Lieux

Les Chroniques Ludiques

Pour le premier lieu que nous allons vous présenter sur ce blog, comment ne pas choisir les Chroniques Ludiques, mon magasin de référence (et par ailleurs celui de VaL).

Je l’ai découvert par hasard en achetant Mascarade au stand d’Angelo après un essai concluant au Brussels Games Festival. Il avait glissé une carte du magasin dans mon sac (carte que j’ai immédiatement égarée lors de l’ouverture du jeu, comme d’habitude). A l’occasion de mon déménagement, elle a ressurgi par surprise, sans crier gare. J’ai donc été jeter un œil sur le site internet et me suis ensuite rendu à la boutique.
Je suis immédiatement tombé sous le charme de ce lieu. Une boutique ordonnée, avec des nouveautés mises en évidence, un large choix : plus de 3000 références différentes (j’avoue avoir été fortement impressionné par ce chiffre, on ne s’en rend pas compte de prime abord). Mais surtout, un conseil avisé.

Angelo, qui s’est prêté à une petite séance de questions réponses avec beaucoup d’enthousiasme, est pour moi le vendeur de jeux idéal. Il connait son affaire, il est là pour partager sa passion. Il nous a d’ailleurs confié lors de notre visite qu’il ne veut pas être vendeur au sens propre du terme : « Je fais vraiment pas ça pour le pognon, voilà, je fais ça pour vivre mais mon objectif c’est pas de m’en mettre dans les fouilles, clairement ».

Vous retrouverez des tables dans la boutique, car Les Chroniques Ludiques, c’est aussi des soirées jeux le samedi soir. 20 à 25 places pour un tarif démocratique de 2€. Soirées dont on nous annonce une reprise tout prochainement (nous ne manquerons pas d’y aller pour faire un reportage). Inscription obligatoire, informations disponibles sur le net (ou via notre agenda).

Nous avons pu apprendre qu’il a monté seul sa boutique, qui est ouverte depuis mai 2008, après une reconversion complète vu qu’il était avant dans l’imprimerie et vente de fournitures de bureau. Le risque pris a été payant car 7 ans plus tard, il est toujours présent pour notre plus grand bonheur !

On aime tout particulièrement sa définition du jeu de société, où il soulignera justement qu’il ne faut surtout pas en imposer une : « Il y a autant de moments de jeux que de personnes ».
Sa définition à lui se résumerait en 2 mots à : convivialité et challenge. Être autour d’une table avec des gens que tu apprécies. C’est aussi un challenge intellectuel« Tu te mesures aux cerveaux des autres joueurs ».

« Si tu ne gérerais pas Les Chroniques Ludiques, que ferais-tu ? » 
« Je serais libraire, mais je gagnerais encore moins d’argent (rires). Au début je voulais faire une librairie et boutique de jeux de société. Mais après étude du truc… C’était chaud (rires). Ou musicien si je pouvais, voilà… écrivain, plein de trucs. Ou bien dans le social, clairement ». 

Le charme de cette interview avec Angelo, c’est les pauses qu’il fera naturellement pour aller s’occuper de ses clients. Proposer son aide sans l’imposer, avec le sourire, que demander de plus !?

Vous retrouverez son stand chaque année au Brussels Games Festival (son seul stand hors boutique, difficile de faire plus en étant seul à gérer le tout). N’hésitez donc pas à le découvrir lors de votre visite au festival cet été, mais surtout, passez découvrir sa boutique et profitez de son savoir.

Le site de la boutique est actuellement en reconstruction, les informations ne sont malheureusement pas complètes mais tout rentrera dans l’ordre prochainement.

Dernière petite info : la fidélité, ça paie aux Chroniques Ludiques. En effet, il y a une carte de fidélité et après 10 achats, vous bénéficiez d’une ristourne équivalente à 10% du total de votre somme dépensée. Toujours agréable quand on est un gros consommateur de jeux.

Facebook : ici 
Twitter : ici
Téléphone : 02/345.52.41 
Heures d’ouverture :
Du mardi au samedi de 10h à 18h30 (sauf jours fériés) 
On espère vous avoir fait découvrir un chouette endroit une fois, et vous avoir donné l’envie d’y faire un tour. 
N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre avis personnel sur cet article. 
Cowmic 
Et une petite vidéo pour finir : https://youtu.be/J6jCPu7rX3U

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Piratoons

17 mars 2015

%d blogueurs aiment cette page :