu que certaines contiennent déjà des cristaux.
PS : En haut à droite, il y a bien 2 monstres sur la tuiles, soyez attentifs à ceci pour l’obtention des médailles, ils comptent bien pour 2 (il n’existe qu’une tuile comme celle-ci).


Attention, toutes les tuiles doivent impérativement être posées dans le sens du dessin, interdiction de la pivoter lors du placement.

Dès que vous avez choisi votre tuile, placez rapidement votre paquet sur le vaisseau d’un autre joueur. C’est à ce moment-là que vous tenterez d’aider votre coéquipier, selon si ce qui se trouve dans votre paquet peut l’intéresser. S’il possède par exemple un Big Monster et que votre paquet contient l’autre moitié, foncez ! Idem s’il possède déjà un ou plusieurs crapauds.
Le seul cas dans lequel vous pourrez, ou plutôt devrez, reposer votre paquet sur votre propre vaisseau est s’il ne reste pas d’autre vaisseau dispo.

Une image qui vous en dit beaucoup


Les médailles : Entre chaque tour, les joueurs vérifient s’ils remplissent une condition d’obtention de médailles. La médaille au dessus de la pyramide est une condition à exécuter par un seul joueur de l’équipe. En dessous, la condition à réaliser par l’équipe. Par exemple, dans ce cas, si à vous 2 vous cumulez 6 monstres des sables – peu importe si vous en avez 1 et l’autre 5 ou si vous en avez 3 chacun – vous prendrez chacun une médaille. Pour rappel, celles-ci valent 10 points, toutes les autres en valent 5.

Attention, à la fin de la partie, la médaille malus de 10 points sera aussi attribuée à l’équipe (une à chaque joueur) qui cumulera le moins de monstres de sables et monstres des runes.

A la fin de chacune des 2 manches, lorsqu’il ne reste que 2 tuiles à chacun, choisissez-en une et défaussez la dernière.

Fin de partie

Lorsque vous avez totalisé 18 tuiles (en plus de votre explorateur), après avoir défaussé une seconde tuile chacun, et après avoir attribué la médaille malus, la partie prend fin.
Chaque joueur totalise ses points, mais les équipes ne les cumulent pas !
En effet, c’est une des particularités du jeu, le joueur qui totalisera le moins de points dans chaque équipe définira le score de l’équipe.
Donc si Pierre totalise 120 points alors que Jean-Jacques en totalise 79, et que Micheline et Matie-Jeanne en totalisent un petit 80 chacune, bah, flûte pour Pierre et Jean-Jacques… Il faudra donc être aussi vigilant au jeu de son coéquipier qu’à son propre jeu, en plus de ceux des adversaires.

Par exemple, je totalise 102 points sur cette fin de partie 

Bon, et si je ne veux pas jouer en équipe ?


Si vous jouez en mode individuel (de 3 à 6 joueurs).
Tout reste pareil, ou presque ! Quelques petits changements sur la mise en place des jetons médailles, vous utiliserez ainsi l’autre face du plateau du côté « individuel ».
En cas d’égalité en fin de partie, c’est le nombre de Big Monster qui tranchera. Si l’égalité persiste, la victoire sera partagée.
Le reste ne change pas.

Comment ça se passe à 2 joueurs ?

Dans ce cas-ci, il n’y aura pas de draft de tuiles. Vous formerez 20 paquets de 4 tuiles après avoir écarté les tuiles « 5+ ».
Le premier joueur dispose 4 premières tuiles, en choisit une et en défausse une. Le second joueur fait pareil.
Au second tour, 2 séries de 4 tuiles seront révélées, le premier joueur (qui change lors de chaque tour, évidemment) choisit une tuile parmi toutes celles visibles et en défausse une dans la même série. Le second joueur fait pareil, toujours dans la même série.
Dès lors, le premier joueur choisira toujours parmi 2 séries, et obligera ainsi l’autre joueur à choisir dans la même. Sauf qu’au tour suivant, le second devient premier, bref, vous allez vous casser la tête pour tenter de ne pas laisser LA tuile qu’il faut à l’autre joueur.
Le reste ne change pas.
PS : Ce mode de jeu peut aussi se faire à 3 joueurs, en adaptant le nombre de tuiles : en y laissant les tuiles « 5+ » et réalisant des piles de 6 tuiles au lieu de 4.

Le choix entre 2 séries différentes, obligera le suivant à choisir dans la même

Mon avis

L’accroche a été immédiate, tout d’abord grâce à son graphisme, sublime. Je suis FAN, je
pourrais décorer ma chambre de posters Big Monster.
Ma première partie s’est jouée en équipe, une partie à 4 joueurs ; j’ai totalement adhéré à cette mécanique originale.
Des petites aides de jeu vous rappellent le nombre de tuiles de chaque sorte et les points qu’on peut marquer est consultable pendant la partie et vous aide à garder le contrôle de votre jeu, à garder précieusement près de soi.

L’aide de jeu (recto/verso)

Un draft de tuiles original, une réflexion intense mais rapide, un tas de possibilités pour écraser vos adversaires, un mode équipe vraiment fun, des parties pas trop longues (parfois trop courtes, alors on remet ça), une belle rejouabilité, des règles accessibles même pour ceux qui n’aiment pas en lire (je compatis – et j’en profite pour remercier mon chéri de lire toutes les règles des jeux et me les expliquer ensuite :*).

Très honnêtement, je ne lui trouve pas le moindre défaut. Je suis certes moins fan (ou en tout cas « moins accro ») au mode 2/3 joueurs, je ne saurais expliquer pourquoi.

Une boîte bien remplie (à « pimper » peut-être ?!)

En 2 mots : intelligent et amusant.
Si vous avez l’occasion de passer chez Explor8 lors de divers festivals ou autres événements une fois, n’hésitez pas à y faire un stop, vous y serez accueillis avec le sourire par une équipe enthousiaste.
Ce petit bijou sort demain en boutique : foncez, je ne sais pas s’il y en aura pour tout le monde…

Les strech goals

Les personnes ayant « Kickstarté » le jeu ont eu la chance d’ajouter tout cela dans leur boîte.
Pour la première édition, vous retrouverez également tous ces strech goals, une raison de plus de foncer en boutique.

VaL

Fiche technique 
Auteur : Dimitri Perrier
Illustration : Ivan Nikulin
Editeur : Explor8
Distributeur : Asmodee
Age : +10 ans
Joueurs : 2 à 6
Prix conseillé : +/- 30€

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des Vidéos Une Fois - DVUF#1

19 septembre 2018

Belgoludiconews 100

24 septembre 2018

%d blogueurs aiment cette page :