Coups de Cœur

Spellcaster

Chers lecteurs, je viens à vous pour vous parler d’un jeu découvert lors d’une Soirée Terrible spécial Atalia : Spellcaster. J’avais déjà complètement flashé dessus dès ma première partie mais en reparlant cette semaine, je me suis rendu compte de plusieurs faits sur ce jeu : 
– je ne m’en lasse pas et prends toujours autant plaisir à y jouer,
– chaque personne à qui je l’ai fait essayer a apprécié, c’est quand même une bonne indication quant  à la qualité du jeu,
– on ne parle pas assez de ce jeu et on le trouve malheureusement dans peu de boutiques.
Voilà ce qui m’a poussé à vous en faire un coup de cœur.

Spellcaster, c’est un jeu 2 joueurs. Vous y incarnez 2 magiciens qui s’affrontent dans l’arène de la mystique île Saphir pour le titre de Grand Maître.
2 possibilités pour remporter le titre : soit vous récupérez 15 saphirs, soit vous drainez les réserves d’énergie de votre adversaire jusque zéro. Si jamais il n’y a plus de carte à piocher, le magicien ayant le plus de saphirs l’emporte ; en cas d’égalité, c’est celui qui a le plus d’énergie.

Plus concrètement… Vous commencez le combat avec 2 saphirs (pierres transparentes bleues) et 10 cristaux d’énergie (pierres transparentes jaunes).
60 cartes sorts sont disponibles pour le combat, elles sont reparties en 4 catégories :
Combat (rouge) : réduisent l’énergie de votre adversaire,
Soins (jaune) : rendent de l’énergie,
Sorcellerie (bleu) : procurent des saphirs,
Conjuration (verte) : altèrent les effets des autres cartes.
Vous commencez la partie avec 3 cartes en mains.
4 plateaux se trouvent au centre de la table, un pour chaque couleur de cartes.
Lorsqu’une carte est jouée par un magicien, il la pose de façon à ce qu’elle lui fasse face sur le plateau de la couleur correspondante.

Le magicien qui a la plus longue barbe commence en premier, j’aime bien cette règle une fois.

Pendant votre tour :
– Les cartes visibles (la première de la pile donc) vous faisant face et portant le symbole d’une roue dentée dans un triangle rouge sont des sorts actifs et prennent effet immédiatement, sans que cela ne vous coute une action.
– Vous piochez une carte.
– Vous réalisez deux actions parmi les suivantes : piocher une carte (en plus de celle gratuite) / activer une carte qui est posée sur un des plateaux et vous faisant face (on les indiquera en tant que « les cartes que vous contrôlez ») ce qui revient à appliquer le texte présent sur la carte / jouer une carte de votre main au-dessus du plateau de couleur correspondante face à vous (la carte qui se situait auparavant au-dessus, qu’elle soit contrôlée par votre adversaire ou vous, n’est donc plus activable).
Vous pouvez choisir deux fois la même action mais vous ne pouvez activer qu’une seule fois une carte donnée par tour.
Une fois les 2 actions réalisées, c’est à votre rival et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un des magiciens l’emporte.

Quelques exemples de cartes :
Combat (rouge) : Patte du Démon – Drainez 3 cristaux d’énergie si vous avez moins de saphirs que votre rival,
Sorcellerie (bleu) : Sort de Séduction – Gagnez 2 saphirs et votre rival en gagne 1 (sort actif),
Soins (jaune) : Purification – Gagnez 1 cristal d’énergie et drainez-en 1,
Conjuration (vert) : Or du Fou – Défaussez la première carte d’une des autres piles.
Les sorts de chaque type sont variés et vous trouverez évidement des manières d’en combiner.

Il existe une possibilité de jouer à 3 ou 4 joueurs avec des règles particulières. Mais personnellement, je ne les trouve pas spécialement intéressantes. C’est à 2, en duel, que le jeu prend tout son sens.

La boîte ne m’avait pas spécialement donné envie la première fois que je l’ai vu. Comme quoi, il ne faut pas s’arrêter à cela, on vous le dira encore et encore. Les plateaux sont forts beaux, les cartes ont un look un peu à la Magic mais en moins bonne qualité et moins richement illustrées, mais elles sont très claires. Les pierres en plastique bleues et jaunes sont tip top. Le tout tient dans une boîte de petite taille et ça, c’est parfait, facile à mettre dans votre valise. Le tout entre 20 et 22€, vite rentabilisé surtout que vous le ressortirez encore et encore.

Pour moi, c’est un jeu qu’on ne voit pas assez, pourtant il en vaut vraiment le détour. Chaque partie est différente et il n’y a pas de stratégie de victoire mais des tas. Les cartes que votre adversaire jouera et celles présentes dans votre main feront sacrément évoluer les choses et vos réactions. En effet une carte puissante de votre adversaire vous obligera à jouer une carte de la même couleur pour bloquer son activation. Et si vous n’avez pas de carte de cette couleur, il faudra trouver d’autres manières de contrecarrer le pouvoir de la dite carte (comme piocher en espérant avoir de la chance ou jouer une carte ayant un effet inverse). Bref, ça n’a l’air de rien mais je vous promet que vous allez vous creuser les méninges pour trouver les meilleurs coups à jouer.

Si vous ne le trouvez pas dans votre magasin de jeu préféré, n’hésitez pas à leur demander de vous le commander. Insistez, il vous le faut !!!

Cowmic

Prix : 20 à 22€ / 2 à 4 joueurs / 20 à 30 minutes
Editeur : RnR Games
 / Distributeur Atalia
Les règles :
ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aya

6 octobre 2015

%d blogueurs aiment cette page :